• The Limi Himal Trek

    Voici le descriptif d’un nouveau trek dans l’Ouest du Népal, au départ de Simikot.

    Il permet de rejoindre de manière originale la vallée et les villages de Limi, de réaliser un itinéraire sous tente plus ou moins long ou encore (pour les alpinistes) d’accéder au versant Est ou Nord du massif du Limi Himal, et plus au Nord aux différents camps de base de l’Ashvin (le Bishal BC ou le Kosmo BC).
    Voir le topo de ce sommet.

    En cela, cette page est complémentaire de la présentation du projet plus global «The Limi Himal Project».

    Lire également les informations sur ces chers Aschins, protecteurs des chevaux et annonciateurs de la déesse de l’aube.

    En inaugurant cet itinéraire, à l’automne 2015, nous y avons vécu une très belle expérience, particulièrement en découvrant enfin les sommets du Limi Himal et en descendant la vallée de l’Alpage du Coeur.
    Et je n’ai qu’une envie… Prendre le temps d’explorer la grande vallée transversale de la Lore Khola et traverser le massif du Limi Himal pour quelques ascensions aussi mystérieuses qu’originales.

    L'alpage du coeur. Effectivement, le bloc de granit ressemble bien à un coeur inversé.

    L’alpage du coeur.
    Effectivement, le bloc de granit ressemble bien à un coeur inversé.

    Durée et difficulté

    De Simikot à Tachken, la jonction avec l’itinéraire du Nyalu La qui arrive de Simikot et Hepka, il faut environ 8 à 9 jours de marche classique avec le passage d’un col à plus de 5000 m mais sans passage glaciaire, ni technique, ni exposé.

    Bien sûr, la principale difficulté de ce trek sera toujours de rejoindre Simikot en avion, puis d’avoir des contacts pertinents sur place pour organiser la logistique du voyage.
    Mais que cela ne vous décourage surtout pas de visiter ce Fare West Népalais. Vous y vivrez forcément une très belle expérience, loin des endroits «à la mode» et facilement accesible.

    Just GO WEST… Sans modération !

    Une carte au 50/000 est actuellement en cours de réalisation pour « The Limi Himal Project » , elle couvrira également le parcours de ce trek.


    Les différentes étapes.

    • de Simikot à Gyagruk.
    • de Gyagruk à Samakong.
    • de Samakong à Swaphu.
    • de Swaphu  à Lachama.
    • de Lachama à Phasang (ou Phasang High Camp).
    • de Phasang à Phasang Phedi en traversant le Phasang La.
    • une journée de repos à Phasang Phedi.
    • de Phasang Phedi à Nying Camp.
    • de Nying Camp à Tatopani par Toling.
    • de Tatopani à Walgie par Jang.
    • de Waljie à Til.
    • de Til à Manepeme
    • de Manepeme à Hilsa.

    Ouf... nous voici en route pour Simikot !!!

    Ouf… nous voici en route pour Simikot !!!

    L’itinéraire au fil des jours…

    J1 : de Simikot à Gyagruk.

    Au départ de Simikot. cette fois nous descendons la vallée. les sentiers sont larges et très simples.

    Au départ de Simikot. cette fois nous descendons la vallée. les sentiers sont larges et très simples.

    chuwa1_9

    L'équipe de cuisine au bord de la première rivière.

    L’équipe de cuisine au bord de la première rivière.

    Un paysage typique de la région de Simikot.

    Un paysage typique de la région de Simikot.

    Notre étape du soir. Gyagruk. Il y a même un lodge tout neuf !

    Notre étape du soir. Gyagruk. Il y a même un lodge tout neuf !

    Le pont de Gyagruk pour continuer vers le Lac Rara.

    Le pont de Gyagruk pour continuer vers le Lac Rara.

    J2 : de Gyagruk à Samakong.

    Une vue vers la vallée d'où nous arrivons et au loin Gyagruk.

    Une vue vers la vallée d’où nous arrivons et au loin Gyagruk.

    chuwa1_8

    Une architecture unique...

    Une architecture unique…

    Une autre vallée s'ouvre devant nous, une invitation pour rejoindre un jour le Gorak Himal.

    Une autre vallée s’ouvre devant nous, une invitation pour rejoindre un jour le Gorak Himal.

    Nous nous enfonçons dans une très belle forêt.

    Nous nous enfonçons dans une très belle forêt.

    Jean Paul est dans son élément...

    Jean Paul est dans son élément…

    chuwa2_3

    Puis c'est l'heure de la sieste !

    Puis c’est l’heure de la sieste !

    Un premier pont...

    Un premier pont… Et le Pierre !

    Le camp du soir .

    Le camp du soir .


    J 3 : de Samakong à Swaphu.

     

    La journée commence par un pont splendide.

    La journée commence par un pont splendide.

    Après le premier verrou.

    Après le premier verrou.

    Quelques petites clairières.

    Quelques petites clairières. Idéale pour le repas de midi ou un camp.

    chuwa3_4

    Nous croisons aussi beaucoup de troupeaux. C'est la démontagnure.

    Nous croisons aussi beaucoup de troupeaux. C’est la démontagnure.

    A l'approche du deuxième verrou.

    A l’approche du deuxième verrou.

    Et la vallée s'elargi à proximité du camp de ce soir.

    Et la vallée s’elargi à proximité du camp de ce soir.

    Un camp dans un alpage tout plat. Mais la journée a été longue... trop !

    Un camp dans un alpage tout plat. Mais la journée a été longue…


    J 4, de Swaphu  à Lachama.

    Le temps change et nous voici chez nos voisins écossais !

    chuwa4_1

    Le terrain devient d eplus en plus plat et facile. Nous voici définitivement dans les alpages d'altitude.

