• Mustang, la vallée de Ghami

    A l’automne 2018, je vous invite à un voyage exploratoire au Mustang, pour conjuguer avec bonheur trek, alpinisme et culture.
    De beaux sommets faciles à plus de 6000 m, de grandes vallées et tout le caractère exceptionnel du Mustang.

    En intro, cette courte vidéo sur le Mustang est trop belle, même si vous l’avez certainement déjà vu et revu.

    Elle accompagne le compte rendu d’un précédent voyage « Au pays de Ridzom Gonpo », du printemps 2015, qui a été le point de départ d’un n° de trekmag collector « Le Grand Guide du Mustang ».
    Epoustouflant & Indispensable, tout simplement !


    Mustang 2018
    alpinisme jubilatoire dans la vallée de Ghami

    Le Mustang est une région fascinante où tout me comble.

    Les paysages, à la fois grandioses et apaisants, une minéralisé extrême mais toute en nuance de couleurs, les couleurs de Rigzon Gonpo, les trois protecteurs.
    Les villages aussi, véritables oasis créés par l’obstination séculaire des hommes, avec les montagnes enneigées qui les dominent, le royaume des dieux.
    Au Mustang, le sacré est particulièrement accessible avec des chefs d’oeuvre d’art bouddhiste merveilleux.

    Simplement rester dans la grande salle du monastère de Lo Manthang, s’assoir et méditer…

    Cette année, je vous invite à m’accompagner dans une vallée peu parcourue, la vallée de Ghami.
    C’est justement le courroux de Guru Rimpoche qui en a écarté les touristes et les alpinistes jusqu’à maintenant. Depuis les années 90, les villageois de Ghami interdissent son accès durant la période des cultures (de mars à début octobre), suite à un épisode météorologique malheureux qui à détruit toutes leurs récoltes après le passage du col par un groupe de Japonais.

    C’est aussi pour cela qui nous y allons en fin d’automne, quand les moissons sont terminées et qu’il n’y a plus d’interdiction en cours.


    Mustang 2018.
    Un voyage pour des trekkeurs alpinistes !

    Principal axe vers le Dolpo, la vallée de Ghami s’ouvre sur une multitude de sommets à plus 6000 m qui n’ont même pas de nom. L’occasion rêvée d’un alpinisme exploratoire presque jubilatoire mais surtout très abordable et qui nous conduira par un haut col directement à Lo Manthang et vers les territoires du Nord.
    C’est aussi ma signature…

    Une expédition au Mustang est forcément un voyage touristique, tellement le paysage est inspirant et les richesses culturelles incontournables.

    À Lo Manthang, la capitale de l’Upper Mustang et bien sûr à Konchok Ling, « la grotte du léopard des neiges », où la marche d’approche est peut être plus grandiose encore que les fresques des Mahasidas rongées par le temps. Il y a aussi cette atmosphère particulière en déambulant tranquillement vers les petits villages de Choser.

    Luxe immense, si vous souhaitez prolonger votre séjour dans la partie touristique du Mustang, c’est possible avec Bishal avec un voyage de 4 semaines. Vous pourrez même construire votre itinéraire à la carte avec lui. Il connait particulièrement bien l’ensemble du Mustang avec beaucoup de contacts locaux.

    C’est donc un voyage unique, que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

    Avec Bishal depuis plus de 10 ans, nous avons visité le Mustang dans presque tous ses recoins, en signant la carte la plus précise des lieux et le premier livre sur les itinéraires de trek de l’Upper Mustang, aux éditions HMH à Kathmandu. De belles aventures que vous pouvez retrouver sur mon site web et dans plusieurs n° de Trekmag ou Montagnes Magazine.

    Et si vous ne souhaitez pas mettre un pied sur un glacier, si le trek vous comble déjà amplement, ce voyage est quand même pour vous.
    Car au lieu de traverser par le haut, vous passerez deux grands cols pour nous retrouver au Snow Leopard Lake, de l’autre côté. Easy, avec Bishal et toute l’équipe de cuisine rien que pour vous.


    Mustang 2018.
    Une idée du programme.

