De la randonnée alpine à l’alpinisme facile… WE « techniques de progression » et sécurité

La randonnée alpine ou l’alpinisme facile n’est surtout pas une activité simple.
Elle demande beaucoup d’attention et d’expérience pour progresser de manière fluide et sereine en réalisant un assurage en mouvement pertinent.
C’est ce que je vous propose d’aborder et de mettre en pratique, durant ce week end de début de saison, à partir du refuge du Goléon.

Se déplacer en montagne nécessite à la fois :
une certaine aisance,
les bons outils,
la connaissance des techniques d’encordement et de progression,
et une pratique la plus régulière possible dans ce type de terrain.

le tour des aiguilles d'arves
En montant vers le Goléon, un terrain facile. Mais ce n’est déjà plus de la randonnée pédestre.
les trois Évéchés en hiver
Les 3 Évêchés, en hiver…
Tiens, la corde devrait être de l’autre côté. Un simple détail, mais…

Dans cet entre-deux si particulier, entre randonnée ++ et alpinisme facile, l’aisance en terrain varié et surtout en neige reste l’une des compétences principales.
Elle s’acquière principalement sur le terrain (!), en réalisant des courses adaptées à l’apprentissage ou par des mises en situation judicieuses sur un thème précis.
Par exemple :

  • les « écoles de neige » sont un moment clef de cet apprentissage particulier, à condition de proposer des situations les plus concrètes et transférables possible.
  • des « situations de progression encordée ».
    Les différentes manières de s’encorder en fonction du terrain rencontré est un sujet à clarifier à la fois sur le plat pour bien apprendre et connaitre les fondamentaux, puis sur le terrain pour les appliquer.

L’objectif étant de pouvoir progresser simultanément et de manière fluide, tout en assurant sa sécurité et celle de son compagnon de cordée

de la randonnée alpine à l'alpinisme
L’arête de la voie normale du Goléon, encore bien enneigée.
De la randonnée alpine à l'alpinisme
Un article intéressant de Montagne Magazine

« Quand on progresse sur une arête « facile », c’est-à-dire un terrain sur lequel le premier de cordée se sent suffisamment à l’aise pour ne pas avoir besoin de s’assurer lui-même, on réduit la longueur d’encordement à 1 mètre en faisant passer la corde autant que possible dans les becquets. Les becquets permettent ainsi d’être stoppé rapidement en cas de chute. 
Le premier de cordée fait soit des anneaux de corde à la main (pratique, mais présente le risque de pas être en mesure d’enrayer la chute), soit des anneaux de buste qu’il ferme par des tours morts ou une clé (plus sécurisé, mais nécessite de s’arrêter pour rajuster la longueur de corde). La confection des anneaux de buste peut se réaliser tout en progressant, à condition d’avoir de l’expérience. »

Une légende à commenter (à modifier un peu) et surtout à pratiquer le plus possible.

de la randonnée alpine à l'alpinisme facile
L’utilisation de la corde sur une arête…, en terrain facile.

De la randonnée alpine à l’alpinisme facile…
L’organisation

Les dates
Du samedi 30 Mai au lundi 1er Juin 2020

Le budget du séjour se divise en deux parties :

  • les honoraires de guide : 250 €, dont 100 € à l’inscription, directement par virement bancaire
  • les frais de séjour : hébergement/nourriture + les frais du guide se règlent sur place.

Sur le terrain, le groupe fonctionnera avec une caisse commune, pour plus de souplesse.
Le montant de ces frais a été évalué à environ 170 € en espèces (à valider).
Cette évaluation n’inclut pas les dépenses d’ordre personnel (comme les boissons).

Pour faciliter les comptes, nous utilisons actuellement l’application Tricount sur les téléphones. Certains règlent une dépense en cours du week end et les répartitions se font toutes seules à la fin.

Comment s’inscrire
L’inscription se fait directement auprès de moi, sur la base de l’engagement d’un guide de haute montagne

de la randonnée alpine à l'alpinisme
Le cadre splendide du Pays de La Meije.

Pourquoi faire ?
Un week end essentiellement sur le terrain, en réalisant de vrais itinéraires.
Beaucoup d’enseignement…
En laissant le plus de place possible pour quelques mises en situation techniques.

La taille du groupe.
6 personnes maximum pour pouvoir constituer 3 cordées de 2 personne.

Le mode de fonctionnement.
Un « Faire ensemble en alpinisme » qui me va de mieux en mieux.
Avec un petit groupe et des cordées autonomes. Nous évoluerons également parfois sans être encordé…

refuge du goléon
Le refuge du Goléon en été.

De la randonnée alpine à l’alpinisme facile…
Le programme

Le premier jour.
Rendez-vous avant 10H à La Grave (un rendez-vous la veille est également possible).
Bien sûr, il nous faut monter au refuge.
Mais ce n’est vraiment pas très loin. Et nous aurons le temps, au préalable, de faire un peu d’apprentissage, en abordant l’utilisation de la corde en terrain rocheux facile, sur un court itinéraire.

la vire à pierre
Peut être en réalisant cet itinéraire entre les Fréaux et le Chapelet. Juste un cheminement un peu exposé…
Crédit : Pascal Sombardier
  • Quel est le matériel nécessaire et indispensable ? 
  • Quel type de corde ?
  • Quel type de progression, avec ou sans protection ?
  • Les anneaux de buste? Kesako ?

Le deuxième jour.
Durant une course à partir du refuge :

  • Comment progresser sur une arête en rocher facile ? En neige ? ou avec les deux, en mixte ?
  • Quel itinéraire choisir ?
  • Quel encordement ? 
  • Quel assurage ?
  • Comment progresser encordé, avec une cordée de deux, de trois personnes  ?

Il nous faudra faire une école de neige, pour améliorer notre aisance avec et sans crampons, pour aborder l’encordement et la progression en neige. 
Et aussi: comment enrayer une glissade en neige, individuellement et en étant encordé.


le goléon
Depuis le sommet du Goléon.
le goléon
Mais en début d’été, il y aura forcément plus de neige…
Crédit : C2C

Le troisième jour.
Un sommet à partir du refuge, qui sera préparé minutieusement la veille et débrieffé au retour.
Par exemple : 

En hiver, dans la traversée de la Roche de Casse…

Et pour ce mettre dans l’ambiance de la Randonnée Alpine, voici les derniers articles de mon site :


Paulo_ bien sagement à la maison des Hières
le 29 Mars 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *