L'arête de Puy Golèfre

L’arête de Puy Golèfre au Trois Évêchés, en hiver…

Que faire à La Grave en hiver, quand on ne fait pas de ski, que les conditions sont trop mauvaises en hautes altitudes ou quand on n’a qu’une seule journée pour se dégourdir les pattes… ?

l'arête de puy golèfre aux 3 évêchés
Au petit matin, en direction du Col de la Pare.

Il suffit de lever les yeux et les petits sommets de la vallée deviennent de purs joyaux au coeur de l’hiver. De quoi combler une belle journée d’alpinisme avec ce plaisir particulier de ne rencontrer que des chamois et la course du soleil.

l'arête de puy golèfre aux 3 évêchés
Au col, l’arête se découvre… La journée sera belle !

Ainsi en est-il du Pic des Trois Évéchés, dont nous avons déjà décrit la traversée… Une belle balade !

Voici l’arête de Puy Golèfre, effectuée fin janvier avec deux compagnons du Manaslu. Une belle manière de mieux se connaitre et de préparer une expédition himalayenne.

l'arête de puy golèfre aux 3 évêchés
Un levée du jour inspirant.
S’approcher doucement…
Ce sont les chamois qui sont le plus surpris de nous voir débarquer.
L'arête de Puy Golèfre
Rien de bien compliqué, juste un parcours de raquette alpine.
Parfois la pente se creuse…
l'Arête de Puy Golèfre
Il faut même chercher son cheminement…
l'arête de Puy Golèfre
Et bien regarder où l’on met les pieds…
l'arête de Puy Golèfre
Avant de déboucher sur un vallon suspendu.
Avec le Goléon en arrière-plan !

L’arête de Puy Golèfre, en hiver
Quelle difficulté ?

Difficile de parler de la difficulté de cette voie, car elle se situe entre la randonnée ++ et l’alpinisme facile. En hiver, la neige et les conditions de la montagne rendent le jeu infiniment intéressant, sans pour autant dépasser une cotation alpine entre F à F+.

Mais cette cotation ne dit rien de la magie des lieux, de la harde de chamois rencontrée, de la descente au jour finissant dans les pentes de Roche Plane sur Villar d’Arène et de la bonne bière au Farenchin.

L'arête de Puy Golèfre
Tiens, on dirait que ça se corse ?
Et la corde est de sortie…
L'arête de Puy Golèfre
Un relais surprenant en face Nord…
L'arête de Puy Golèfre
Puis ressortir sur l’arête, en pleine lumière…

Et si une aventure au long court vous tente, pourquoi ne pas enchainer cette belle arête de Puy Golèfre avec la traversée complète des Trois Évéchés et une descente sur la refuge du Goléon. La nuit y sera douce, avant de continuer la balade le lendemain par la traversée de Roche de Casse.
La boucle est bouclée…

L'arête de Puy Golèfre en hiver
La traversée au col est toute tranquille, plus besoin de corde.

L’arête de Puy Golèfre, itinéraire.

L’itinéraire est d’une simplicité lumineuse. Il suffit de suivre l’arête et de cheminer au mieux.
L’approche peut se faire depuis le village de Villar d’Arène et le retour est alors très simple. Ou depuis Les Hières avec une manip de voiture au retour, à moins que vous n’ayez le courage de retraversée le petit Col de Plane.

L'arête de Puy Golèfre
En remontant l’arête de la Pare. Le sommet est en vue…
L'arête de Puy Golèfre
Et la descente est expéditive…

Le matériel

  • N’oubliez pas piolet et crampons
  • et un brin de corde avec quelques sangles.
  • Skis ou raquettes, c’est à vous de choisir…

Bon voyage au Pays de La Meije.

Paulo_le 10 Mars 2020
Une journée au coin du feu…

140 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.