• Mustang et Lagula

    Trek et Expédition au Mustang

    Pour vous mettre directement dans l’ambiance, je vous invite à regarder cette courte vidéo sur notre dernier trek au Mustang. La première scène surtout est époustouflante et celle du pont de Khyakar avec Kharma est trop drôle. Merci Tonio…

    « Au pays de Ridzom Gonpo », le récit de ce voyage au printemps 2015…

    Vous aurez peut être du mal à me croire, mais je suis en manque de Mustang !

    Deux ans sans revoir Lo Manthang ou Konchok Ling.
    Deux ans sans me perdre vers Chödzong Gompa, explorer les sommets autour des lacs de Damodar, ou simplement me poser sur un muret à Samar ou à Tetang. Et mieux encore, discuter au coin du feu avec les anciens dans une cuisine obscure pour décrypter la toponymie des alpages au-dessus du village.
    Il me fallait retourner au Mustang…

    Voici donc un nouveau projet de trek et d’expédition au Mustang qui devrait combler les randonneurs-montagnards à la recherche d’un sommet de 6000 m facile et les alpinistes qui souhaitent découvrir la culture du Mustang.

    Mustang Phu

    Des lieux exceptionnels

    Mustang trek

    L’ambiance si particulière des hauts plateaux entre les lacs de Damodar et le Tibet.

    Trek et expédition au Mustang

    Ce nouveau voyage dans la région des lacs de Damodar est donc double.

    • C’est un grand trek avec l’ascension d’un 6000.
    • Et une expédition vers un grand sommet de «presque 7000».

    Bien évidemment se sont deux projets très différents mais qui s’imbriquent idéalement pour la logistique (c’est Bishal et Bahadur qui vont être contents…).

    Il est des paysages, des massifs qui me comblent.
    Inlassablement, passionnément, j’en arpente le moindre recoin, visitant chaque village, chaque vallée pour décrypter, découvrir d’autres chemins de traverse.

    Au Népal, le Mustang est une région unique, à nul autre pareil.
    D’ailleurs, est-ce vraiment le Népal ?

    Pour sa richesse culturelle et esthétique, son originalité, le Mustang mérite qu’on lui consacre du temps, qu’on flâne en chemin.

    Je ne vais pas vous présenter le Mustang, mon ancien site regorge de page sur le sujet avec des photos exceptionnelles d’Etienne Principaud.
    Voici une page indispensable…
    Mais surtout grâce à Pierre et Tonio de Trekmag, et suite à un voyage ensemble au printemps 2015, juste après le tremblement de terre,  un n° d’anthologie et déjà Collector est paru à l’automne 2015.

    Et cet automne 2016, le nouveau topo des grands treks du Mustang a été édité (en Anglais) par Himalayan Map House, sous la plume de Sonia Baillif, Etienne Principaud et Paulo Grobel.
    Vous le trouverez facilement à Kathmandu ou sur Amazon…

    Trek au Mustang.

    Trek au Mustang. Une idée du projet.

    Rejoindre Jomosom en début d’automne est relativement facile.
    Les avions volent régulièrement et les routes sont relativement fréquentables en cas de besoin.

    Depuis Kagbeni ou Lupra, il s’agira d’atteindre Tangye et le village de Dhey, un peu à l’écart des circuits classiques de trek.

    Dhey sera notre point de départ pour les hauts pâturages des Damodar, avec la remontée de la Dhechyang Khola par l’itinéraire du «Chainon Manquant» inauguré par Bothe Kukur (alias Tonio Nicolazzi, rédac chef de Trekmag) et Bishal Rai et son équipe.

    Depuis les lacs sacrés de Damodar, l’accès au camp de base du Bhrikuti Shail est beaucoup plus simple et les mules montent même jusqu’au camp 1. C’est un itinéraire superbe que j’ai réalisé trois fois, à toutes les saisons.
    Mais attention, l’altitude est déjà conséquente (5800 m).

    Nous voici enfin crampons aux pieds pour l’ascension du Bhrikuti Shail. L’itinéraire est largement moins complexe que le chainon manquant. Il s’agit d’un simple aller-retour sur une grande croupe glaciaire avec quelques crevasse.

    Mais le cadre est splendide entre les grandes étendues fauves du versant Tibet et la multitude de glaciers et de sommets enneigés du Damodar Himal.

    Pour les alpinistes en partance pour le Lugula, le voyage ne fait que commencer, car après avoir traversé le Bhrikuti Shail, il faudra installer un camp et choisir notre voie d’ascension, entre une grande combe et différentes arêtes. Avec certainement un camp d’altitude ou deux.

