la GTA à ski

La Grande Traversée des Alpes à Ski

Saison 1, Mars 2019.
De Tende à Larche,
la traversée du massif du Mercantour et le sommet du Ténibre.

Au sommet du col de l’Ischiator, avant de basculer vers le refuge de Rabuons.
Une petite vérification sur IphiGeNie avant de plonger dans le couloir, heureusement le temps est au beau fixe et la nivologie très simple (Risque 2 depuis 10 jours !).

la GTA à ski
Une fin de journée somptueuse, le refuge de Rabuons est en vue et nous sommes seul au monde !

Je voudrais faire l’éloge des voyages à ski au long cours. 
Un voyage à ski où il s’agit de prendre le temps de s’immerger en montagne pour une durée importante, une durée inhabituelle en hiver dans nos Alpes.
Une durée qui fait toute la différence avec les raids classiques. Nous sommes donc parti deux semaines et c’est ce temps « suspendu » qui rend cette expérience particulièrement forte, si intéressante et tellement unique.
Pour cette première étape de la Grande Traversée des Alpes à ski, je voudrais aussi exprimer le caractère alpin exceptionnel du massif du Mercantour, un massif qui plonge vers la mer…, mais pas que !
Il y a aussi ce jeu insolite de saute frontières avec les passages entre France et Italie et de belles surprises comme Valasco et son refuge incroyable.
Je voudrais surtout remercier tous les gardiens des refuges fréquentés pour leur accueil et pour leur disponibilité… 
Avec une spéciale dédicace au Refuge de Larche !

Et malheureusement aussi, la rencontre traumatisante avec des punaises de lit au Refuge de la Madone.

Rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle saison de cette GTA à ski :

« De Larche aux portes des Ecrins », et toujours pour 2 semaines de ski et de « faire ensemble ». 
Une expérience et un luxe rare !

La GTA à ski, au fil des jours

GTA, Jour -1
un transfert routier de Larche à Castérino

GTA à ski
De Cuneo à Tende, Sonia & Véro…

Depuis Larche, où nous avons laissé nos véhicules, nous allons prendre un minibus jusqu’à Cuneo, puis le train pour Tende et enfin un dernier véhicule pour Castérino.
Un long trajet routier avec tout notre équipement et en chaussures de ski, mais vraiment plus simple versant Italien.
A l’Hôtel les Mélèzes, nous voici enfin à pied d’oeuvre.

GTA à ski
Une petite balade en soirée pour se rendre compte de l’état de l’enneigement…
Pas un chat à Casterino en cette fin de we ! Mais juste assez de neige…
castérino
Au départ…
Quelques panneaux du parc nous rappellent que nous sommes dans un espace naturel protégé transfrontalier, avec une histoire riche en rebondissements.
Mercantour
Et avec une réalité historique particulièrement présente.
Il me faudra donc revenir en été pour un nouveau chapitre de « Alpes secrètes »

GTA, Jour 1
Au départ de Castérino vers le refuge de Nice

Une longue étape en remontant la vallée de la Valmasque, jusqu’au Lac Vert.
Puis un couloir pas vraiment prévu au programme pour déboucher au Lac Gelé puis au Pas de la Fous. Contre toute attente, la descente sera même en bonne condition et le Refuge de Nice…, vraiment le bienvenu.

A mi chemin, le refuge de Valmasque…
GTA à Ski
Le refuge de Nice…
… et son gardien !

GTA, Jour 2
En traversant le pas du Mont Colomb, vers le Refuge de la Madone de Fenestre

GTA, Jour 3
Vers le Refuge de la Cougourde par le Pas des Ladres

GTA, Jour 4
La traversée vers le Rifugio Valasco

GTA à ski
Valasco,
un refuge de montagne et surtout un ancien pavillon de chasse de Victor Emmanuel…
Un autre versant d’histoire !
Valasco

Valasco, une très belle surprise et une bonne adresse pour une journée de repos.
Un grand merci à Andrea et surtout c’est un lieu qu’il faut absolument visiter (par exemple quand les conditions ne sont pas bonnes dans les Alpes du Nord ou lors d’un séjour à Larche ou en Val Stura), et les randonnées à ski valent vraiment le détour.

GTA, Jour 6
Le voyage continue avec la traversée de la Baisse de Druos pour rejoindre Isola 2000.

