• gyaekochen

    Gyaekochen ou Dolpo Peak 2018, un voyage exploratoire au Dolpo

    Sommets du Dolpo : le Gyaekochen.
    Voici un nouvelle étape dans l’exploration des montagnes du Dolpo.

    Après notre expédition à la Putha Hiunchuli et la traversée du Mukot Himal à l’automne 2016, puis le grand voyage vers le Danphesail et la traversée Dolpo Mugu, il s’agit maintenant de visiter et de promouvoir un petit massif situé entre Dho et Kakkot, avec trois sommets à plus de 6000 m, les sommets du Gyaekochen.

    gyaekochen

    Vue de haut !
    Le lac glaciaire, forcément sacré…


    le Gyaekochen

    Au programme…

    • De l’alpinisme exploratoire mais certainement très abordable et peu engagé.
    • Un grand trek pour découvrir les lieux mythique du Dolpo : la vallée de la Tarap avec le village de Dho, le Lac de Phoksundo avec son monastère Bön.
    • Des lieux plus à l’écart aussi qui mérite d’être valorisé et soutenu, comme la vallée et le petit village de Lang.
    • Et une recherche de nouveaux sentiers en balcon au-dessus de la vallée de la Beri Khola pour anticiper le chantier de la nouvelle route de Dunai à Dho.
    Dolpo

    Une route qui avance doucement et avec de beaux ouvrages.

    Tous les voyages au Dolpo sont des GRANDS voyages, et encore plus lorsqu’il s’agit de l’ascension d’un sommet de plus de 6000 m.! C’est alors une véritable expédition.

    Et quelle aventure !

    Pour ce voyage exploratoire d’alpinisme, il nous faudra rejoindre Nepalganj tout à l’Ouest du Népal, puis Dunai en Twin Otter.
    C’est le mode de déplacement le plus pertinent et le plus confortable pour rejoindre le Pays Caché.
    Un vol de montagne superbe !
    L’atterrissage au petit aérodrome de Juphal est toujours un grand moment d’émotion.

    Comme pour tous les vols de montagne où tout se déroule à vue, ils sont soumis aux aléas de la météo. Il nous faudra donc être patient

    Mais aussi conscient d’une certaine réalité, toutes les compagnies népalaises ont été placé en liste noire par la commission européenne principalement à cause des carences de la CAAN, l’organisme de contrôle des affaires aériennes du Népal. Elles n’ont donc pas le droit d’opérer en Europe et pour les passagers européens des vols au Népal une information sur cette situation est nécessaire. 
    Voilà qui est fait…

    Nous volerons principalement avec la compagnie aérienne Yeti et Tara en qui j’ai confiance pour le sérieux de leur gestion des équipages et des appareils.
    Mais surtout, je ne peux rien vous proposer d’autre pour rejoindre le Dolpo.

    Yeti Airlines

    Quelle belle arrivée sur le petit aérodrome de juphal !
    Tout simplement exceptionnel.

    Nos montagnes, vu d’en face en descendant du camp de base de la Putha.

    Après une randonnée en balcon très originale de Bhantada, Urutola à Sisaul (merci à Jag pour son aide) en partant de grands villages accrochés dans la pente où bien peu de trekkeurs s’aventurent pour rejoindre les alpages et les lieux utilisés pour Yersa Gonpa. L’objectif est de remonter la vallée de la Kyakuchin Khola, qui s’ouvre en face de Nawarpani 3475 m, un emplacement de camping classique dans les gorges de la Tarap. De nouveau, c’est une grande vallée fréquentée au printemps par les chercheurs de Yersa Gonpa. Il nous faudra juste trouver les emplacements de camping les plus confortables et pertinents. Deux camps seront peut être nécessaire jusqu’au deuxième lac.
    Sur la carte le Gyaekochen Lake est nommé Chorum Tal, juste sous les glaciers de la face Nord Ouest.
    CHHIUTI TAL à 5005 m sera certainement un bon emplacement pour notre camp de base.


    Jag Bahadur Budha est originaire d’un petit village sur une colline, Gompa Danda ou Gompa gaon, près de Tarakot au Dolpo. Et il a créé Himalayan Companion Treks and Expedition en se spécialisant sur le Dolpo et les régions de l’Ouest.
    Une vraie bonne adresse !

    Gyaekochen in Dolpo

    Le lac et le sommet du Gyaekochen, une photo de Gorakh Bista pour Explore Dolpo

    Explore Dolpo est une agence népalaise créé par Jitendra Jhakri, originaire de Dunai et qui c’est spécialisé dans les treks au Dolpo.
    Forcément une bonne adresse si vous souhaitez organiser votre propre trek avec des Dolpo-pa.

    Gyaekochen

    La grande vallée qu’il nous faudra remonter.


    Gyaekochen. La partie Montagne

    Un premier camp d’altitude peut être installer à 5400 près d’une petite bosse et au-dessus du grand col 5318. Le glacier y est plat et la vue devrait être splendide.
    Puis éventuellement, un deuxième à la grande selle 5890 juste entre les trois sommets. Ces trois sommets sont respectivement à 6107 m, 6042 m et 6075 m. Ça devrait le faire.

    Gyaekochen

    Le sommet du Gyaekochen et la voie d’ascension.

    Dolpo Peak

    Pour rejoindre la vallée de Klang.

    Kakkot

    Gyaekochen. La partie trek

    Au retour de l’ascension, je vous propose de traverser vers le village de Lang à 4200 m dans la vallée d’à côté par un col juste au-dessus du lac du camp de base à environ 5420 m. La descente de la vallée de la Thak Khola ne devrait pas être trop compliqué.
    Depuis Lang, nous pouvons descendre la vallée principale et rejoindre directement la Tarap à Langa pour la suivre jusqu’à Dho. Ou remonter au-dessus du village la vallée de la Sheru Khola pour traverser un col vers le Nord situé entre les bosses 5156 et  5178. Il conduit assez rapidement dans la vallée de Marang (la Tarpi Khola) puis Dho.

