• Le chainon manquant, topo

    De Damodar Kunda au village de Dhye.

    En ce printemps 2015, malgré une situation très difficile au Népal, notre équipe a réussi à inauguré un nouveau sentier et un trek inédit.

    • Le «Damodar Trek» en traversant le col glaciaire du Dhye La est un itinéraire grandiose, à hauteur du «Saribung Trek», mais qui se déroule entièrement au Mustang.
    • «Le chainon manquant», de Dhye à Damodar, est la liaison qui manquait absolument pour  faciliter le développement de cette partie du Mustang. (Les photos de Tonio arrivent bientôt)
    Y aura-t-il un jour un vrai sentier pour rejoindre Dhye ?

    Y aura-t-il un jour un vrai sentier pour rejoindre Dhye ?

    Le projet initial de ce Mustang 2015.

    Le projet initial de ce Mustang 2015. Où l’on voit que le tracé envisagé pour l’itinéraire du Chainon manquant n’est pas du tout le bon !

    Pour en savoir plus sur le voyage au Mustang de ce printemps 2015.

    «The Missing Link», de Damodar Kunda à Dhye.

    Très symboliquement, il a été ouvert avec la participation de Tonio Nicolazzi, rédacteur en chef du magazine français Trekmag et grâce à la compétence de Bishal Rai (9741164804) et de son équipe, soutenu par Tsiring Gurung (9846604318) un habitant de Dhye.

    Je suis vraiment très admiratif par le travail réalisé par tous.
    Et si vous pouvez faire avancer ce dossier, par exemple en le diffusant,
    merci infiniment pour votre aide.

    Le versant où se déroule ce nouvel itinéraire.

    Le versant où se déroule ce nouvel itinéraire.


    Notre Lo Base Camp, avec une vue sur le Gowa La, le col qui permet de traverser vers Makar et Tangye.

    Le Low Base Camp, avec une vue sur le Gowa La, le col qui permet de traverser vers Makar et Tangye.

    Les informations pratiques.

    Depuis le Low Base Camp, traverser horizontalement, passer en-dessous d’un pierrier puis par une courte montée gagner le petit col bien visible sur l’arête.
    Par une petite sente, traverser horizontalement jusqu’à une falaise, descendre environ 20 mn et traverser un couloir (un peu délicat), puis jusqu’à la rivière principale.
    La remonter dans son lit pendant 2 h, jusqu’à de gros blocs blanc quand la Khola se rétrécie et devient impraticable (possibilité de campement en rive droite).
    Bifurquer à droite et remonter le couloir d’un petit affluent peu confortable (quelques coups de pioche seraient nécessaire).
    Quand le lit devient moins fréquentable, prendre un petit ravin à droite jusqu’à un replat.Vous voici bien au-dessus de la rivière, dans un terrain beaucoup moins raide.
    La suite se déroule plutôt à flanc, plus ou moins horizontalement.
    Traverser un torrent bien marqué et depuis une croupe, redescendre vers la rivière principale. La franchir au mieux et remonter son lit pendant environ 1h pour traverser sur la rive des Damodar Kunda et rejoindre très facilement  le petit col entre French Camp et les lacs.

    Quelques cairns ont été construits par Bishal et son équipe.
    A la montée, le trajet est possible en une grande journée ou plus simplement en deux, avec un camp au bord de la rivière avant la grande remontée (Khola Camp).
    L’itinéraire me semble plus simple (et bien sûr plus rapide) à la descente, de Damodar Kunda au Khumjungar Base Camp.

    La trace au GPS est disponible. Il vous suffit de m’envoyer un mail à paulo.grobel(at)orange.fr…

    La suite.

    Très rapidement, si une ou deux équipes reprennent cet itinéraire, des traces de passage devraient apparaître et avec quelques cairns en plus, tout deviendra plus simple.
    Merci également de nous envoyer un petit mot avec vos commentaires.

    Si en plus l’ACAP prend les choses en main avec l’aide des locaux de Dhye ou Yara, ce serait idéal et un nouveau circuit aurait ainsi vu le jour au bénéfice de tous.

    Nous avons déjà rencontré le big boss de l’ACAP à Lo Manthang et le «Local Development Officer» Mr Baldeb Prasad Joshi, à Jomosom, en charge du budget du district.

    Nous allons préparer un dossier pour les différentes instances népalaises.

    Il nous reste à convaincre  :

    A l’ACAP de Pokhara, Mr Lal Prasad Gurung (Project Director) et Mr Narendra Lama (Tourism Officer).

    A l’ACAP de Lo, Mrs Ram Kaji Lama en charge du développent du tourisme (et donc des sentiers).

    Au NTNC à Kathmandu, Mr Gobinda Gajurel (Member Secretary) et Mr Ganga Jung Thapa (Executive Officer).

    Certainement, encore d’autres personnes au Ministère du Tourisme…

    Et aussi, l’organisme qui prend en charge les pèlerins hindous qui se rendent aux Damodar Kunda car ce nouvel itinéraire est aussi une porte de sortie en cas de problème d’altitude ou de neige sur les hauts cols du sentier classique.
    C’est donc un itinéraire de sécurité pour tous, avec un retour plus rapide dans la vallée (deux jours jusqu’à Tangye ou Dhye).

    N’hésitez pas à partager cette page le plus possible et à laisser un commentaire en bas de page.
    Merci d’avance.

    Et, si quelqu’un pourrait m’aider à le traduire en anglais pour mieux le partager sur le web, ce serait vraiment super.

    Paulo Grobel
    Début juillet 2015 à La Grave

    damodar_56
    Une présentation écrite en fin d’année 2014 … !

    chainon_1

    chainon_2

    Un commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.