• Mustang 2017, les montagnes enneigées de Ghami

    Voici le dernier volet de notre «exploration» des montagnes du Mustang.

    La vallée et le Col de Ghami, l’une des routes ancestrale entre Dolpo et Mustang, avec de part et d’autres de l’axe principale, d’autres petites vallées radicalement inconnues et une multitude de sommets à plus de 6000 m, sans nom et probablement jamais gravis.

    hiver2011_14Nous voici à Dhakmar, juste en face de Ghami.
    Une photo de Jocelyn Chavy pour saluer la parution de son nouveau livre sur les treks himalayens avec Mario Colonel.


    araniko_77

    La vallée de Ghami est encore aujourd’hui interdite aux voyageurs étrangers
    durant toute la période des cultures, soit d’Avril à Octobre.

    Début octobre, la fin des moissons d’orge marque également la fin de l’interdiction de traverser le col, une règlementation locale mise en place il y a bien longtemps lors du passage d’une équipe japonaise qui a coïncidé malheureusement avec une catastrophe naturelle qui a détruit toutes les cultures.
    Aujourd’hui, la période pour réussir cette traversée est donc particulièrement réduite et très peu de groupes profitent de cette porte d’entrée originale vers le Mustang, qui évite les routes et permet un véritable circuit en boucle.

    Peut-être arriverons-nous, par notre présence et notre intérêt pour la vallée et les montagnes de Ghami, à faire doucement évoluer cette interdiction.

    Forcément, nous inaugurerons quelques sommets, entre randonnée et alpinisme, histoire de jalonner notre itinérance de nouveaux points de repère enneigés.

    Près de Muktinath, avec le Dhaulagiri qui c'est invité dans la trilogie protectrice.

    Près de Muktinath, avec le Dhaulagiri qui c’est invité dans la trilogie protectrice.

    Nos cinq sommets...

    Nos cinq sommets…

    Le blanc n’est-il pas la couleur centrale de notre Ridzum Gonpo symbolique… Avalokitesvara ?
    Car il y a aussi la force et la détermination, nécessaire pour réaliser nos ascensions… Chana Dorje, et bien sûr la connaissance partagée de ces régions rarement visitées…, Manjusri.

    Vers la fin du voyage, en arrivant par la montagne à la capitale mythique du Mustang, nous aurons une vision singulière de l’ancien royaume de Lo et nous prendrons le temps de visiter les Territoires du Nord avec une journée consacrée à Konchok Ling, «The Snow Leopard Cave» qui est surtout «LA plus belle randonnée du Mustang».

    La descente vers Lo.

    La descente vers Lo.

    Dernière petite touche personnelle, dans la vallée de Kathmandu et avant le vol retour, nous nous poserons au coeur du monde Newar et Hindouiste dans la ville de Baktapur.

    baktapur_1


    Comme le voyage au Mustang de ce printemps 2016 vers le massif du Damodar, ce nouveau Mustang est un voyage très exploratoire avec des objectifs alpins intéressants, avec un mélange unique de culture, de randonnée et d’alpinisme.
    C’est un voyage très complet avec la visite des lieux incontournables du Mustang, des paysages à couper le souffle, les principaux villages et bien sûr Lo Manthang, mythique cité fortifiée avec ses grands monastères.


    Avec Bishal Rai, nous sommes presque chez nous au Mustang, après tant d’expéditions ensemble, la réalisation de la carte et du premier topo guide des nouveaux treks.
    Tranquillement, nous continuons notre chemin sur ce territoire exceptionnel.

    Les pages sur le Mustang sont vraiment nombreuses à la fois sur mon ancien site et sur celui-ci.
    Pour y voir plus clair, voici une page spéciale culture.
    Un vrai régal pour les yeux !

    D'autres sommets...

    D’autres sommets…

    Une image rare, prise par temba et jilke dans la vallée de Ghami.

    Une image rare, prise par Temba et Jilke dans la vallée de Ghami.

    araniko_temba_1


    Une idée du programme…

    En trek…
    Il y a bien sûr toute la montée de la vallée de Ghami a documenter, avec les camps possible, le découpage idéal de l’itinéraire avec les coordonnées et les altitudes.
    Depuis le camp de base, Bishal aura pour objectif de repérer le bas de la vallée de Naktang, vérifier si le Naktang Tso existe toujours et s’il n’y aurait pas un accès direct depuis Ghami par un chemin d’alpage.

