• De Dunai à Dho. Itinéraires et perspectives

    Voici un article pour promouvoir les sentiers balcon au-dessus de la Thuli Bheri Nadi. Et pour un peu plus de transparence sur la situation et l’évolution des routes au Dolpo.

    L’itinéraire de Dunai à Dho correspond à l’axe principal pour se rendre à l’intérieur du Dolpo et rejoindre la vallée de Dho Tarap.
    L’itinéraire est d’une merveilleuse simplicité car il suffit de remonter le cours de la rivière principale qui s’appelle d’abord la Thuli Bheri Nadi puis la Tarap Khola.
    C’est une route de commerce aujourd’hui très importante, l’équivalent de nos Routes Nationales (RN) en France. Maintenant qu’une piste carrossable rejoint Dunai depuis les grandes routes du Sud du Népal, ce sera le prochain axe routier qui sera aménagé en route carrossable au Dolpo.
    Le gouvernement a décidé que c’était l’un des projets routiers prioritaires du Népal et un budget lui sera alloué chaque année.
    Bien évidement cela prendra des années, voir même plus qu’une dizaine d’années, mais un jour les gorges de la Tarap seront parcourues totalement par une route carrossable. Il sera alors possible de partir en véhicule de Kathmandu jusqu’à Dho et même plus loin jusqu’en Chine !
    C’est inéluctable !

    Un peu de perspectives.

    Depuis Dunai, les travaux commenceront rapidement. Et, en deux ou au maximum cinq années (soit entre 2020 et 2022), il sera déjà possible de rejoindre Laisicap en jeep.
    Laisicap deviendra forcément le bazar principal pour toute la Barbung Khola et pour le voyageur à pied rien ne sera plus comme aujourd’hui (en 2018).
    D’où l’importance de promouvoir un itinéraire de trek alternatif en rive droite de la Thuli Bheri pour rejoindre l’entrée des gorges de la Tarap à Laini Odar.
    Et un deuxième en rive gauche pour rejoindre la Barbung Khola et Kakkot.

    • Le premier itinéraire est celui que nous avons réalisé à l’automne 2018 pour l’expé au Gyaekochen, car nous souhaitions également documenter le pèlerinage de Riwo Palwar.
      Il est particulièrement intéressant avec un parcours en balcon par les villages de Dharapani, Parlé et Khanigaon, et de très belles vues sur la vallée.
      Bref, c’est l’itinéraire idéal. 
      Et je n’imagine plus remonter la Tarap sans passer par ce sentier balcon… Une page lui sera prochainement dédiée dans Dolpo-news.
    • Le deuxième est déjà dessiné sur la carte et validé avec les muletiers de Tarakot. Il ne reste plus qu’à le réaliser avec une équipe de trekkeurs et à le documenter sur le web et sur les cartes. Mais comme il passe par Gomba Gaon, le village de Jag Bahadur, celui-ci fera tout pour le promouvoir.
      C’est également le projet de l’automne 2019, pour réaliser « le Gyaekochen Trek », de Kakkot à Dho par la montagne avec, bien sûr l’ascension des Gyaekochen.

    De Dunai à Laini Odar.

    C’est, pour moi, le sentier balcon par Dharapani que nous avons réalisé cet automne 2018 et toutes les informations ont été regroupés dans une page spéciale.
    L’itinéraire par Tarakot et le fond de la vallée ne nécessite pas vraiment de description. Il suffit de suivre la route plus ou moins carrossable (et qui le deviendra de plus en plus).

    L’ensemble des sentiers du versant de Dharapani. Une belle invitation pour parcourir le pèlerinage Bön de Riwo Palvar 

    De Laini Odar à Dho, par les gorges de la Tarap.

    Depuis Laini Odor, le chantier de la route sera très difficile est prendra forcément beaucoup de temps. Dix ans, peut-être plus, soit une échéance vers 2028/2030 !
    Mais où passera la route ?
    Passera-t-elle dans le fond de la gorge avec de gros travaux de dynamitage de la falaise ?
    Ce serait une bonne nouvelle, car le sentier actuel qui passe très au-dessus serait alors préservé et utilisable par les voyageurs à pieds.
    Par contre, à partir de Cheur/xxxx, les deux tracés seront certainement similaires et la cohabitation sera plus difficile.

