CSV

Pour préparer une course en alpinisme.., « la Carto des Vigilances »

En ce début d’été, voici une réflexion sur la préparation de nos courses d’alpinisme avec une proposition concrète : la Carto des Vigilances. 

Une invitation à expérimenter une nouvelle manière de faire.

Pour passer : d’une préparation classique par le leader et partagée oralement, 

  • à une préparation GRAPHIQUE et CO-CONSTRUITE avec les participants et CONDUITE par le leader (puis, après apprentissage éventuellement par une personne du groupe ou de la cordée)

Une première phrase clef :

« Un dessin vaut mieux qu’un grand discours. 

Et qui DOIT être réalisé ensemble avec tous les participants. »

Une vidéo qui présente cette Carto des Vigilances Alpinisme et qui est aussi une sollicitation pour participer à une recherche-action sur le sujet.

Et c’est aussi la suite de ce premier article : La carto des vigilances en alpinisme ?

CSV Alpinisme
Une CSV alpinisme dans le cadre d'une équipe féminine d'alpinisme., encadrée par un initiateur FFCAM. Chapeau !

L’objectif est de réfléchir à la forme que peut (que devrait) prendre la préparation d’une course d’alpinisme.

  1. en la rendant concrète.
  2. En prenant le temps à la réaliser précisément.
  3. En prenant en compte l’ensemble des participants, et particulièrement les seconds de cordée.

Avec une deuxième phrase : 

« Tous Premiers de Cordée, mais bien sûr pas en même temps ». 

Pour un éloge de la cordée évoluant en réversible (et même pour les guides… ?)

CSV haut tour des écrins
Une course très intéressante et complexe en début de saison. La CSV alpinisme a parfaitement joué son rôle.

La Carto des Vigilances Alpinisme, c’est quoi ? petite explication.

1… Une représentation graphique de la préparation d’une course d’alpinisme (une feuille blanche, un stylo et 3 couleurs).

2… Surtout réalisée ensemble avec les membres de la cordée (ou des cordées dans le cadre d’un groupe).

3… Qui sera utilisée pour le débriefing et la capitalisation des compétences (avec aussi la notion de traçabilité des décisions).

la carto des vigilances alpinisme
Et voici la toute première matrice de la CSV pour l'alpinisme... Champagne !
CSV alpinisme
Une CSV artistique, lors d'un stage d'initiateur FFCAM. Ça déménage !

Le Faire Ensemble.

Dans la Carto des Vigilances Alpinisme, le Faire Ensemble prend une place plus évidente que dans la CSV hivernale. Car dans une cordée ou pour plusieurs cordées, la notion de collaboration est indispensable… 

Ce qui transforme le postulat de « Pas de souci, je t’emmène, tu t’occupes de rien » par un « Organisons-nous ensemble pour réaliser cette course le mieux possible »

L’implication des participants dans toutes les phases d’une sortie en montagne permet de mieux prendre en compte les facteurs humains dans une perspective systémique.

cart des vigilances alpinisme
Une première expérimentation de la CSV adaptée à l'alpinisme. Remarquez sur la partie droite du croquis la constitution des cordées, décidée ensemble. La descente n'est pas représentée, tout le début est identifié en rouge.

Le canevas de la Carto des Vigilances Alpinisme.

C’est ce que propose déjà la CSV hivernale, un canevas qui intègre sous forme graphique les éléments classiques d’une préparation, en rendant plus concret les interrelations entre ces diverses réalités.

On y retrouve la même organisation des différents items.

Au centre, la représentation graphique. 

En périphérie, une hiérarchisation des éléments à aborder : 

  • les participants, 
  • la nature du projet, 
  • la météo, 
  • le choix de la course,
  • la case topo, 
  • la fréquentation, 
  • les conditions de la montagne, 
  • les autres vigilances, 
  • l’organisation matériel avec le matériel et les horaires.
  • Et ce que vous souhaitez y ajouter !

Quelques points de repères, sur comment faire.

La première étape part des participants pour définir LA NATURE DU PROJET et découle donc d’une mise à plat des envies, des besoins et des compétences des uns et des autres. Par exemple : 

  • Faire une course de neige de niveau AD  en haute montagne en dormant en refuge;
  • Faire une course en réversible. de l’enseignement…
  • Faire une arête rocheuse courte en moyenne montagne.
  • 
Etc…

Souvent, on a tendance à choisir directement une course précise avant de définir la nature d’un projet commun et les objectifs recherchés par les uns et les autres. Inverser cette stratégie permet de rendre visible les envies, les demandes de chacun. Cette envie peut aussi d’ailleurs être une course précise, pas de souci.

Voilà pour le point de départ. 

Nous avons envie de faire ensemble quelque chose en montagne…

Puis tout s’organise naturellement sur la feuille blanche où des mots sont posés, un gribouillon est esquissé. 

Peut importe la manière, le style ou l’ordre. 

