raid à ski en Vanoise

Des glaciers de la Vanoise à La Grande Casse…

Un raid à ski en Vanoise.

 La traversée des Dômes de la Vanoise et la Grande Casse à ski… Voici deux beaux projets pour rendre hommage à un grand Parc National et à un très beau massif glaciaire.

Deux projets très différents, une traversée sur de grands glaciers où le mauvais temps et une visibilité réduite peuvent être redoutable, et, à la Grande Casse une descente d’envergure qui demande de bonnes conditions de neige (et qui reste donc largement facultative). Une course d’alpinisme en crampons, si la neige est trop gelée, en fait aussi un bel objectif alpin, qui se fait de plus en plus rare en été.

Pour ce raid à ski en Vanoise, voici une semaine d’itinérance en altitude, mais avec deux nuits consécutives dans chaque refuge, celui de la Dent Parrachéede l’Arpont et du Col de la VanoiseEt bien sûr, du temps pour réaliser de beaux itinéraires en aller-retour, avec un sac allégé, dans un Faire Ensemble maintenant classique pour moi.

Un raid à ski en Vanoise, technique, mais peu engagé.

7 jours… 

Du dimanche 18 au samedi 24 Avril 2021

Un grand raid en terrain glaciaire peu crevassé, mais avec une descente d’envergure. Réservé à des skieurs de randonnée expérimentés.

1200 € pour un séjour en « tout compris », organisé par SERAC.

Voir la rubrique infos pratiques

logo sérac
Pour l'inscription, tout se fait directement en ligne sur le site de SERAC.
raid en vanoise
Raid à ski en Vanoise. Crédit : Christian Guillaume
raid en vanoise
Quelques petits points, dans une grande pente. A La Grande Casse...

Les Dôme de la Vanoise et La Grande Casse... Informations pratiques.

Nous serons un groupe très intimiste pour pouvoir réaliser dans les meilleurs conditions possible la descente de la Grande Casse. Pour la 1ère partie du raid, plus facile, ce sera une belle occasion de formation en terrain glaciaire et navigation et de mise en pratique du « Faire ensemble ».

Soit 4 personnes au maximum (avec moi). Et avec un minimum de 2+1.

Nous avons rendez-vous directement à Aussois, au départ du raid, aux alentours de midi le dimanche 18 Avril 2021 pour simplement montée au refuge de la Dent Parrachée. 

Un co-voiturage est bien sûr possible avec un RDV à Grenoble, Chambéry ou Modane.

Voici une proposition d’itinéraire qui pourra bien sûr être modifié en fonction des conditions du moment.

  • Dimanche : Notre rendez-vous à Aussois à la mi journée, nous permettra de monter tranquillement au refuge de la Dent Parrachée. La station de ski d’Aussois sera bien évidemment fermée et il nous faudra monter à partir de là où la neige nous le permettra. Impossible de le savoir à l’avance. Peut être à proximité du barrage de Plan d’Amont, et peut être aussi à pieds, skis sur le dos. Frank, le gardien du refuge nous expliquera le meilleur itinéraire.
  • Lundi : Pour notre première randonnée avec un sac allégé, j’aimerais vous proposer une sorte de préparation pour le projet de la fin de semaine, la descente de la Grande Casse. L’idée est de trouver un itinéraire à proximité du refuge avec un peu de pente, pour pouvoir s’entrainer, enchainer des virages dans du 35°, apprendre aussi à skier ensemble, peut être mettre des crampons ou utiliser la corde. Bien sûr, rien d’extrême dans cette proposition, il s’agit surtout de se faire plaisir, pas de se faire peur.
  • Mardi : Une traversée vers le refuge de l’Arpont. Ça fait des lustres que je ne suis pas retourné à l’Arpont. Pourtant, j’aime beaucoup ce refuge, son ambiance, la maitresse des lieux et cet itinéraire de traversée par le col de Labby. Bien sûr, comme pour toutes les traversées, ce sont les conditions du moment qui nous dicteront le tempo, à la fois pour la neige et la navigation. A nous de faire avec, et nous avons maintenant de beaux outils pour réussir cette traversée. A commencer par IphigéNie et le gribouillon des vigilances. Et s’il fait beau, nous pourrons même nous offrir au passage le dôme des Nants, ou le passage de XXX.
  • Mercredi : Le sommet  en aller retour depuis le refuge de l’Arpont est assez facile à choisir, c’est le Dôme de Chasseforêt, le sommet principal des glaciers de la Vanoise. Le réaliser avec un sac allégé est aussi synonyme de plaisir, comme de profiter d’une deuxième nuit au refuge de l’Arpont.
  • Jeudi : Une traversée vers le refuge du col de la Vanoise. Voici une autre traversée et un sommet facultatif, le col xxx la pointe du Dard. Le terrain glaciaire n’est pas trop compliqué et si la visibilité est au rendez-vous en complément d’une belle neige, la journée promet d’être somptueuse. Nous serons en forme pour le jour suivant.
  • Vendredi : Prêt pour la Grande Casse ?  En ce mois d’avril tout va dépendre des chutes de neige précédentes et de la température. Si la neige de printemps est au rendez-vous, la montée sera assez simple, le plus souvent crampons aux pieds pour le passage le plus raide, et il faudra bien choisir le timing pour la descente pour que la neige soit suffisamment molle mais pas trop. Le plus compliqué serait qu’elle reste trop gelée. S’il a fait mauvais les jours précédents, avec donc de la neige récente la descente peut être plus simple. Mais qu’en sera-t-il du risque d’avalanche ? Bref, ce grand sommet de la Vanoise reste un objectif marquant, complexe et engagé. Et en fonction des conditions, nous pourrons même le reporter au jour suivant. Pas de stress donc…
  • Samedi : Il est maintenant temps de rentrer et rejoindre la vallée de la Maurienne, Termignon puis Aussois. Il nous faut traverser le col de la Vanoise, descendre dans le vallon d’Entre les Eaux et remonter au refuge du Plan du Lac. En fonction de l’enneigement, un véhicule nous attendra au bout de la route. L’idéal serait que la route soit ouverte le plus haut possible ou, enneigée jusqu’en bas !
Pour retrouver les dénivelées, je vous invite à ouvrir IphiGéNie, bien sûr… 

Ce séjour est organisé sur la base du « Tout Compris ». Il est géré par une Association de Tourisme SERAC dédiée aux guides et aux accompagnateurs en montagne. SERAC fait également office de secrétariat pour moi quand je suis en montagne ou en expédition, n’hésitez donc pas à contacter directement Charlène ou Noëlle au 04 76 86 46 84, si vous avez des questions.

Le budget est de 1200 €.

 Les rubriques : « le prix comprend »  et « le prix ne comprend pas » sont sur la fiche d’inscription de SERAC.
  • Il vous suffit de m’envoyer un E-mail (ou un rapide coup de téléphone au 06 42 90 75 34) pour vérifier s’il reste de la place pour ce séjour.
  • Puis de s’inscrire en ligne sur le site de SERAC, avec ce lien. 
  • Vous pouvez aussi joindre directement Charlène ou Noëlle au 04 76 86 46 84 si vous avez des questions.
raid en vanoise
Un refuge avec du caractère...
raid en vanoise
Le refuge du Col de la Vanoise...

Paulo_le 27 Octobre 2020 depuis le Col de Bavella et en attendant l’hiver…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *