• Ascension et traversée de l’Himlung, printemps 2019

    Rêver de traverser un grand sommet en l’Himalaya est une invitation à renouveler l’aventure himalayenne.
    À ouvrir d’autres portes…
    Quelque soit notre niveau technique… Quelque soit l’altitude du sommet.

    Généralement, tout le monde a envie de gravir l’escalier de l’altitude ou de la difficulté, de plus en plus haut, de plus en plus technique.
    D’abord 6000, puis 7000 et enfin 8000. C’est à la fois légitime et compréhensible.

    Mais il est possible de vivre l’altitude et une ascension himalayenne de manière différente.
    Plutôt que de monter toujours plus haut, je vous propose un voyage plus horizontal, plus original. Moins exigeant aussi mais tout aussi esthétique.
    Gravir un sommet et surtout  le traverser, pour descendre par un autre versant.

    Une immersion complète en altitude, sur plusieurs jours, sans pour autant se confronter à une altitude plus extrême. Et donc forcément en autonomie. Forcément avec tentes, matériel et nourriture.
    Attention, le jeu est loin d’être anodin !

    Ascension et traversée de l’Himlung

    Premier contact avec l’Himlung

    La traversée de l'Himlung

    Le camp 3 avec le camp du Lung La en ligne de mire.

    A partir du sommet de l’Himlung, je vous invite à continuer le voyage en traversant vers l’inconnu, vers l’Himlung East tout d’abord, puis un grand col et enfin un glacier jamais parcouru, pour revenir dans la vallée de Phu.
    Pour cette nouvelle traversée de l’Himlung, le sommet est seulement le début du voyage et non pas le but ultime. Et il nous faut continuer d’avancer avec au moins 3 jours d’autonomie.

    Et cela change tout.

    Une petite pause panoramique et matinale.

    Impossible d’arriver au sommet à l’arrache, à bout de souffle et d’énergie car l’histoire ne fait que commencer.
    Pour l’Himlung, grâce à notre expérience de 2017, nous savons maintenant comment nous y prendre. Pour réussir un grand projet en Himalaya, il faut beaucoup de persévérance et accepter de retenter l’aventure, de revenir. 

    Et cette aventure est particulièrement belle et motivante.

    Au printemps 2017, nous n’étions pas loin de réussir, en dormant deux nuits à 7050 m juste à deux pas du sommet de l’Himlung et en ayant ouvert le chemin vers l’Himlung East. Mais, je n’avais pas osé alors enclencher la traversée et nous étions redescendu par les grandes pentes de neige de l’arête Ouest.

    Cette fois, nous serons mieux armé pour réussir !

    Pas de souci pour l’itinéraire… Même dans le bas.

    Himlung traverse

    En route pour le camp 4…  et par l’itinéraire classique souvent équipé de cordes fixes.Des petits points évoluent déjà bien haut. Le Lung La se situe à droite de l’autre arête, à la limite de l’ombre.

    Surtout, l’itinéraire n’est pas le même.
    Nous installerons un camp d’altitude directement au Lung La à 6850 m.  Pas trop loin du sommet et donc avec moins d’efforts à réaliser. Les pentes y sont beaucoup moins raides et exposées et donc moins engagées que ceux de l’arête Ouest. Il est même possible de les parcourir sans corde fixe, à la montée comme à la descente.
    C’est l’expérience de notre expédition du printemps 2016, où nous avions inauguré l’arête Sud-Ouest de l’Himlung et la voie « Dédicated for the Braves… » (sans prétention, bien sûr).

    Sur l’arête Sud-Ouest de l’Himlung Himal. Une progession continue et encordée. Douce bien sûr.

    Une vue différente de l’Himlung, avec nos traces sur l’arête de droite. Le Lung La est à droite et en bas de l’image. L’arête de gauche est la voie généralement gravie, l’arête Ouest..

    Autre point clefs, notre traversée sera moins ambitieuse qu’en 2017 avec un projet construit sur la logique d’un Plan B ascendant.
    Kesako ?