    Le terrain devient d eplus en plus plat et facile. Nous voici définitivement dans les alpages d’altitude.

    D'autres troupeaux son rassemblés, ici à l'entrée de la vallée de Lore Khola.

    D’autres troupeaux son rassemblés, ici à l’entrée de la vallée de Lore Khola.

    On se croirait à Glencoe en Ecosse !

    On se croirait à Glencoe en Ecosse !

    Le dernier arbre...

    Le dernier arbre…

    Welcome in the Highland...

    Welcome in the Highland…


    J5 : de Lachama à Phasang (ou Phasang High Camp).

    Pour prendre un peu d’altitudeavant le passage du col

    chuwa4_11

    Un gué un peu acrobatique. Marie Christine avec les encouragements de Dhan & Pierre.

    Un gué un peu acrobatique. Marie Christine avec les encouragements de Dhan & Pierre.

    Et le camp  au pied du col. Nous y resterons une journée pour un repos bien mérité.

    Et le camp au pied du col. Nous y resterons une journée pour un repos bien mérité. En veaant d eLachama il est préférable d’aller un peu plus haut.

    chuwa4_12

    Juste au-dessus de la vallée, un emplacement de camp très agréable.

    Juste au-dessus de la vallée, un emplacement de camp très agréable.


    J6 :  de Phasang à Phasang Phedi en traversant le Phasang La.

    Le passage du col. 5400 m, quand même !

    Dans la montée du col...

    Dans la montée du col…

    chuwa5_8

    chuwa5_4

    Une vue lointaine de montagnes totalement inconnues.

    Une vue lointaine de montagnes totalement inconnues.

    Un autre camp possible, relativement en altitude, également confortable.

    Un autre camp possible, relativement en altitude, également confortable.

    Dans la dernière partie du col. Le payasage devient beaucoup plus rocheux mais le sentier est toujours bien traçé,  facilement utilisé par des mules.

    Dans la dernière partie du col. Le paysage devient beaucoup plus rocheux mais le sentier est toujours bien traçé, facilement utilisé par des mules.

    L'équipe népalaise... Toujours aussi performante.

    L’équipe népalaise… Toujours aussi performante.

    Le col, que j'avais nommé Nying La mais qui pour les locaux s'appelle le XXX. C'est un col régulièrement traversé par les mules avec un sentier difficile versant Limi, mais plus simple versant Chang La.

    Le col, que j’avais nommé Nying La mais qui pour les locaux s’appelle le XXX. C’est un col régulièrement traversé par les mules avec un sentier difficile versant Limi, mais plus simple versant Chang La.

    La première partie de la descente. Pas très agréable, avec beaucoup de blocs et des traces de sentier difficile à suivre.

    La première partie de la descente. Pas très agréable, avec beaucoup de blocs et des traces de sentier difficile à suivre.

    A la rupture d epente, quelques chorten marque le sentier. Puis la descente deviendra plus raide et délicate.

    A la rupture de pente, quelques chorten marquent le sentier. Puis, la descente deviendra plus raide et délicate.

    Une vue du premier camp dans la vallée de Nying. A la montée, le sentier n'est pas très facile à suivre.  Qu'en penses-tu Laurent ?

    Une vue du premier camp dans la vallée de Nying. A la montée, le sentier n’est pas très facile à suivre.
    Qu’en penses-tu Laurent ?


    J 7 : une journée de repos à Phasang Phedi.

    Une journée pour repérer l’accès du grand glacier de Nying et un nouveau camp de base.

    Une journée idéale de repérage vers le massif du Limi Himal.

    Une journée idéale de repérage vers le massif du Limi Himal.

    Magalie au départ d'une journée toute tranquille.

    Magalie au départ d’une journée toute tranquille.

    Exceptionnel... Tout simplement.

    Exceptionnel… Tout simplement.

    De très belles montagnes et des cols aisément franchissables. Idéal aussi à ski de rando !

    De très belles montagnes et des cols aisément franchissables. Idéal aussi à ski de rando !

    nying1_9

    Une vue plus globale de l'accès au camp de base.

    Une vue plus globale de l’accès au camp de base.

    Un lit de gravier malgré tout confortable comme camp de base.

    Un lit de gravier malgré tout confortable comme camp de base.

    nying1_1

    Bishal Base Camp...

    Bishal Base Camp… pour l’ascension de l’Ashvin South.


    J 8 : de Phasang Phedi à Nying Camp.

    La descente de la vallée de Nying.
    Une superbe randonnée au milieu des troupeaux de yacks et de chevaux des villageois de Til.

    Une vue du haut, lors de notre journée au sommet de l'Ashvin South.

    Une vue du haut, lors de notre journée au sommet de l’Ashvin South.

    La haute vallée de Nying. Paradis de l'alpinisme dans le district de Humla !

    La haute vallée de Nying. Paradis de l’alpinisme dans le district de Humla !

    nying2_3


    J 8 :  de Nying Camp à Tatopani par Toling.

    J 9 : de Tatopani à Walgie par Jang.

    J 10 : de Waljie à Til.

    J 11 : de Til à Manepeme.

    J 12 : deManepeme à Hilsa.


     

    A suivre…

    Un commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

    1. KROTOSZYNER Jean-Paul
      Publié dans 30 juin 2016 le 11:49

      Merci pour ce reportage très réussi et l’impressionnante beauté de ses paysages. Je viens de commencer à parrainer une ado de Limi. Elle a 13 ans et est pensionnaire d’une école tibétaine dans l’Etat de l’Himachal Pradesh en Inde. Nous nous sommes rencontrés en avril dernier. Je pourrai lui apprendre ma découverte de sa région grâce à vos photos.
      Cordialement