Sommets du Langtang, 2016

Notre voyage de l’automne 2015 a été un moment fort d’émotions, de réflexions mais aussi de plaisir.
Nous souhaitions faire un état des lieux après le tremblement de terre du 25 avril 2015 et partager nos impressions sur les possibilités de voyager au Langtang dès le printemps 2016, puis comprendre les dynamiques et les enjeux de la reconstruction, pour pouvoir choisir une action pertinente pour aider les Langtangpa.

Une belle énergie...
Une belle énergie…
Devant le lodge de Kharma à Langtang Village. Il n'en reste rien !
Devant le lodge de Kharma à Langtang Village.
Il n’en reste rien !
Une réalité difficile à supporter.
Une réalité difficile à supporter.

Ce nouveau voyage concrétise le choix de promouvoir l’espace montagnard de cette vallée himalayenne, pour inviter les randonneurs et les alpinistes à découvrir les alpages et les sommets du Langtang.
Et pour celà, de parcourir et de documenter l’ensemble de ce territoire.

Pour, au final :

  • mettre à jour une carte précise des montagnes du Langtang, au 1/50 000, avec Himalayan Map House.
  • rassembler toutes les informations nécessaire pour éditer un topo-guide des montagnes du Langtang.

Deux outils indispensables pour pratiquer un alpinisme de qualité dans ces belles montagnes, particulièrement accessibles.

Connaissez-vous ces sommets du Langtang ?
Connaissez-vous ces sommets du Langtang ?

Pour cet automne 2016, je vous propose un séjour d’alpinisme de difficulté modérée, en technique alpine, sur de «petits» sommets de 5 800 m, dans une région sauvage et peu connue.
C’est également une belle manière de rejoindre la vallée du Langtang par le haut, en réalisant la traversée du Ganja La.


Un peu de culture sacrée avant de regarder vers les lacs de Gosainkund

Langtang est né de légendes.
Lang est un mot tibétain qui signifie « yak ou vache ». Tang (dhang) veut dire « suivre ».

« Un saint homme monta un jour dans la vallée avec un yak. Sur le chemin de Syarpagaon l’animal laissa sur le rocher des empreintes de pieds visibles encore aujourd’hui. Le lama amena son yak jusqu’à plus de 4 300 m au seuil (lu domaine glaciaire, et là la bête fut sacrifiée (Langsisa : l’endroit où la bête mourut). Le lama étendit la peau du yak sur un rocher pour la faire sécher, mais la peau se fixa et resta là jusqu’à nos jours sous forme d’un gros rocher coloré de rouge. »

Une autre légende fait de « deux grands rochers situés plus à l’Est et plus haut dans la vallée la représentation de deux moines bouddhistes

Dès lors Langsisa et les deux sommets personnalisant les moines bouddhistes devinrent (les lieux de pèlerinage, fréquentés assidûment par les Lamas tibétains venus les adorer.

Avec eux s’amorçait la pénétration de la vallée et très rapidement son peuplement.

Le versant Nord du massif du Ganja La Himal.
Le versant Nord du massif du Ganja La Himal.
Lors d'une balade au-dessus de Kyanjin.
Lors d’une balade au-dessus de Kyanjin.
Le Naya Kanga. Il n'est pas au programme cette année car il est devenu, avec le recul des glaciers beaucoup plus technique.
Le Naya Kanga ou Ganja Chuli. Il n’est pas au programme cette année car il est devenu, avec le recul des glaciers beaucoup plus technique.
A Kyanjin, à l'automne 2015. Maintenant il est largement préférable d'utiliser les lodges pour faire marcher l'économie locale.
A Kyanjin, à l’automne 2015. Maintenant il est largement préférable d’utiliser les lodges pour soutenir l’économie locale.

Une petite carte du passage du col et du massif du Ganja Himal.
Une petite carte du passage du col et du massif du Ganja La Himal.

Une idée du projet.

Cette année, nous allons aborder le Langtang par le Sud, par la région de l’Helambu.
Pour valider une nouvelle porte d’entrée, ou plutôt pour changer le sens de cet itinéraire, la traversée du Ganja La, généralement réalisé depuis Kyanjin.
L’idée étant d’optimiser la logistique en n’utilisant les tentes que dans les régions isolés et en étant en lodges dans la vallée.