    Versant montagne,
    Nous essayerons de répertorier et de photographier tous les sommets intéressants du massif avec leur différents accès, puis d’explorer le haut glacier de Naktang, avec en particulier au Nord, la traversée de la ligne de crête et de cinq sommets (respectivement à 6026, 6036, 6084, 6072 et 6083 m). Nous avions gravi en 20xx celui le plus à l’Ouest, que nous avions baptisé Anige Chuli en résonance avec l’Araniko tout proche.
    Une autre chevauchée de petits sommets nous attend pour aborder le glacier depuis la vallée de Ghami, avec deux haut cols et quelques noms de sommets à trouver pour les bosses de neige 6057, 6082, 6104 et 6026 m !
    Puis, s’il nous reste un peu de temps, nous gravirons au passage le nouveau sommet de la Gyum Khola, pour faire le lien avec le voyage du printemps 2014, « La traversée du Mustang Himal ».

    La haute vallée de Ghami et le glacier de Nakang.

    La haute vallée de Ghami et le glacier de Naktang.

    Pour comprendre notre projet, il faut partir du bas à droite, dans la vallée de Ghami, puis bifurquer à droite à partir d’un camp vers 5485 ( les traits bleus). L’itinéraire de trek passe un premier col puis un second et descendre au Snow Leopard Lake, c’est le trajet que Jilke avec les mules a suivi pour revenir à Ghami lors de notre épopée de Dolpo Mustang.
    Les points bleus  indiquent notre itinéraire d’alpinisme, avec un premier camp (le point rouge) entre deux cols et déja quelques sommets à 6000.
    Au Nord, en haut à droite, c’est une sortie possible du glacier pour rejoindre directement le lake et la vallée principale de la Gyum Khola.
    Et bien sûr, il faut se replonger dans le compte rendu de notre Dolpo Mustang, qui a d’ailleurs été décrit dans un Trekmag par Jocelyn Chavy.

    araniko_map_4

    Frank, lors de son premier voyage en altitude. Nous étions ensemble cette année au Manaslu...

    Frank, lors de son premier voyage en altitude. Nous étions ensemble cette année au Manaslu…

    The Snow Leopard Lake

    The Snow Leopard Lake


    Les dates

    Ce voyage sera programmé certainement en fin d’automne 2017
    4 semaines.

    Et pour plus d’information ou pour prendre contact, vous êtes cordialement invité pour en discuter lors du week end de « rencontre Expé » en janvier 2016, à La Grave.
    Welcome on board.

    Bien sûr, un week end sera aussi organisé en été pour réunir toute l’équipe.

    En traversant le Kekyap La, vite la tempête arrive !

    En traversant le Kekyap La, vite la tempête arrive !


    Budget :

    XXX € 

    A noter…Tout est inclus !

    • Le permis spécial Mustang.
    • Et, il n’y a pas de pourboire à prévoir.
    • Ni de bonus pour le sommet à payer.
      Et le salaire des Népalais a bien-sûr été augmenté en conséquence.

    araniko_57


    Niveau des participants :

    Dans les Alpes, le niveau technique d’une ascension est déterminé par la cotation UIAA de la voie envisagée.
    En Himalaya, l’idéal serait d’utiliser la même cotation UIAA, avec une double entrée spécifique pour tenir compte de l’altitude, comme pour notre livre avec Jean Annequin, « Sommets du Népal » aux éditions Glénat.

    Et bien sûr, c’est cette cotation à double entrée, qui donne des indications sur le niveau technique et physique nécessaire, mais aussi sur l’expérience à avoir pour réussir l’ascension.

    Pour ces sommets de la vallée de Ghami (qui n’ont pas de noms et n’ont certainement pas été gravi), pas de souci, nous sommes sur des reliefs relativement simples et la cotation ne devrait pas dépaser F ou F+ et un grade d’engagement entre II et III (d’après les cartes et Google Earth.
    Pour mieux comprendre tout ça, voici la page « Cotations Himalayennes » de mon ancien site

    Et vous l’avez compris…, notre objectif sera bien sûr de documenter ces nouveaux sommets.