    Les étapes du trajet de retour seront déterminées au camp de base après l’ascension et en fonction de nos jours disponibles. Pas de souci, avec Bishal, nous connaissons le Mustang comme notre poche et il y a de quoi faire au Mustang, entre grands sentiers inter villages et sentes discrètes.Nous rejoindrons Yara puis Lo avec les détours obligatoires que sont Luri Gompa et Konchok Ling (et pourquoi pas Chödzong Gompa). En fonction des besoins, nous utiliserons les jeeps ou l’avion pour rejoindre Phokhara.
    Pour le petit groupe de la traversée, le choix est très ouvert mais simple, il nous faut rejoindre Phu par le haut. Avec un retour par Besisahar.

    Trek au Mustang.

    Nos deux sommets, Lagula et Bhrikuti.

    Trek au Mustang. Niveau des participants :

    A venir

    Trek au Mustang. Les « Plus » de ce voyage :

    A venir

    Trek au Mustang.

    Etienne et Chhotemba pour la première ascension du Bhrikuti Shail.

    Au sujet du Lugula 6899 m.

    Voici un compte rendu de l’AAJ sur la première ascension officielle.
    Et c’est la remarque en bas de page qui est la plus importante…

    Lugula from Bhrikuti

    A good view of Lugula 6899 m from Bhrikuti Shail. Crédit Etienne Principaud… Et d’autres sommet plus loin dans la ligne de mire..


    Quelques informations importantes.

    La difficulté technique de l’itinéraire envisagé.

    Voici le topo détaillé de l’ascension du Bhrikuti Shail. Sa cotation est III/F en neige et mixteen cotation himalayenne.
    Pour le Lugula, la cotation devrait être IV/PD en neige, et toujours en cotation himalayenne.
    Et une page spéciale sera mise en ligne pour la présentation de ce projet particulier… Du Lugula à Phu, « par le haut »

    La taille du groupe.

    De 5 à 9 personnes.
    Pour l’ensemble des deux projets, Bhrikuti Shail & Lugula.

    Le style de progression.

    Il s’agit d’une progression continue avec 1 camps d’altitude pour le Bhrikuti et 2 ou 3 pour le Lugula. Plus pour la traversée.
    Nous progresserons toujours encordé, par cordées de deux personnes, et surtout jamais seul.
    Les cordées peuvent être Franco-Népalaises.

    Les modalités d’encadrement.

    • A définir précisément à l’automne 2018 quand je serais au Népal avec l’équipe.
       Et avec deux guides de Haute montagne.

    L’équipe d’encadrement.

    Nous grimpons ensemble depuis très longtemps.
    Nous avons tous été à l’expédition de l’Himlung, à l’automne 2015,  au printemps 2016 et pour la Traversée de l’Himlung en 2017. Et pendant plus de 10 ans nous avons exploré ensemble le Mustang. C’est donc une équipe bien rodée et stable.
    Et pour Bishal, j’arpente le Népal avec lui depuis l’automne 2000 !

    • Les guides sont : Paulo Grobel (guide UIAGM depuis plus de 20 ans), assisté de de l’un des guides népalais de l’équipe
    • Les «Népali Leader» sont : Dhan Magar, Rajan Lama, Deepen Bothe, Dorje Bothe et Karma Sherpa.
      Pour nous « Nepali Leader » signifie premier de cordée.
      Ils peuvent donc conduisent une cordée et aider au portage du matériel. Généralement ils vont au sommet avec nous (et parfois sans nous…). Certains suivent actuellement des formations pour réunir les pré-requis nécessaire pour se présenter à l’examen d’aspirant guide UIAGM au Népal.

      Trek au Mustang.

      Lo Manthang est encore loin…

      Les dates

      C’est le grand projet de l’automne 2019
      Du dimanche 15 septembre au dimanche 13 Octobre 2019 (soit 4 semaines)
      Et un peu plus pour la traversée du Lugula :
      Du dimanche 15 septembre au dimanche 20 Octobre 2019 (soit 5 semaines)


      Le budget

      Il y aura deux types de budget en fonction du sommet choisi.

      A noter, ce sera un tarif tout compris…
      Il n’y a pas de pourboire à prévoir.
      Ni de bonus pour le sommet à payer.
      Et le salaire des Népalais a bien-sûr été augmenté en conséquence.
      Quelle simplicité de fonctionnement pour tous…

    LUGULA 6899 m

    Une belle arête… mais en Chine ! Crédit Etienne Principaud


    SERAC, une agence de voyage, qui s'occupe de toute la partie administrative.

    SERAC, une agence de voyage, qui s’occupe de toute la partie administrative.

    Trek et expédition au Mustang en 2018…
    Comment s’inscrire ?

    Dans un premier temps, je vous propose simplement de prendre contact avec moi pour discuter du projet et éventuellement poser une option auprès de SERAC.
    Puis, vers la fin d l’année 2018, il sera temps alors de se préoccuper des inscriptions définitives et du calage de l’aérien.

    Une logique de cooptation mutuelle.
    De la notion de « client » à celle de « co-équipier ».

