Les 4000 de l’Oberland

Bienvenu dans le monde de la glace et des grands sommets.

« Dans le massif de l’Oberland, le grand glacier d‘Aletsch éclipse tous ses confrères alpins par son volume, sa surface et sa longueur : plus de 22 kilomètres, depuis les pentes sommitales de la Jungfrau à l’extrémité de sa langue terminale, qui domine la vallée du Rhône. Il a connu une histoire mouvementée : huit à dix crues importantes qui ont inspiré la crainte et rythmé l’économie pastorale locale. »

Silvain Coutterand dans « Atlas des glaciers disparus »
Oberland

A la porte de l’Oberland, dormir à l’Hôtel Belalp, c’est se plonger dans l’histoire de la glaciologie avec tous ses pionniers, peut être rencontrer le fantôme irlandais de John Tyndhall et surtout observer le retrait inexorable de ce gigantesque glacier.

Le Berner Oberland est un massif alpin particulièrement imposant, avec neuf sommets de plus de 4000 m et de multiple vallées glaciaires très différentes. C’est bien sûr le royaume de la randonnée glaciaire et de l’alpinisme. Un territoire immense pour ce jeu subtile de l’entre-deux qui me passionne tant actuellement.
Impossible de tout découvrir en une seule fois, il nous faudra donc revenir pour mieux comprendre et apprivoiser ce grand massif, pour aussi gravir d’autres 4000.

Pour commencer cette découverte, j’ai choisi un sommet un peu en marge du coeur du massif et qui propose une immersion radicale dans l’univers de la Haute Montagne : l’Aletschhorn. 

Depuis le refuge à son pied, nous sommes vraiment loin du monde et je vous propose simplement d’y séjourner quelques jours, à la fois pour gravir les sommets environnants et pour consacrer du temps à l’apprentissage des techniques de l’alpinisme. La météo pouvant parfois être perturbée, il nous faudra également être très souple dans notre programme et plusieurs itinéraires de traversée s’offrent à nous, soit pour descendre dans une autre vallée, soit pour rejoindre le coeur du massif et l’Aletschgletscher et d’autres 4000.

C’est donc un séjour de perfectionnement à l’alpinisme dans un niveau PD à AD et qui nécessite une bonne forme physique.

Oberland
Une grande montagne
hôtel Belalp
Un hôtel de légende

L’Oberland Bernois…
un projet au long court.

Durant cette semaine, il s’agira également de continuer l’aventure de l’écriture d’un nouveau livre aux Editions Glénat « Alpes secrètes, entre randonnée et alpinisme », dont le premier volume est paru en fin d’année 2018.
Nous nous transformerons en reporter-journalistes pour saisir tout le caractère de ce « Haut Pays » helvétique.

Quel fil rouge allons nous dérouler ?

  • L’ambiance des 4000 et l’histoire de leurs ascensions ?
  • Le glacier d’Aletsch et le monde de la glaciologie ?
  • les refuges et leurs gardiens
  • L’évolution des conditions de la montagne et les efforts d’aménagement pour maintenir certains sentiers ou itinéraires?
  • L’organisation des transports en commun en Suisse, pour faciliter une mobilité douce ?

Comment sentir battre le coeur de ce massif particulier ?

  • En faisant de l’alpinisme, bien sûr.
  • Mais aussi en prenant le temps de dormir à l’Hôtel Belalp
  • Puis, en nous immergeant au coeur du cirque glaciaire.
  • Et en choisissant une traversée en adéquation avec la météo, une traversée qui sera forcément intéressante.

Surtout en vivant en pleine conscience nos aventures de montagne, de cordées…

Avec, en particulier, une attention particulière à un « faire ensemble » qui est devenu, au fil des ans, ma signature en tant que guide de haute montagne. Ce « faire ensemble en Alpinisme » se concrétise sur le terrain par l’adage « Tous en tête, mais pas en même temps, bien sûr… » et par un mélange de réalisation et de partage de connaissance sur le mode « Learning by doing ».
C’est un projet ambitieux de cordée autonomes et réversibles qui représente un véritable changement de paradigme.
Un projet marquant et passionnant qui m’accompagne tout au long de mon été en montagne.

Oberland
Le tracé de l’itinéraire

Les 4000 de l’Oberland.
les dates.

  • Du Dimanche 14 au Samedi 20 juillet 2019

Le rendez-vous.
Le dimanche 14 juillet en fin de matinée à l’Hôtel des Randonneurs à Argentière. Puis, préparation du matériel et co-voiturage pour Blatten dans le Valais.
Un rendez-vous directement à Blatten est également possible, si vous voulez éviter un détour par Chamonix.
Depuis Blatten, un peu de remontées mécaniques puis une courte marche jusqu’à l’hôtel Belalp.

Séparation.
Le samedi en milieu de journée en Suisse pour un retour à Argentière en fin d’après-midi.

Oberland

Une idée de notre semaine d’alpinisme en Oberland.
Depuis Blatten, il nous faut rejoindre L’Hôtel Belalp, puis Oberaletschhütte à 2640 m. Ce sera notre camp de base pour la semaine et les sommets à gravir ne manquent pas :

  • Gross Aletschorn 4213 m
  • Klein Aletschhorn 3750 m
  • Sattelhorn 3745 m
  • Gross Fusshorn 3627 m

Pour nous reposer, un peu d’escalade à proximité du refuge ou du sauvetage en crevasse sur le glacier agrémentera notre séjour.
Pour le retour dans la vallée, la traversée de deux cols vers le refuge de Baltschiederklause est vraiment tentante. C’est un refuge discret et peu connu, le plus éloigné de la vallée du Rhône. 

Le refuge en hiver…

Oberland.
Taille du groupe et fonctionnement.

  • De 3 à 4 personnes + moi.
  • Soit un groupe maximum de 5 personnes et donc deux cordées.
  • Bien sûr, ce sont des cordées de 2 personnes (ou 3), qui évoluent en autonomie, pour un séjour d’enseignement de l’alpinisme.
Oberland
Au petit matin… Une autre arête de l’Aletschhorn. Malheureusement le petit bivouac a été détruit ce printemps par une avalanche.

Le budget du séjour se divise en deux parties :

  • les honoraires de guide : 700 € en chèque dont 300 € à l’inscription, à l’ordre de Paul Grobel. 
  • les frais de séjour : hébergement/nourriture, + les frais du guide.

Sur le terrain, le groupe fonctionnera avec une caisse commune, pour plus de souplesse.
Le montant de ces frais a été évalué à environ 400 € en espèces (à vérifier).
Cette évaluation n’inclut pas les dépenses d’ordre personnelles (comme les boissons), ni les frais de transport.

Pour faciliter les comptes, nous utilisons actuellement l’application Tricount sur les téléphones. Chacun règle une ou plusieurs dépenses en cours de la semaine et les répartitions se font toutes seules à la fin.

Attention, en Suisse, de voyager avec suffisamment d’espèces (en l’occurrence des Francs Suisses)

Ambiance… à Belalp

Oberland
Concrètement, pour s’inscrire

L’inscription se fait directement auprès de moi, sur la base de l’engagement d’un guide de haute montagne.
Ce n’est donc pas « une proposition d’agence » en tout compris.

Attention
Une inscription sans le règlement de l’acompte ne sera pas pris en compte…, et il y a souvent peu de places disponibles dans les séjours.

oberland

Quelques infos techniques
L’Hôtel Belalp

  • 14 CHF/pers (remontées mécaniques) + parking
  • 70 CHF (dans une chambre de 4 avec pdg)
oberland
Un lieu emblématique du tourisme montagnard helvétique

Oberaletschhütte 2640 m
Von der Bergstation Belalp
Wanderzeit: 4 – 5 Std.
Distanz: 9.8 km
Aufstieg/ Abstieg: 960 m / 400 m
Schwierigkeit: T3 (anspruchsvolles Bergwandern)

  • 1/2 pension en refuge/pers 64,50 CHF

Les traversées
Par le Gredetschjoch et la Baltschiederlücke vers la Baltschiederklause pour redescendre versant Valais.
Et une voie en rocher depuis le refuge : l’Arête SE du Jägihorn

oberland
Un peu d’escalade aussi…

De la Oberaletschhütte  à la vallée du Lötschental par le BeichPass 3128 m. Vers l’Anenhütte 2358 mh
Depuis le refuge, une escalade de rocher facile et interessante, le Jagichnubel
l’Anenhütte est aussi un accès à la Hollandiahuette et aux sommets de la partie centrale du massif

oberland
Une petite carte pour visualiser une traversée possible. Le 1er col n’est pas tracé…

Bibliographie

  • « 4000 des Alpes » Wolfgag Pusch, Helmut Dummer, Willi P. Burkhardt, Aux éditions Glénat.
  • « Le grand livre des 4000, routes normales & classiques ». Marco Romelli & Valentino Cividini. Edition Rock & Ice
  • « Atlas des glaciers disparus » Silvain Coutterand.
  • Chez Guerin aux Éditions Paulsen

A bientôt…
Et surtout n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions…
même si je suis encore en Himalaya,
le plus simple étant le mail
Ou au 06 42 90 75 34 à partir du 12 juin.

Paulo_un we de neige La Grave
le 6 Avril 2019




0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.