    Plus concrètement…

    • Une bonne condition physique.
    • Une réelle autonomie en randonnée dans les Alpes.
    • Une petite expérience de l’alpinisme et de la marche en crampons, pour être à l’aise dans des pentes de neige à 30°, un niveau F/PD en neige. (Mais ce n’est pas forcément obligatoire… nous ferons le minimum nécessaire lors de notre rencontre dans les Alpes.)
    • Une expérience de l’altitude et des expéditions n’est pas nécessaire.
    • Une bonne dose de patience, de tolérance et d’humour…, pour me supporter !
    L'ambiance particulière entre Dolpo et Mustang.

    L’ambiance particulière entre Dolpo et Mustang.

    Tout le monde est rassemblé dans un camp très confortable.

    Pour le matériel de trek, tentes ect… Tout est prévu par notre organisation, avec Bishal, « Paulo Expedition and Friends » avec l’aide de « Yeti Adventure ».

    Une petite photo pour parler du matériel..., et une page spéciale sera bientôt mise en ligne pour tout vous expliquer.

    Une petite photo pour parler du matériel…, une page spéciale sera bientôt mise en ligne pour tout vous expliquer.

    La taille du groupe.

    • Le nombre de participants est limité à 8 personnes avec une équipe de deux guides
      (Jangbu Sherpa ou Bikram Shing, qui sont tous deux « guides de montagne népalais » et en formation pour devenir Guide UIAGM et Paulo Grobel, guide de haute montagne UIAGM).
    • Avec un minimum de 5 personnes.

    L’équipe d’encadrement sera également secondé par une équipe d’assistants guides (Junior & Senior) et bien sûr Bishal Rai, Sirdar de l’expé.


    SERAC, une agence de voyage, qui s'occupe de toute la partie administrative.

    Pour s’inscrire.

    Toutes la partie administrative, le règlement, l’aérien, les assurances, est assurée par SERAC, une association de tourisme, dont je suis membre, qui regroupe des guides et des accompagnateurs. 
C’est donc à SERAC qu’il faut s’adresser pour toute demande d’inscription, via le site internet.
    En complément de la présentation sur mon site, une fiche technique est également disponible. Elle regroupe toutes les informations « obligatoires » concernant le voyage. Il vous suffit de cliquer sur le lien dans le site de SERAC.

    Le lien vers le bulletin d’inscription
    XXXX

    Le lien vers la fiche technique
    XXXX

    La préparation de l’expédition commencera effectivement lors du we de rencontre de toute l’équipe. Elle est donc fondamentale car elle permet de valider la pertinence de l’ascension pour chaque participant, tant du point de vue technique que de cohésion de groupe.

    Je suis bien sûr à votre disposition pour répondre à toute les questions que vous vous posez. N’hésitez surtout pas !

    Soit :

    • par mail (voir la page contact de mon nouveau site)
    • par téléphone fixe 04 76 79 99 68 quand je suis en France bien sûr !!!

    Quand je suis en Himalaya, tout n’est pas perdu !
    Appelez SERAC au 04 76 86 46 84.  
Noëlle connait parfaitement le domaine des expéditions et Stephanie pourra vous informer sur votre réservation aérienne, le suivi de votre demande de réservation, ect.

    L'ambiance extraordinaire du travail des équipes de rénovation des peintures murales dans l'un des grand monastère de Lo. Juste à côté, les moines viennent de terminer une puja.

    L’ambiance extraordinaire du travail des équipes de rénovation des peintures murales dans l’un des grand monastère de Lo. Juste à côté, les moines viennent de terminer une puja.

    L'itinérance du Paulochon..., tout tranquille !

    L’itinérance du Paulochon…, tout tranquille !



    yeti

    Notre agence de trek.

    Au Népal, organiser une ascension ou un trek un peu compliqué nécessite de collaborer avec une agence compétente dans le domaine choisi.

    Pour nous, avec Bishal, nous travaillons avec Yeti Adventure, qui est bien sûr en relation avec Yeti Airlines. Un avantage certain pour certaines destinations sensibles, en plus d’un contact en Français.

    N’hésitez pas à les contacter pour un projet de trek ou d’expé.
    E-mail: yeti@yetiadventure.com


    Paulo, à La Grave
    Un 1er septembre 2015 à J-5 d’un nouveau départ pour le Népal

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.