    Autres questions. 
    Le chantier débutera-t-il également du haut? 
    Sera-t-il mené partout à la fois, comme c’est souvent le cas ?
    Quels moyens seront utilisés ?

    Juste à l’entrée de Lang, deux motos chinoises des jeunes de Dho, venus aidé pour les moissons…

    A Dho, les routes et les réalité des transports.

    On peu imaginer que dans un délai de moins de deux ans (cad en 2020) des véhicules circuleront dans la haute vallée de la Tarap, (il y a déjà beaucoup de motos à Dho !) avec un service « régulier » de jeep pour le Haut Dolpo et Tilje.
    Comment s’adapteront les touristes, les agences ?
    D’autres itinéraires seront-ils ouverts ?
    C’est un peu l’intérêt de cette page qui sera actualisée le plus régulièrement possible.

    Cette page est donc importante par l’information partagée, mais aussi comme mémoire d’un chantier gigantesque et qui va radicalement changer la vie des Dolpo pa, mais aussi des touristes.
    Votre contribution est donc la bienvenue…


    De Laini Odar à Dho, la situation à l’automne 2018.

    C’est vraiment un sentier exceptionnel qui a été aménagé en xxx par SNV. De courtes sections peuvent paraitre impressionnantes, mais aucune ne sont vraiment exposées et il est régulièrement utilisé par les habitants de Dho avec des animaux de bât.
    De grandes tentes tibétaines font office de Tea shop, de restaurant et d’hébergement.
    Il est donc très facile de se rendre à Dho, sans tente ni équipe népalaise de cuisine. Les tarifs sont pour l’instant très raisonnables.
    Un simple sac de couchage suffit (et encore, il n’est pas obligatoire puisque vous trouverez des couvertures partout).
    Par contre Restricted Area oblige, il vous faudra être accompagné d’un « guide » népalais et avoir un permit en règle délivré par une agence. C’est une contrainte qui pourrait être minima, si le « guide » en question est un jeune Dolpo-pa qui vous introduirait dans la culture et la vie locale. Mais pour l’instant, c’est malheureusement rarement le cas.
    Du côté des agences…
    Le développement des tea house trek pourrait être un service proposé par les agences du Dolpo, avec une prise en charge minimale depuis Kathmandu ou Nepalganj. Cela permettrait de proposer des emplois dans le tourisme pour les jeunes Dolpo-pa qui ont décidé de rester au Dolpo et qui sont maintenant éduqués grâce à leur scolarité à Cristal Mountain School.
    Surtout qu’il existe actuellement des lodges « acceptables » à Dho pour organiser une forme de tourisme résidentiel avec visites de monastère et randonnées à la journée.
    Pour le retour, l’itinéraire Numa La/Baga La/ Phoksumdo/ Dunai peu également se réaliser en lodges.
    Donc aucun problème !

    D’autres pages du site décrivent précisément ces itinéraires.
    De Dho à Phoksumdo par le Schaller Trail.
    – De Phoksumdo à Juphal (à venir)

    N’hésitez donc pas à visiter le Dolpo en petits groupes, en tea shop trek.  Les agences népalaises du Dolpo sont là pour ça…
    En attendant que le Lower Dolpo soit totalement ouvert aux voyageurs individuels. Un jour peu-être, si la gouvernance locale (qui maintenant possède ce pouvoir) se mobilise dans ce sens !

    Vous pouvez également laisser un commentaire ou des compléments d’information si vous réalisez l’un des itinéraires proposés.
     Merci d’avance.


    Et surtout bon voyage au Dolpo…
    Paulo_le 7 Octobre 2018 depuis Beni au Yack Hotel et en route vers le Gurja Himal

    ENCORE EN TRAVAUX SORRY  !!!

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.