    • Concrètement, le plan A est le projet initial, le plus simple… avec une descente directe depuis le sommet de l’Himlung East. Ce qui serait déjà une très belle réussite. 
    • Mais, si tout va bien, si tout fonctionne au mieux, depuis le col à la descente de l’Himlung East (une grande croupe de neige plutôt simple et vierge) nous pourrons envisager un plan B : un aller-retour au sommet du  Phu Khang North 6580 m, jamais gravi.
    • Sans tout à fait oublier le projet de 2017… si nous en avons l’énergie et surtout la chance d’avoir une météo exceptionnelle.
      C’est le plan C, bien sûr.

    Ascension et traversée de l’Himlung

    Un projet à plusieurs facettes et avec des objectifs très intéressants et motivants.

    XXXXX

    Le projet de 2017 de la traversée de l’Himlung ! En ce printemps 2019, arriverons-nous à en réaliser au moins la moitié et parcourir le grand glacier  qui rejoint la vallée ?

    La traversée de l'Himlung

    Un extrait de la nouvelle carte de l’Himlung. Les glaciers ne sont pas encore totalement finalisés… Mais l’itinéraire par le Lung La est bien marqué.

    Et le topo de la voie… qu’il me faut bien sûr actualiser.

    Dans la cour du lodge de Phu. On est presque chez nous…

    Les dates

    Navré, ce projet n’est plus au programme pour le printemps 2019 car j’ai décidé de me consacrer complètement à l’ascension de l’Himlung par la nouvelle voie normale.
    Un projet mis en place avec Montagne Magazine et Expéditions Unlimited
    .


    Le budget

    Le budget précis sera communiqué en début d’année 2019 car l’inflation au Népal rend les budgets prévisionnels rapidement obsolètes.

    A noter, ce sera un tarif tout compris…
    Il n’y a pas de pourboire à prévoir.
    Ni de bonus pour le sommet à payer.
    Et le salaire des Népalais a bien-sûr été augmenté en conséquence.
    Quelle simplicité de fonctionnement pour tous…

    La traversée de l'Himlung

    La traversée de l'Himlung

    Le tracé de la voie de l’Himlung, lors d’uns ascension du Carlberg Ridge au Gyaji Kang.

    himlung himal expedition 2019

    Et le choix d’une progression encordée, comme dans les Alpes. Christian et Jangbu…


    HIMLUNG. Avant de s’inscrire…

    Une logique de cooptation mutuelle.
    De la notion de « client » à celle de « co-équipier ».

    Les modalités d’inscription que je souhaite utiliser illustrent la tonalité des expéditions que j’encadre. L’objectif est de se déplacer de la notion de «client» vers celle de «co- équipier» pour construire un groupe solidaire, compétent et dynamique, impliqué dans la réussite du projet.
    Mais pas de souci…
    Il ne s’agit pas pour moi de me soustraire à mes devoirs, obligations et responsabilités, bien au contraire.
    C’est simplement une autre manière d’aborder le sujet, plus en cohérence avec mes valeurs, la nature de ces projets parfois très complexes, et ma vision des choses.

    Une expédition est avant tout un projet co-réalisé par chaque participant dont chacun contribut à la réussite.

    Il est donc indispensable de prendre DIRECTEMENT contact avec moi, soit par mail soit par téléphone.


    La route pour Koto, de plus en plus praticable… ?

    All by hand !
    Pour la piste en construction entre Phu et Meta… Heureusement, elle n’avance pas très vite !

    Le départ de l’itinéraire de Gurusangbo, la randonnée la plus pertinente pour la journée d’acclimatation depuis Phu. Un sentier qui part du monastère et rejoint les champs du Haut de Phu.


    Himlung Himal…
    Toutes les pages de mon site au sujet de cette montagne.

    Les liens sont classés par ordre chronologique. Et je mesure le chemin parcouru depuis notre première ascension d el’Himlung, avec Bishal à l’automne 2002.


    A bientôt…
    N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations, je suis à votre disposition.
    Et le mail est encore le plus simple…

    Paulo_mis à jour le 6 décembre 2019

    Sac de couchage en duvet, doudoune ou combinaison…
    Tout simplement indispensable en expédition
    www.triplezero.fr

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.