GTA, Jour 7
Retour en Italie par le Col de la Lombarde, l’Oratorio di Sant Anna et le Passo Tesina pour arriver ski aux pieds à Bagni.

la traversée des Alpes à ski
San Anna, un complexe religieux incroyable, en pleine montagne.
Bagni, un petit village en bout de route et une bonne adresse, le Chalet del Ischiator…
Et, nous n’avons marché que 5 mn à l’arrivée, puis le lendemain le patron de l’hôtel nous a même avancé au-dessus de Besmorello dans la vallée pour Miglioréro.
Bagni… Pas de doute l’eau est bonne !

A bientôt pour la suite…

De petites bestioles mais sacrément invasives et traumatisantes !

La Punaise de Lit ou Cimex Lectularius appelé familièrement Puce des Lits est l’espèce la mieux adaptée aux environnements humains. On la trouve dans les climats tempérés à travers le monde. Hôtel, chambre d’hôtes, hôpitaux, maison de retraite, crèche, école, dortoir sont les lieux privilégiés de contamination.

Comment reconnaître une punaise de lit ?
Les punaises de lit sont des insectes visibles à l’oeil nu.
Elles ne volent pas car elles n’ont pas d’ailes et se déplacent en marchant rapidement en pleinne lumière mais suffisamment pour échapper à la vue d’un observateur attentif.
Elles possèdent des poils microscopiques qui leur donnent un aspect légèrement rayé.
Les puces de lit adultes sont de couleur brun-rouge, avec un corps ovale et aplati.
En gros, La Cimex ressemble à une lentille verte après cuisson. Leur forme aplatie caractéristique, leur permet de se glisser dans des anfractuosités de la taille de l’épaisseur d’une carte de crédit. Par contre après leur repas, une fois la punaise gorgée de sang, elle ressemble à un pépin de pomme.

De quoi se nourrit la punaise de lit ?
La punaise de lit se nourrit essentiellement de sang humain !
Comme toutes les punaises, elle possède un appareil buccal piqueur-suceur transformé en rostre long, conçu pour piquer et sucer le sang sous le corps. Grâce à ce rostre qui est une sorte de tube allongé à 2 entrées, la punaise perce notre peau pour injecter un peu de salive qui contient un anesthésiant afin de réduire la douleur de la piqûre et avec l’autre tube, un anticoagulant pour fluidifier notre sang. Avec ce système, notre punaise se fait un festin de reine coulant à flot.

La solution contre les punaises de lit :
prévenir plutôt que guérir


Pour éviter de voir les punaises de lit débarquer chez soi, il est préférable de prendre quelques mesures de précautions :
Être vigilant en voyage. Que vous dormiez en refuge, à l’hôtel ou dans un logement en location, soyez attentifs pour réagir à la première piqûre.
Un conseil : ne rangez pas votre sac à dos ou la valise sous votre lit, préférez un endroit éloigné du lit et des lieux de repos.
De retour chez vous, nettoyez soigneusement vos bagages sans attendre.
L’idéal reste de foncer vers la salle de bain dès l’arrivée au domicile et d’y déposer ses bagages avant de prendre une douche. Les sacs à dos doivent ensuite être lavées dans la douche ou la baignoire, en prenant soin de bien brosser la fermeture Eclair. Enfin, il convient de laver tout le contenu du sac à 60°C.

0 Partages

2 réflexions sur “La Grande Traversée des Alpes à Ski”

  1. Michelle QUATRINI

    Le Mercantour : que de bons souvenirs, ma jeunesse, mes montagnes ! A pied, en ski de randonnée. La Vallée des Merveilles, le Rabuons, les refuges de Nice, de la Cougourde, le pas des Ladres. Avec des amis. Pour des week-ends, ou un peu plus. L’altitude est modérée, mais ce sont de vraies montagnes, belles et sauvages. Il faut que j’y retourne …

    1. paulo.grobel@orange.fr

      Bonjour Michelle
      OUI… J’ai également beaucoup apprécié ce massif qui n’a pas à rougir de son côté méridional, bien au contraire.
      Et j’espère bien y retourner cet été, versant italien, pour la traversée des cimes du Mercantour.
      A bientôt et bon printemps…
      Paulo-encore un peu sur les skis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.