    Il nous reste maintenant à profiter le mieux possible de la suite du voyage vers le lac de Phoksundo. Tout est beaucoup plus simple.

    Un itinéraire précis vous sera communiqué durant le we de préparation durant l’été 2018.
    Ce sera le début du voyage.

    By David Ducoin


    Gyaekochen… Informations pratiques

    Les dates

    Du samedi 8 septembre au dimanche 7 octobre 2018
    Pour un voyage de 4 semaines.

    Avec une rencontre de préparation durant l’été 2018.
    Un week end en montagne indispensable pour mieux réussir notre voyage.

    le budget

    Entre 5800 et 6300 €

    A noter, ce sera un tarif tout compris.
    Il n’y a pas de pourboire à prévoir.
    Ni de bonus pour le sommet à payer.
    Et le salaire des Népalais a bien-sûr été augmenté en conséquence.
    Quelle simplicité de fonctionnement pour tous…

    La difficulté technique de l’itinéraire envisagé.

    Il n’y a aucune information sur les sommets envisagés, à par la carte au 50/000 et Google Earth.
    La cotation devrait être II/PD en neige, et toujours en cotation himalayenne.

    La taille du groupe.

    De 5 à 9 personnes.

    Le style de progression.

    Il s’agit d’une progression continue avec certainement 1 ou 2 camps d’altitude.
    Nous progresserons toujours encordé, par cordées de deux personnes.
    Les cordées peuvent être Franco-Népalaises.

    Les modalités d’encadrement.

    Un guide ( UIAGM) pour 5 personnes (donc trois cordées) et au-dela, deux guides (UIAGM et népalais)
    Plus un Nepali Leader pour 3 personnes

    L’équipe d’encadrement.

    • Les guides sont : Paulo Grobelassisté de Dhan Magar ou Rajan Lama (Nepali guide).

    • Les «Népali Leader» sont :  Deepen Bothe, Karma Sherpa et Anil Rai. Pour moi « Nepali Leader » signifie premier de cordée. Ils peuvent donc conduisent une cordée et aider au portage du matériel. Certains suivent actuellement des formations pour réunir les pré-requis nécessaire pour se présenter à l’examen d’aspirant guide UIAGM au Népal.


     Le niveau des participants :

    Encore à terminer…


    SERAC, une agence de voyage, qui s'occupe de toute la partie administrative.

    SERAC, une agence de voyage, qui s’occupe de toute la partie administrative. 

    Au Dolpo, Gyaekochen 2018…
    Comment s’inscrire ?

    Dans un premier temps, je vous propose simplement de prendre contact avec moi pour discuter du projet et éventuellement poser une option auprès de SERAC.
    Puis, à mon retour du Népal et en début d’année, il sera temps alors de se préoccuper des inscriptions définitives et du calage de l’aérien.

    Une logique de cooptation mutuelle.
    De la notion de « client » à celle de « co-équipier ».

    Les modalités d’inscription que je souhaite utiliser illustrent la tonalité des expéditions que j’encadre.
    L’objectif est de se déplacer de la notion de «client» vers celle de «co- équipier» pour construire un groupe solidaire, compétent et dynamique, impliqué dans la réussite du projet.
    Mais pas de souci…
    Il ne s’agit pas pour moi de me soustraire à mes devoirs, obligations et responsabilités, bien au contraire.
    C’est simplement une autre manière d’aborder le sujet, plus en cohérence avec mes valeurs, la nature de ces projets parfois très complexes, et ma vision des choses.

    Une expédition est avant tout un projet co-réalisé par chaque participant dont chacun contribut à la réussite.

    Toutes la partie administrative : le règlement, l’aérien, les assurances, est assurée par SERAC, une association de tourisme, dont je suis membre, qui regroupe des guides et des accompagnateurs.
    C’est donc à SERAC qu’il faut s’adresser pour une demande d’inscription, via leur site internet.

    Le nouveau formulaire sera mis en ligne avant la fin de l’année 2017.

    En complément de la présentation sur mon site, une fiche technique est également disponible. Elle regroupe toutes les informations « obligatoires » concernant le voyage. Il vous suffira de cliquer sur le lien dans le site de SERAC.

    La préparation de l’expédition commence véritablement lors du we de rencontre de toute l’équipe.
    Elle est donc fondamentale (pour ne pas dire indispensable) car elle permet une première rencontre et de valider la pertinence de l’ascension pour chaque participant, tant du point de vue technique que de cohésion de groupe.

    Je suis bien sûr à votre disposition pour répondre à toute les questions que vous vous posez. N’hésitez surtout pas !
    Soit :

    • par mail  avec paulo.grobel(at)orange.fr
    • par téléphone avec le 06 42 90 75 34, quand je suis en France bien sûr !!!

    Quand je suis en Himalaya, tout n’est pas perdu !
    Appelez SERAC au 04 76 86 46 84.
    Noëlle connait parfaitement le domaine des expéditions et pourra vous informer sur votre réservation aérienne, le suivi de votre demande de réservation, ect.


    A bientôt…

    Paulo_à l’Hôtel Padma avant de partir au Dolpo
    Le 14 septembre 2017

    Et quelque part, l’idée d’une autre traversée… de Kakkot à Lang.
    qui sera beaucoup plus simple après ce premier voyage.

    Et une première surprise.
    OUI, il y a bien des jeeps juste à Juphal. Pour l’instant elles ne font que le court tronçon de piste jusqu’à Dunai.
    Demain… ?