« The Limi Himal Project »

25 Septembre 2015, nous sommes au sommet de l’Ashvin South, 6055 m par une belle journée d’alpinisme.

L'Ashvin...
L’Ashvin… Et en arrière plan, le massif de Limi.

En face de nous, le massif de Limi offre un spectacle grandiose. Deux grands glaciers s’avancent vers nous, avec au loin une multitude de sommets enneigés, comme une couronne impériale. Tous ces sommets sont vierges, aucun n’a de nom et certains dépassent 6000 m. C’est un territoire immense et inconnu, un paradis pour les alpinistes.

Le Limi Glacier... Une découverte surprenante dans cette région reculée.
Le Limi Glacier… Une découverte surprenante dans cette région reculée.

Est-ce les mêmes émotions qu’ont éprouvé les premiers voyageurs anglais en découvrant les Glaciaires du Mont Blanc, lors de leur première ascension du Buet ou du Brévent ?

À l’époque, ce fut une découverte partagée dans des livres et des revues, le commencement d’une longue et belle histoire de premières ascensions et d’alpinisme, qui se poursuit encore aujourd’hui.

Et, c’est ce précieux cadeau que nous offre ce petit massif du Limi Himal…

Mysteries...
Mysteries…

Pas à pas, expéditions après expéditions, s’aventurer sur ces glaciers inconnus, traverser les cols d’une vallée à l’autre, gravir des sommets de plus en complexes pour connaitre et apprécier ce recoin perdu de l’Ouest du Népal. Comme dans les Alpes au début du 19 eme siècle, notre présence et notre jeu d’alpiniste et de randonneur n’est pas anodin. C’est le début d’une nouvelle activité économique, un complément de revenus non négligeable pour les habitants des villages de montagne.

Le Nying Glacier !
Le Nying Glacier !
Des sommets sans nom !!!
Des sommets sans nom !!!
Mais des cartes parfaites, ou presques...
Mais des cartes parfaites, ou presques…
"La montagne, c'est pointu..."
« La montagne, c’est pointu… »

Une idée très simple…

  • Valoriser cette région Ouest du Népal particulièrement difficile d’accès pour les alpinistes et les trekkeurs, en facilitant le mieux possible ces deux activités.
  • Faire connaitre les multiples possibilités de treks et d’ascensions pour inciter les alpinistes  à venir grimper dans ce massif et faciliter le plus possible l’organisation des expéditions.

Ce projet a débuter en 2014 par l’ouverture de deux nouveaux sommets, à proximité du Limi Himal, l’Ardang et l’Ashvin. Malheureusement, à l’époque, je n’ai pas réussi à convaincre les membres de la commission technique de la «Mountaineering section» du Ministère du tourisme, de l’importance d’autoriser d’autres sommets dans le Limi Himal.

C’est pourquoi le premier objectif du «Limi Himal Project» est politique et administratif : rendre possible la pratique de l’alpinisme avec un système de permis adéquat en fonction de la spécificité du massif et de son intérêt.

Un sommet un peu pointu !!!
Un sommet un peu pointu !!!
Une vue depuis l'Ouest du massif et toujours une multitude de sommets.
Une vue depuis l’Ouest du massif et toujours une multitude de sommets.

La solution… ?

Un permis unique pour l’ensemble du massif et qui pourrait s’appeler «Limi Himal Permit», sans sommet spécifiquement déterminé pour permettre aux alpinistes de gravir n’importe quel montagne du massif.

En contre partie, il leurs serait demandé un compte rendu-précis de leurs ascensions, avec photos et tracés sur la carte.
Cette proposition originale permettrait au Ministère du tourisme de communiquer et de promouvoir l’Ouest du Népal de manière simple et concrète, sans dépense particulière.

Le sud du massif, depuis Hepka.
Le Sud du massif, depuis Hepka.
Le bas du Nying Glacier. Agréablement facile d'accès... !
Le bas du Nying Glacier. Agréablement facile d’accès… !
Un camp dans la Chuwa Khola. Tous les autres accès à des camp de base est à découvrir !
Un camp dans la Chuwa Khola. Tous les autres accès à des camp de base sont à découvrir !

Maintenant ?

En attendant cette décision (soyons optimiste…) et l’ouverture officielle des montagnes de Limi, soit par un permis global soit par des permis individualisés par sommet, il est malgré tout possible de ce rendre sur place et de traverser les nombreux cols glaciaires du massif, relativement faciles techniquement.

Par exemple, la grande traversée Nord Sud, depuis la Vallée de Limi et l’Alpage du Coeur par le glacier de Nying et le Nying La, est un très beau projet pour des randonneurs -alpinistes, ainsi que les cols des vallées de Chhunsa ou de la Lore Khola.
Plus proche de Simikot, s’enfoncer dans la Haute Vallée d’Hepka, permet de mieux connaitre le versant sud du Massif.

L'ambiance des grandes vallées de l'Ouest.
L’ambiance des grandes vallées de l’Ouest.

LHP_5

Just GO to Limi, and Share…

C’est le deuxième objectif de ce projet !
Faire connaitre le massif du Limi Himal auprès de la communauté internationale des amateurs d’un himalayisme d’exploration, avec à la clef le plaisir d’inaugurer de nouveaux itinéraires.

  • La première étape est la création d’une carte spécifique au 1/50 000, une nouvelle Climbing Map, en collaboration avec Himalayan Map House. Initialement sous forme numérique et gratuite, puis imprimée et disponible par le réseau classique de distribution de cartes topographiques, au Népal et à l’étranger.
  • La deuxième étape est la mise en ligne sur Internet d’une page Web spécialement dédiée à ce projet et surtout traduite en Anglais pour être partagée le plus possible sur la toile et mis à jour régulièrement grâce aux contributions des uns et des autres.
  • Et la troisième étape est une diffusion de ce projet par les magazines spécialisés Montagne, en Europe, aux US, le plus largement possible en Asie et si possible dans les médias népalais.
Le coeur du massif
Le coeur du massif
Tiens, une nouvelle vallée en Suisse ?
Tiens, une nouvelle vallée en Suisse ?

LHP_4

Ou un petit air de Scotish Highland... ?
Ou un petit air de Scotish Highland… ?

Pour 2016 ou 2017…

Forcément, j’aimerais beaucoup participer concrètement à cette belle aventure.

Un prochain voyage est donc en préparation, peut-être dès l’automne 2016 et avec une grande période d’alpinisme pour profiter au mieux de l’ambiance des grands glaciers de Nying et de Limi.
Affaire à suivre.

Beaucoup plus tard…

Il sera très facile d’évaluer l’impact de cette initiative en comptabilisant dans quelques années le nombre d’expéditions qui seront venu à Simikot pour visiter le massif de Limi et qui auront réalisé quelques ascensions ou traversées.

Je reste bien sûr à votre disposition si vous avez des questions sur ce massif ou sur l’avancée de ce projet.
N’hésitez surtout pas…
Et tous commentaires, toutes suggestions sont le bienvenus.

Merci d’avance.
Paulo, dimanche 11 novembre au Garden de Shechen

Bishal & Rajan... tout tranquille dans le trek de retour.
Bishal & Rajan… tout tranquille dans le trek de retour.
Dhan Magar et Razan Bothe, compagnons de cordée de  l'ascension de l'Ashvin South.
Dhan Magar et Rajan Bothe, compagnons de cordée de l’ascension de l’Ashvin South.

Et avec tous mes remerciements à mes compagnons de voyage et avant tout à Bishal Rai, le sirdar et à l’équipe népalaise.

Sans oublier Yeti Adventure et Yeti Airlines sans qui rien ne serait possible.

yeti

Et en France SERAC pour toute l’organisation administrative et l’aérien.

Ou... nous voici en route pour Simikot !!!
OUF… nous voici en route pour Simikot !!!
Tous en vrac dans un camion, de Hilsa à Muchu... Une idée géniale de Bishal.
Tous en vrac dans un camion, de Hilsa à Muchu… Une idée géniale de Bishal.
Et le West Nepal ne serait pas le West sans une visite à Bardia National Park et à Racy Sade Lodge. Merci encore à toute l'équipe...
Et le West Nepal ne serait pas le West sans une visite à Bardia National Park et à Racy Sade Resort.
Merci encore à toute l’équipe…
ça ne vous démange pas un peu..., d'aller y trainer piolets & crampons ?
ça ne vous démange pas un peu…, d’aller y trainer piolets & crampons ?
93 Partages

5 réflexions sur “« The Limi Himal Project »”

    1. paulo.grobel@orange.fr

      Bien évidemment, faut juste qu’on arrive à se croiser. Et encore toutes mes félicitations pour le dernier bouquin sur les treks avec le Joce.
      A bientôt donc.

  1. wolfgang Vollmann

    Bonjour;
    Avec des amis on projette en octobre 2018 d’aller marcher, à partir de Simikot, ( Humla), vers Changla et/ou tenter l.ascencion du Changwathan (6130m). Y-a-t-il des phots de ce sommet ?

    Merci pour tout renseignements à ce sujet
    Wolfgang Vollmann

    1. paulo.grobel@orange.fr

      OUI, il devrait être assez simple de retrouver des photos du Changwathang sur mon ancien site ou avec l’AAJ. Pour les cartes, il y a celle au 50/OOO du gouvernement népalais + celle de trek de HMH (GHT).
      Bonne continuation.
      Paulo_entre deux randonnées à ski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.