Ashvin (ou Aychin…) le topo.

Comme son nom l’indique, l’Ashvin est constitué de deux sommets à 6000 m, très proche l’un de l’autre. C’est d’ailleurs pourquoi, avec Etienne Principaud, nous les avons baptisé du nom des jumeaux, les cavaliers de la mythologie Védique.
Le sommet officiellement autorisé par le Ministère du Tourisme est l’Ashvin South, qui sur la liste s’appelle Aychin. C’est malheureusement une erreur d’orthographe que j’espère corriger, car le sens profond des Ashvin correspond exactement à la situation de ces sommets, au-dessus de l’Alpage du Coeur des gens de Til, avec la présence de beaucoup de chevaux et de yacks.

Une représentation des Ashvins... a retrouver dans une page dédiée pour en apprécier la signification.
Une représentation des Ashvins… à retrouver dans une page dédiée pour en apprécier la signification.

Accès.

Il faut avant tout rejoindre Simikot avec tous les bagages, et ce n’est parfois pas une mince affaire. Puis, à Simikot, il est nécessaire avoir un bon correspondant sur place pour organiser le transport et toute la logistique du trek.
Par contre, la durée de l’ascension n’est pas très importante. Ce qui simplifie les choses, surtout pour les cartouches de gaz des réchauds d’altitude.


Le BBC ...
Le BBC …

Les différents camps de base.

Trois vallées différentes permettent d’atteindre l’Ashvin.

  • Le «Cosmo Trek Base Camp», dans la vallée de la Chuwa Khola qui est celui de la première ascension en septembre 2015.
  • Le «Bishal Base Camp», dans la Nying Valley, que nous avons utilisé pour la seconde ascension, début octobre 2015.
  • Et une troisième possibilité, par la vallée au Nord du sommet depuis Takche, qui est certainement la plus intéressante car relativement proche des glaciers.

Normalement, pour ces trois itinéraires, un camp d’altitude est nécessaire.


Le point bleu correspond à l'emplacement du camp de base de Bishal.
Le point bleu correspond à l’emplacement du camp de base de Bishal.

DSC_0334

1…, Par la vallée de Nying et l’Alpage du Coeur.

C’est l’accès que nous avons utilisé pour nous permettre de faire le tour complet du massif et c’est une belle manière d’associer trek et alpinisme dans cette région rarement fréquentée.
Le camp de base est situé en rive droite sur une bosse au-dessus de la rivière. Il est facilement identifiable.
Puis, nous avons utilisé un camp d’altitude à mi chemin du sommet. Pas vraiment confortable dans les cailloux d’une moraine et dont l’emplacement exact dépend de la présence d’eau. L’idéal étant d’aller un peu plus haut, après le grand lac et à proximité du camp d’altitude des Coréens.

Magalie et Yannick dans la montée au camp d'altitude.
Magalie et Yannick dans la montée au camp d’altitude.
Pas vraiment confortable...
Pas vraiment confortable…
Le grand lac qu'il faut contourner par la droite.
Le grand lac qu’il faut contourner par la droite.
Bien plus haut, l'emplacement idéal.
Bien plus haut, l’emplacement idéal.

2…, Par la vallée de la Chuwa Khola, l’itinéraire du groupe de Cosmo Trek.

J’attend des infos précises… de la jeune japonaise, Kaya Ko.


Rajan Bothe au sommet.
Rajan Bothe au sommet.
Le tracé de la voie normale.
Le tracé de la voie normale.

L’ascension de l’Ashvin South.

Elle est commune aux trois accès.
La voie normale remonte l’Arête Nord du Kaya Ko Himal, puis après une courte descente au Cosmo Pass parcourt l’arête Ouest jusqu’au premier sommet de l’Ashvin South.

La cotation proposée est : III/ PD+ en neige. 

Bien sûr en cotation himalayenne.

DSC_0281

Le départ sur le glacier
Le départ sur le glacier
L'arête Nord du Kaya Ko Himal.
L’arête Nord du Kaya Ko Himal.
Sur l'arête vers le Cosmo Pass.
Sur l’arête vers le Cosmo Pass.
Une vue de la suite de l'arête, ce début d'automne un peu en glace.
Une vue de la suite de l’arête, ce début d’automne un peu en glace.
A l'approche du sommet, l'arête est plus simple.
A l’approche du sommet, l’arête est plus simple.
Une vue sur la grande vallée de Nying.
Une vue sur la grande vallée de Nying.
L'arête depuis le Kaya Ko Himal.
L’arête depuis le Kaya Ko Himal.

Descente.

Par le même itinéraire jusqu’au Cosmo Pass, puis directement dans le versant Nord pour éviter la remontée au Kaya Ko Himal.
C’est d’ailleurs une autre possibilité d’ascension, certainement plus directe et donc plus rapide.

Dhan & hugues au sommet.
Dhan & hugues au sommet.

L’Ashvin North.

Il est beaucoup plus simple techniquement que son Jumeau, mais aussi beaucoup plus éprouvant avec une longue montée dans des pierriers avant d’atteindre le glacier terminal. En lui même, il n’a pas beaucoup d’intérêt, si ce n’est d’être un beau belvédère à 6000 m sans difficulté particulière.
Il peut, par exemple, être réalisé au cours d’une travérsée entre le Changwathang et la Vallée de Nying

Sa cotation est : III/F en neige, et toujours en cotations Himalaya.

Une belle vue sur l'Ashvin...
Une belle vue sur l’Ashvin…

Pour en savoir un peu plus…

Voici un lien vers le compte rendu du voyage Limi 2015.

Et sur la présentation du projet 2015.


Vers d’autres montagnes dans le massif du Limi Himal.

limi_himal_4

Le Nying Glacier !
Le Nying Glacier !
Des sommets sans nom !!!
Des sommets sans nom !!!
Limi Glacier...
Limi Glacier…
Dhan Magar et Razan Bothe, compagnons de cordée de cette ascension.
Dhan Magar et Razan Bothe, compagnons de cordée de cette ascension.

N’hésitez pas à laisser un commentaire. Ou à compléter les informations…
Et bon voyage dans l’Ouest !

Paulo_10 octobre 2015, depuis Kathmandu

Au loin, l'Ashvin !
Au loin, l’Ashvin !
0 Partages

2 réflexions sur “Ashvin (ou Aychin…) le topo.”

  1. Bonjour,
    Vous dites que le Ashvin North « est beaucoup plus simple techniquement que son Jumeau, mais aussi beaucoup plus éprouvant avec une longue montée dans des pierriers avant d’atteindre le glacier terminal. En lui même, il n’a pas beaucoup d’intérêt, si ce n’est d’être un beau belvédère à 6000 m sans difficulté particulière. » Cependant, avez-vous atteint le sommet ? A ma connaissance ce sommet est vierge. Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement

    1. paulo.grobel@orange.fr

      OUI nous avons fait l’ascension de cet Ashvin… Et mon commentaire est donc argumenté.
      Mais quel était le sens de votre question.
      Salutations himalayennes
      Paulo_en partance pour une nouvelle saison au Népal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.