    • Tout commence par une entrée dans le cercle du grand stupa blanc de Boudhanath. Welcome dans le monde bouddhiste de l’Himalaya, dans un lieu particulièrement sacré.
    • L’accès à Jomosom est maintenant relativement simple, à la fois pour nous et pour l’équipe népalaise. Surtout en cette fin d’automne où le temps est relativement stable.
    • Puis, en jeep nous rejoindrons Muktinath et Jhong, un peu à l’écart.
    • L’entrée au Mustang se fera par le haut avec un premier col à franchir tout doucement puis une visite à un village un peu oublié, Tetang.
    • le village de Ghami sera notre véritable point de départ avec toute l’équipe pour remonter cette mystérieuse vallée de Ghami.
    • Nous allons en particulier reconnaitre la partie haute du plus grand glacier de la vallée, le Nakang Glacier par une longue arête horizontale avec 5 sommets à 6000 m. Encore une traversée entre ciel et terre, très grobélienne. Nous avions gravi le premier d’entre eux lors de notre premier passage dans la région avec une petite équipe dont Jocelyn Chavy. Ce qui avait donné un très bel article dans trekmag, il y a bien longtemps…, « Du Dolpo au Mustang ».
    • De retour dans la vallée, depuis le Snow Leopard Lake, nous prendrons donc le même itinéraire pour rejoindre Lo Manthang par le Kekyap La.
      Une partie du groupe sera pris en charge par Bishal Rai, guide de trek IML, pour le voyage de trois semaines et la partie touristique à Lo, pendant que je continuerai l’exploration du petit massif de l’Araniko Chuli avec les personnes qui souhaitent faire plus d’alpinisme et prolonger leur séjour d’une semaine.
    • Après avoir pris le temps de bien visiter Lo Manthang et les territoires du Nord…
      Le retour depuis Lo sera efficace !
      En utilisant au mieux les jeeps qui descendent toute la vallée de la Kali Gandaki jusqu’à Jomosom.
    • Et à Kathmandu, le Grand stupa de Boudhanath nous attend tranquillement.

    Un itinéraire précis vous sera communiqué durant le we de préparation.
    Ce sera le début du voyage.


    Mustang 2018.
    Quelques informations importantes.

    La difficulté technique de l’itinéraire envisagé.

    Il n’y a aucune information sur les sommets envisagés, à par la carte au 50/000 et Google Earth.
    A part sur mon ancien site dans le compte rendu « Du Dolpo au Mustang », mais les photos ont disparu Grrrr

    la cotation devrait être II/F en neige (grand max un petit PD), et toujours en cotation himalayenne.

    La taille du groupe.

    De 5 à 9 personnes.
    Pour l’ensemble des deux projets, 3 ou 4 semaines.

    Le style de progression.

    Il s’agit d’une progression continue avec certainement 1 camps d’altitude pour la traversée de l’arête.
    Nous progresserons toujours encordé, par cordées de deux personnes.
    Les cordées peuvent être Franco-Népalaises.

    Les modalités d’encadrement.

    Un guide (népalais ou UIAGM) pour 3 personnes (donc deux cordées).
    Et un « Nepali Leader »  en plus.

    L’équipe d’encadrement.

    Nous grimpons ensemble depuis très longtemps.
    Nous avons tous été à l’expédition de l’Himlung, à l’automne 2015,  au printemps 2016 et pour la Traversée de l’Himlung en 2017 et le Makalu 2 en 2018. Et pendant plus de 10 ans nous avons exploré ensemble le Mustang. C’est donc une équipe bien rodée et stable.
    Et pour Bishal, j’arpente le Népal avec lui depuis l’automne 2000 !

    • Les guides sont : Paulo Grobel (guide UIAGM depuis plus de 30 ans), assisté de Dhan Magar et Rajan Lama (Nepali guide).
    • Les «Népali Leader» sont :  Deepen Bothe, Karma Sherpa et Anil Rai.
      Pour nous « Nepali Leader » signifie premier de cordée.
      Ils peuvent donc conduisent une cordée et aider au portage du matériel. Certains suivent actuellement des formations pour réunir les pré-requis nécessaire pour se présenter à l’examen d’aspirant guide UIAGM au Népal.

     Le niveau des participants :

     

     


    Les dates

    Le voyage de base.
    Du vendredi 2 Novembre au Dimanche 25 Novembre 2018
    pour 3 semaines de voyage

    Le voyage avec les extensions (tourisme ou alpinisme)
    Du vendredi 2 Novembre au dimanche 2 décembre 2018
    pour 4 semaines de voyage

    Avec une rencontre de préparation au début de l’été 2018.
    Un week end en montagne indispensable pour mieux réussir notre voyage.


    Le budget

    Avec bien sûr deux tarif en fonction de la durée. (Les tarifs seront finalisés à mon retour du Népal en décembre)

    XXX, pour le voyage de trois semaines. C’est le voyage de base.

    Les extensions possibles.

    • XXX, pour le voyage de quatre semaines Alpinisme.
    • XXX, pour le voyage de quatre semaine Tourisme au Upper Mustang.

    A noter, ce sera un tarif tout compris.
    Avec le permit de l’Upper Mustang.
    Et…
    Il n’y a pas de pourboire à prévoir.
    Ni de bonus pour le sommet à payer.
    Et le salaire des Népalais a bien-sûr été augmenté en conséquence.
    Quelle simplicité de fonctionnement pour tous…


    Les « Plus » de ce voyage :

     


    SERAC, une agence de voyage, qui s'occupe de toute la partie administrative.

    SERAC, une agence de voyage, qui s’occupe de toute la partie administrative.