Après avoir traversé l’Helambu et remonter la crête des alpages, nous allons installer notre camp de base au pied du Ganja La.
L’objectif est de grimper en versant Sud du massif du Naya Kanga, en prenant le temps de découvrir les différents sommets et la première partie d’un nouvel itinéraire de trek, en direction des lacs de Gosainkunda.

Nous traverserons le col pour une petite visite au grand glacier du Ganja Himal et un dernier sommet, avant de rejoindre Kyanjin.

Au Langtang, nous resterons quelques jours chez Jangdu et Penzom, peut-être en allant repérer une nouvelle falaise d’escalade.

Puis nous descendrons tranquillement la vallée jusqu’à Syabru Bensi pour un dernier jour à Kathmandu.


Le Ganchempo, le plus beau sommet du Langtang
Le Ganchempo, le plus beau sommet du Langtang

les dates

Du vendredi 18 Novembre au dimanche 11 décembre 2016.

Avec une rencontre l’un des premiers we de septembre..; avant mon départ pour le Népal.

Le budget

Aux environx de 4500 € .


 

LE PRIX COMPREND:

(sur la base d’un vol international à 800€ – ré-évaluable au jour d’achat de votre vol.)

  • l’encadrement par un guide de haute montagne et un staff népalais,
  • le vol international sur ligne régulière Paris – Kathmandu A/R avec escale,
  • hébergement en hôtel à Kathmandu ( nuit et petit déjeuner à l’ hôtel Padma), en lodges et sous tente durant le trek et en altitude,
  • les transferts sur place en bus et jeep
  • la pension complète durant le trek et au camp de base
  • l’encadrement du we de préparation.
  • la taxe du Parc National et le TIMS
  • les pourboires et bonus de l’équipe népalaise

LE PRIX NE COMPREND PAS:

  • les assurances assistance rapatriement et/ou annulation
  • le visa Népalais (40 usd –environ 40 €).
  • les boissons et dépenses d’ordre personnel
  • l’équipement individuel
  • les repas du soir et de midi à Kathmandu
  • la nourriture d’altitude
  • les repas et nuitée du we de préparation.

 


versant Nord, en face de Mundu, un sommet sans nom...
versant Nord, en face de Mundu, un sommet sans nom…
Jangbu, en 1er de cordée (Nepali Leader) avec Anne_Marie et Jean. Langtang 2015
Jangbu, en 1er de cordée (Nepali Leader) avec Anne-Marie et Jean. Langtang 2015

Niveau des participants :

C’est bien sûr la cotation des itinéraires envisagés qui donne la référence du niveau technique nécessaire en alpinisme.
Mais, comme il n’y a aucune information sur ces montagnes, à part la carte au 1/50 000 et Google Earth, nous nous transformerons en alpiniste-explorateur, certainement en ouvrant de nouveaux itinéraires, les voies normales de ce versant.
La difficulté devrait être F/PD en neige.
Simplement F, en versant Nord.

Et plus concrètement…

  • Une bonne condition physique.
  • Une  expérience de l’alpinisme, pour être à l’aise dans des courses PD en tête ou en second.
  • Une réelle autonomie en trek comme pour les déplacements en montagne.
  • Par contre, une expérience de l’altitude et des expéditions n’est pas obligatoire.
  • Un peu de temps à consacrer à la préparation en venant au we de préparation, durant l’été.
  • Une bonne dose de patience, de tolérance et d’humour… pour mieux vivre ces instants loin du monde.

SERAC, une agence de voyage, qui s'occupe de toute la partie administrative.

Pour s’inscrire.

Toutes la partie administrative : le règlement, l’aérien, les assurances, est assurée par SERAC, une association de tourisme, dont je suis membre, qui regroupe des guides et des accompagnateurs.
C’est donc à SERAC qu’il faut s’adresser pour toute demande d’inscription, via le site internet ou par téléphone.

Le lien vers le bulletin d’inscription:
A venir…

En complément de la présentation sur mon site, une fiche technique est également disponible. Elle regroupe toutes les informations « obligatoires » concernant le voyage. Il vous suffit de cliquer sur le lien dans le site de SERAC.

