le matériel en expédition

« Aux portes du Mustang… », les montagnes enneigées du Teri Himal

Depuis longtemps déjà, on me demandait de proposer un programme sur trois semaines max pour réaliser l’ascension d’un sommet de plus 6000 m au Népal.

Mais comment monter un peu haut, sans se précipiter ni contraindre une donnée importante dans le domaine hypoxique : le temps ?

Et surtout, je souhaitais proposer un séjour intéressant, pas un voyage formaté qu’on trouve dans tout les catalogue, donc forcément un peu aventureux et en phase avec les régions himalayennes que j’affectionne.

Voici enfin un projet qui conjugue tous ces aspects.

Depuis le village de Naar, l’objectif est d’explorer le versant Sud du massif de Damodar Himal et de réaliser l’ascension de quelques sommets inconnus. Et promouvoir ainsi la haute vallée de la Labse Khola, relativement simple d’accès mais encore peu fréquenté.
Il nous faudra même leur trouver des noms entre évocation et poésie !

Les détails de la carte au 50/000.
Les détails de la carte au 50/000.
Et une réalité virtuelle, grâce à Google Earth !!!
Et une réalité virtuelle, grâce à Google Earth !!!

Puis, notre chemin de retour sera également original pour tracer un itinéraire direct à travers les montagne, pour rejoindre Muktinath et Jomosom. Au passage, nous gravirons autre 6000 ou par une traversée de sommet, le Belgium Peak.
Difficile de ne pas réussir au moins un sommet, dans ces conditions !

Malgré tout, le versant culturel ne sera pas totalement oublié avec une visite de Naar puis une descente vers les villages de Jhong et Jarkot.
C’est le début of « The Guru Etienne Traverse » !

Techniquement, les sommets envisagés ne sont pas difficiles…
Environ PD en neige.

Ils nécessitent simplement de savoir cramponner et d’évoluer encordé sur des pentes de neige et des arêtes.
Depuis le camp d’altitude, la dénivelée ne sera pas très importante, mais par contre nous ne disposons d’aucune information sur les lieux (position des camps, terrain traversé, accès). A part pour le passage du Teri La, bien sûr.
Mais ça, c’est pas très original vu le voyage que je propose !

Des montagnes à perte de vue... Normalement vous devriez en reconnaître au moins une ! Chiche ...
Des montagnes à perte de vue… Normalement vous devriez en reconnaître au moins une !
Chiche …

Une idée du programme.

  • Un séjour résolument tourné vers l’alpinisme, avec l’ascension de plusieurs sommets de 6000 m, plutôt simple techniquement.
  • Une introduction originale au monde des expéditions, avec un vrai séjour en altitude.

Le voyage se divise en plusieurs parties très différentes.

◦Cette fois, nous entrerons au Mustang par le Teri La
Le trek se déroule en terrain connu car nous y avons été il y a bien longtemps avec Babulal, Camille, Jocelyn, Yves Badgé, Hugues … !
Que du bonheur.

Cette année nous installerons le camp de base quasi au col et Purna sera certainement notre muletier.
Puis, l’objectif sera de traverser un col sur notre droite pour établir un camp d’altitude sur le glacier au pied de nombreux sommets sans nom.
Au moins 4 sommets sont accessible depuis ce camp sans trop d’efforts.

Attention, avec tous ces sommets vierges, en plus des compétences d’alpinistes, il nous faudra un brin d’imagination et de poésie pour tous les nommer !

A la fin de notre aventure alpine, en traversant le col, nous entrons au Mustang.  Mais, cette fois pour revenir directement sur Muktinath et Jomosom.
Nous voici dans le massif du Yakawakang, que nous avons parcouru pour Annapurna Revisited en 2014, en gravissant au passage le Belgian Peak et en traversant le 3eme Col du Tour des Annapurna : le Yakawakang Pass.
Depuis ce col, la descente sera expéditive !
Car le soir nous avons rendez-vous à Jomosom pour une bonne bière et une douche chaude.
Les routes ont aussi du bon pour les trekkeurs, avec un service de jeep très efficace !
But, where is the Bus stop ?

Pour le retour…

Depuis Jomosom, il nous sera même possible de choisir entre un retour en avion ou par la route en jeep et bus.
Les vols JMS/PKR et PKR/KTM étant facultatif.

Juste un souvenir du Mustang...
Juste un souvenir du Mustang…

Les dates

Du vendredi 12 Mai au dimanche 4 Juin 2017.
Pour un voyage de 3 semaines !
Et pour plus d’information ou pour simplement prendre contact, vous êtes cordialement invité pour en discuter lors du week end de « rencontre Expé » en fin janvier 2017, à La Grave.
Welcome on board.