L’enjeu principale est de rendre concret un échange, la co-construction d’un projet.

la meije
Sur le Haut Tour des Écrins, "Voyage en Oisans". De La Grave à La Bérarde. Crédit Philippe Jéhotte.

La météo est souvent la prochaine étape, le temps qu’il va faire, qu’il a fait, impacte la réalité d’une course en montagne. 

Cette case MTO va permettre de valider la faisabilité du projet et un choix de course précise.

La case topo, ce sont toutes les informations sur la course choisie, qui permettent de mieux comprendre le terrain que l’on va rencontrer, les difficultés. 

Il s’agit surtout de les partager et de les rendre facilement identifiables en réalisant un schéma de l’itinéraire pour réfléchir et décider de qui fait quoi. Et aussi comment.


Nous voici au coeur de la Carto des Vigilances et il nous faut maintenant dessiner l’itinéraire globale et définir les différents segments qui le composent

 Nous allons utiliser les stabilo de couleurs pour qualifier les différentes formes des vigilances à prendre en compte, dans ces différents terrains

En ayant divisé notre itinéraire en autant de partie que de terrains différents.

Haut Tour des Écrins
Au refuge de Font Turbat, leș explications de la gardienne des lieux. Haut Tour des Écrins, "Vers le Valgaudemar". Crédit Philippe Jéhotte. Un rôle majeur du gardien, se préoccuper des usagers... Merci Anouchka !

Au fur et à mesure de la réalisation de ce schéma, (avec la marche d’approche, la course et la descente), la questions des compétences de chacun est posée précisément avec le choix de « qui passe en tête », où pour un groupe, « quelle cordée passe en tête ». Et à quel moment, pour combien de temps ?. 

Ces points de décision peuvent être précis et identifiés sur le croquis. Et aussi sur IphiGéNie, car bien sur tout le monde a une application de cartographie.

La case « Fréquentation » est loin d’être anodine tellement celle-ci à de l’importance sur ce que nous allons vivre sur le terrain.

Puis, il est temps d’aborder la question du matériel, à la fois individuel et de progression. Nous sommes dans la case : organisation matérielle, dont font partie les questions du transport et des horaires.

Au final, une validation du projet clôt cette planification, 

qui à tout moment pouvait revenir à la case départ et remettre en question les choix initiaux.

Sur le terrain, beaucoup de choses peuvent se passer. Il faudra alors s’adapter et prendre ensemble les décisions nécessaires.

Et au retour, la feuille de route de la Carto des Vigilances permettra d’initier une analyse du déroulement de la journée, la pertinence ou non de cette préparation. Mais aussi de valider les acquis ou de faire un Retex approfondi. 

Bref de préparer déjà la prochaine sortie…

Haut Tour des Écrins. Sur le plateau du glacier des Rouies. Crédit Philippe Géhotte.

Pour faire avancer cette Carto des Vigilances… 
Nous avons besoin de vous !

Si la forme globale de cette préparation graphique est déjà relativement achevée, par contre il est nécessaire de définir les différentes représentations utilisées dans le schéma central, avec les différentes couleurs (vert/jaune ou rouge).

Par exemple, avec des exemples concrets :

  •  pour représenter la nature du terrain glaciaire, 
  • les différents types de terrain, 
  • l’utilisation de la corde et le style d’encordement. 
  • La difficulté des longueurs. 
  • Ou d’autres…

Pour cela, nous vous proposons une forme de Recherche-Action très ouverte, un groupe dédié pour échanger sur ce sujet et où vous êtes cordialement invités. 

Il vous suffit de mettre en oeuvre concrètement cette Carto des Vigilances Alpinisme et de partager votre expérience, d’expliquer ce que vous avez choisi comme type de représentation des vigilances. Et surtout ce qu’en a pensé votre compagnon de cordée.

Au fil du temps et de l’expérimentation, 

nous aurons alors construit ensemble quelque chose d’original et d’utile pour tous.

Concrètement :  c’est très simple, vous pouvez me contacter directement par mail ou au 06 42 90 75 34.

 Et il ne reste qu’à trouver un moyen simple pour le rendre le plus interactif possible…

La carto des vigilances alpinisme
Au refuge... Le temps du débriefing. Indispensable

Paulo, le 19 Mai 2022.

Merci d’avance pour votre implication, vos remarques et commentaires. Vos critiques aussi…

Les articles sur la Cartographie Systémique des Vigilances Alpinisme…, sur mon site.

Et deux articles sont en préparation :

  •  Randonnée Alpine et CSV, 
  • mais aussi Ecologie et réchauffement climatique dans la CSV..

CSV alpinisme
Ça bosse dur au refuge d'Argentière... Crédit : Christophe C.

3 réflexions sur “Pour préparer une course en alpinisme.., « la Carto des Vigilances »”

  1. Ping : La Carto des Vigilances Alpi, l’escalade en terrain d’aventure.

  2. Ping : Une Recherche Action pour la CSV estivale... ?

  3. Ping : CSV Alpinisme… Work in Process ! - Par Paulo Grobel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.