La préparation de l’expédition commencera effectivement lors du we de rencontre de toute l’équipe. Elle est donc fondamentale car elle permet de valider la pertinence de l’ascension pour chaque participant, tant du point de vue technique que de cohésion de groupe.

Je suis bien sûr à votre disposition pour répondre à toute les questions que vous vous posez.
N’hésitez surtout pas !

Soit :

  • par mail : paulo.grobel(at)orange.fr
  • par téléphone fixe 04 76 79 99 68 ou le portable 06 42 90 75 34, quand je suis en France bien sûr !!!

Quand je suis en Himalaya, tout n’est pas perdu !
Appelez SERAC au 04 76 86 46 84.
Noëlle connait parfaitement le domaine des expéditions et Stephanie pourra vous informer sur votre réservation aérienne, le suivi de votre demande de réservation, ect.


 

Futi Sherpa, avec de gauche à droite, Bikram, Jangbu et Bishal.
Futi Sherpa, avec de gauche à droite, Bikram, Jangbu et Bishal.

Quelques informations importantes.

La difficulté technique de l’itinéraire envisagé.

les sommets envisagés sont très peu documentés. Il nous reste donc la carte et Google Earth.
La difficulté technique à été estimé F à PD + en neige vers des sommets de moins de 6000 m.

La taille du groupe

De 4 à 9 personnes.

Le style de progression.

Il s’agit d’une expédition vers de « petits sommets » avec éventuellement 1 camps d’altitude.
Nous progresserons toujours encordé, par cordées de deux personnes, et surtout jamais seul.
Les cordées peuvent être Franco-Népalaises et avec une cordée autonome. Elles peuvent être simultanément sur des sommets différents.
Car c’est aussi une formation technique pour les alpinistes népalais de mon équipe.

Les modalités d’encadrement.

  • Pour 4 personnes : 1 guide UIAGM et 1 « Nepali Leader ».

  • Pour 5 personnes : 1 guide UIAGM et 2 « Nepali Leader ».

  • Pour 6 personnes : 1 guide UIAGM et 3 « Nepali Leader ».

  • Pour 7 personnes : 1 guide UIAGM et 4 « Nepali Leader ».

  • Pour 8 personnes : 2 guide (UIAGM + Nepali) et 4 « Nepali Leader ».

  • Pour 9 personnes : 2 guide (UIAGM + Nepali) et 5 « Nepali Leader ».

L’équipe d’encadrement

Bishal Rai, le Sirdar et Bahadur le chef Cook, Urpa comme Naike.

Sur la montagne : Jangbu Sherpa, Dhan Magar, Bikram Singh, Razan Bothe, Karma Sherpa.

L'équipe népalaise au grand complet, pour l'himlung 2015.
L’équipe népalaise au grand complet, pour l’Himlung 2015.

Pour s’imprègner du projet.

La spécialité du Langtang, le fromage !
La spécialité du Langtang, le fromage !

Paulo, le 26 Janvier 2016
à La Grave
Puis une mise à jour le 29 Janvier 2016

 

24 Partages

3 réflexions sur “Sommets du Langtang, 2016”

  1. salzert jean pierre

    Bonjour, frere de Mimi guibert et ami de Mimi Catogni, et copain de Phillipe et florent. De Poitiers donc. Rencontre lors de la soirée finale Manaslu.
    interressé,mais quoi demander, car si bien expliqué ! pour ce voyage de fin d’année au Langtang. ce serait sans doute a toi de me poser quelques questions !!! Donc, j’ écoute. Jp salzert

    1. paulo.grobel@orange.fr

      Bonjour Jean-Pierre
      Le plus simple est encore de me contacter sur mon mail perso.
      paulo.grobel(at)orange.fr ou au 04 76 79 99 68
      Je suis à ta disposition.
      @+
      Paulo_depuis La Grave

  2. Ludovic GIAMBIASI

    Salut Paulo !

    Je découvre avec un grand plaisir et un immense bonheur cette nouvelle action (mise à jour des cartes et topo-guide) que tu entreprends, surtout au Langtang, vallée où de nombreux amis népalais ont péri et où d’autres se retrouvent seuls.

    Félicitations pour tous tes projets, tes idées et ton soutien au Népal.

    bien à toi,
    Ludo,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.