    Les modalités d’inscription que je souhaite utiliser illustrent la tonalité des expéditions que j’encadre.
    L’objectif est de se déplacer de la notion de «client» vers celle de «co- équipier» pour construire un groupe solidaire, compétent et dynamique, impliqué dans la réussite du projet.
    Mais pas de souci…
    Il ne s’agit pas pour moi de me soustraire à mes devoirs, obligations et responsabilités, bien au contraire.
    C’est simplement une autre manière d’aborder le sujet, plus en cohérence avec mes valeurs, la nature de ces projets parfois très complexes, et ma vision des choses.

    Une expédition est avant tout un projet co-réalisé par chaque participant dont chacun contribut à la réussite.

    Toutes la partie administrative : le règlement, l’aérien, les assurances, est assurée par SERAC, une association de tourisme, dont je suis membre, qui regroupe des guides et des accompagnateurs.
    C’est donc à SERAC qu’il faut s’adresser pour une demande d’inscription, via leur site internet.

    Le nouveau formulaire sera mis en ligne vers la fin de l’année 2018.

    En complément de la présentation sur mon site, une fiche technique est également disponible. Elle regroupe toutes les informations « obligatoires » concernant le voyage. Il vous suffira de cliquer sur le lien dans le site de SERAC.

    La préparation de l’expédition commence véritablement lors du we de rencontre de toute l’équipe.
    Elle est donc fondamentale (pour ne pas dire indispensable) car elle permet une première rencontre et de valider la pertinence de l’ascension pour chaque participant, tant du point de vue technique que de cohésion de groupe.

    Je suis bien sûr à votre disposition pour répondre à toute les questions que vous vous posez. N’hésitez surtout pas !
    Soit :

    • par mail (voir la page contact de mon nouveau site) ou plus simplement paulo.grobel(at)orange.fr
    • par téléphone fixe 04 76 79 99 68 quand je suis en France bien sûr !!!
      ou souvent plus simplement avec le 06 42 90 75 34.

    Quand je suis en Himalaya, tout n’est pas perdu !
    Appelez SERAC au 04 76 86 46 84.
    Noëlle connait parfaitement le domaine des expéditions et Stephanie pourra vous informer sur votre réservation aérienne, le suivi de votre demande de réservation, ect.

    Trek au Mustang.


    A bientôt
    N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations, je suis à votre disposition.

    Paulo
    Le 28 Février 2017 à La Grave… Et sous la neige
    Puis le 15 décembre 2017, depuis le bureau du Sud
    Et enfin début Novembre 2018 depuis Pokhara et en partance pour le Mustang !

    4 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    1. paulo.grobel@orange.fr
      Publié dans 4 mars 2017 le 07:49

      Une question de Karavaniers, au Quebec.
      Comment se procurer le livre sur le Mustang… ?

      No problem !
      La couverture est celle de la version française qui, à cause du tremblement de terre au Népal n’a pas été édité en 2015. Seulement la version anglaise est actuellement disponible.
      Tu la trouveras dans toutes les librairies de Thamel à Kathmandu, mais aussi sur AMAZON en version imprimable.
      Bien sûr de moindre qualité d’impression.
      L’objectif de ce topo était de partager nos trouvailles et notre bonheur de parcourir les Hautes Terres du Mustang.
      Il a principalement été écrit pour les agences (étrangères et népalaises) pour leur permettre de renouveler leurs offres et pour optimiser l’usage de la route et des transports locaux pour aller encore plus loin se perdre dans la wilderness merveilleuse du Upper Mustang.
      C’est aussi un plaidoyer pour un tourisme résidentiel pour valoriser les villages et un outil de promotion pour l’alpinisme « facile » au Mustang.
      Je te recommande également la nouvelle carte du Mustang, celle qui est en partie reproduite dans le livre et qui a été édité en Août 2016.
      La date d’édition est visible dans le coin haut et droit de la carte.

      Paulo_alors que la tempête se lève

    2. gaillard serge
      Publié dans 2 avril 2017 le 11:08

      Bjr Paulo, suite a notre conversation téléphonique du samedi 01/04/2017,je suis allé sur ton site pour m imprégner de l atmosphère de l expédition, du mustang et du LAGULA. J aimerai beaucoup y participer . Mon problème est le budget. Est il possible de m envoyer un devis prévisionnel afin de contacter d éventuels sponsors .Tu vas certainement trouver ma requête originale mais c est la seule solution que j ai pour me joindre au groupe. Je comprendrai que cela ne soit pas possible, du fait que le tarif ne soit pas encore arrêté.
      Dans l attente
      Amicalement Sergio

    3. Sortais
      Publié dans 1 décembre 2017 le 20:24

      Connaissez vous Jean Pierre Dessens ?
      Je dois participer à une rando au Dolpo en mai.

      Cordialement

      • paulo.grobel@orange.fr
        Publié dans 2 décembre 2017 le 14:42

        OUI bien sûr… (?)
        Pourquoi ?