    Mustang 2018…
    Comment s’inscrire ?

    Dans un premier temps, je vous propose simplement de prendre contact avec moi pour discuter du projet et éventuellement poser une option auprès de SERAC.
    Puis, vers l’automne 2017, il sera temps alors de se préoccuper des inscriptions définitives et du calage de l’aérien.

    Une logique de cooptation mutuelle.
    De la notion de « client » à celle de « co-équipier ».

    Les modalités d’inscription que je souhaite utiliser illustrent la tonalité des expéditions que j’encadre.
    L’objectif est de se déplacer de la notion de «client» vers celle de «co- équipier» pour construire un groupe solidaire, compétent et dynamique, impliqué dans la réussite du projet.
    Mais pas de souci…
    Il ne s’agit pas pour moi de me soustraire à mes devoirs, obligations et responsabilités, bien au contraire.
    C’est simplement une autre manière d’aborder le sujet, plus en cohérence avec mes valeurs, la nature de ces projets parfois très complexes, et ma vision des choses.

    Une expédition est avant tout un projet co-réalisé par chaque participant dont chacun contribut à la réussite.

    Toutes la partie administrative : le règlement, l’aérien, les assurances, est assurée par SERAC, une association de tourisme, dont je suis membre, qui regroupe des guides et des accompagnateurs.
    C’est donc à SERAC qu’il faut s’adresser pour une demande d’inscription, via leur site internet.

    Le nouveau formulaire sera mis en ligne avant la fin de l’année 2018.

    En complément de la présentation sur mon site, une fiche technique est également disponible. Elle regroupe toutes les informations « obligatoires » concernant le voyage. Il vous suffira de cliquer sur le lien dans le site de SERAC.

    La préparation de l’expédition commence véritablement lors du we de rencontre de toute l’équipe.
    Elle est donc fondamentale (pour ne pas dire indispensable) car elle permet une première rencontre et de valider la pertinence de l’ascension pour chaque participant, tant du point de vue technique que de cohésion de groupe.

    Je suis bien sûr à votre disposition pour répondre à toute les questions que vous vous posez. N’hésitez surtout pas !
    Soit :

    • par mail  avec paulo.grobel(at)orange.fr
    • par téléphone avec le 06 42 90 75 34, quand je suis en France bien sûr !!!

    Quand je suis en Himalaya, tout n’est pas perdu !
    Appelez SERAC au 04 76 86 46 84.
    Noëlle connait parfaitement le domaine des expéditions et Stephanie pourra vous informer sur votre réservation aérienne, le suivi de votre demande de réservation, ect.

    Trek au Mustang.


    A bientôt
    Paulo_depuis le bureau du Sud
    Le 6 septembre 2017

    2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    1. Jean-Marc
      Publié dans 7 septembre 2017 le 14:31

      Salut Paulo,
      Tu parles d’un séjour de 3 ou 4 semaines, puis tu indiques 2 séjours de 4 semaines avec « alpinisme » ou « tourisme », du coup je n’ai pas bien compris si il existe vraiment un séjour de 3 semaines et si oui où il s’arrête…
      JM

      • paulo.grobel@orange.fr
        Publié dans 7 septembre 2017 le 21:57

        Bon, alors c’est que je n’ai pas été assez clair dans ma présentation.
        Je viens de faire quelques modifications…
        Et il existe bien un voyage de 3 semaines, que j’ai appelé le séjour de base.
        Il consiste à faire toute la partie trek dans la vallée de Ghami, la traversée des sommets du haut glacier de Nakang (ça c’est vraiment bien), et le dernier col pour rejoindre Lo Manthang. Puis un peu de tourisme pour visiter la grotte de Konchok Ling, les villages du VDC de Choser et bien sûr Lo Manthang.
        Ensuite, retour à Jomosom et Kathmandu, certainement avec Dhan et l’équipe de cuisine.
        Bishal, lui, restera en Upper Mustang et construira l’extension tourisme, peut être vers Chödzong Gompa, Yara et la superbe descente vers Chusang, plutôt en lodge ou un mix des deux…
        De mon côté, je serais quelque part en montagne vers l’Araniko Chuli (avec une équipe light) pour rejoindre ensuite le groupe de Bishal à Jomosom et terminer le voyage ensemble.
        Ça semble compliqué mais c’est un fonctionnement qui nous est familier. Je peux aussi t’expliquer tout cela de vive voix et avec la carte. Pour moi, c’est simple mais je connais le Mustang comme ma poche !
        L’objectif est aussi de donner plus de responsabilités aux Népalais qui participent à l’encadrement d’un groupe avec moi, dans le cadre de l’agence Himalayan Travellers.
        Voici, voilou.
        Au plaisir d’une prochaine rencontre ou de discuter du Mustang ensemble.
        Paulo_juste avant de partir pour le Dolpo