Budget :

5 100 € .
A noter… Il n’y a pas de pourboire à prévoir.
Ni de bonus pour le sommet à payer. 
Tout est inclus !
Et c’est beaucoup plus simple et plus juste… pour tout le monde !
Le salaire des Népalais a bien-sûr été augmenté en conséquence.


Niveau des participants :

  • Une bonne condition physique.
  • Une expérience de l’alpinisme et de la marche en crampons, pour être à l’aise dans des pentes de neige à 30/ 35°, à un niveau F/PD en neige.
  • Une réelle autonomie en trek comme pour les déplacements en montagne.
  • Une expérience de l’altitude et des expéditions n’est pas obligatoire.
  • Une bonne dose de patience, de tolérance et d’humour.
Véronique, Sonia et Jean-Marc au sommet du Belgian Peak.
Véronique, Sonia et Jean-Marc & Dhan au sommet du Belgian Peak.

Les « Plus » de ce voyage :

  • 3 semaines pour un 6000…
  • Un vrai voyage d’aventure, où le mot aventure prend toute sa signification !
    C’est donc loin d’être un voyage d’agence…
  • Un guide de haute montagne UIAGM et une équipe népalaise spécialisés dans l’organisation de ce style de voyage d’aventure.
  • Une préparation en France pour se connaitre et faciliter la cohésion du groupe, répondre concrètement à toutes les questions, faire un peu de montagne ensemble pour valider la pertinence du sommet et aborder les aspects techniques.
  • Un contact privilégié avec l’équipe népalaise, avec laquelle nous serons très proche.
  • Un fonctionnement très collégial, et un « faire ensemble » qui me sont habituels.
  • Et bien sûr :
    le service d’assistance médicale de l’Ifremmont,
    un suivi météo optimisé
    et une agence népalaise compétente.


SERAC, une agence de voyage, qui s'occupe de toute la partie administrative.

SERAC, une agence de voyage, qui s’occupe de toute la partie administrative.

Pour participer à cette expédition… Comment s’inscrire ?

Une logique de cooptation mutuelle.
De la notion de « client » à celle de « co-équipier ».

Les modalités d’inscription que j’utilise actuellement illustrent les réalités des expéditions que j’encadre.
Mon objectif est de se déplacer de la notion de «client» vers celle de «co- équipier» pour construire un groupe solidaire, compétent et dynamique, impliqué dans la réussite du projet.

Mais pas de souci… Il ne s’agit pas pour moi de me soustraire à mes devoirs, obligations et responsabilités, bien au contraire.
C’est simplement une autre manière d’aborder le sujet des voyages d’aventure, plus en cohérence avec mes valeurs, la nature de ces projets parfois très complexes, et ma vision des choses.

Une expédition est avant tout un projet co-réalisé par chaque participant dont chacun contribut à la réussite.

Toutes la partie administrative : le règlement, l’aérien, les assurances, est assurée par SERAC, une association de tourisme, dont je suis membre, qui regroupe des guides et des accompagnateurs.
C’est donc à SERAC qu’il faut s’adresser pour une demande d’inscription, via leur site internet que je validerais après un premier contact avec moi.

Le nouveau formulaire sera mis en ligne avant la fin de l’année 2016.

En complément de la présentation sur mon site, une fiche technique est également disponible. Elle regroupe toutes les informations « obligatoires » concernant le voyage. Il vous suffit de cliquer sur le lien dans le site de SERAC.

La préparation de l’expédition commence véritablement lors du we de rencontre de toute l’équipe.
Elle est donc très importante car elle permet une première rencontre pour valider la pertinence de l’ascension pour chaque participant, tant du point de vue technique que de cohésion de groupe.
Mais pas facile de trouver une date pertinente pour tous au printemps… car je suis beaucoup sur les skis !

Je suis bien sûr à votre disposition pour répondre à toute les questions que vous vous posez. N’hésitez surtout pas !
Soit :

  • par mail (voir la page contact de mon nouveau site)
  • par téléphone fixe 04 76 79 99 68 quand je suis en France bien sûr !!!
    ou souvent plus simplement avec le 06 42 90 75 34.

Quand je suis en Himalaya, tout n’est pas perdu !
Appelez SERAC au 04 76 86 46 84.
Noëlle connait parfaitement le domaine des expéditions et Stephanie pourra vous informer sur votre réservation aérienne, le suivi de votre demande de réservation, ect.


Paulo, un soir de pleine lune, dans un endroit magique
Le 15 novembre 2016

dsc_0288

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.