Le tour de la Meije à ski. 2016

Le tour de la Meije est un beau prétexte pour une semaine de ski de randonnée un peu technique.
Toutes les facettes du ski de montagne se retrouvent concentrées dans cet itinéraire : passages techniques, pentes raides à la montée et à la descente, glacier crevassé, problèmes d’itinéraire, avec toutes les variations apportés par le temps et la neige.
Les possibilités sont infinies…, pour se perfectionner et réaliser un itinéraire grandiose.

La descente du glacier du Tabuchet, depuis le balcon des Hières.
Presque en été, la descente du glacier du Tabuchet, depuis le balcon des Hières.

Versant La Grave, notre petite maison des Hières est un camp de base idéal quand les conditions sont compliquées ou que l’envie nous prends de côtoyer directement le glacier du Tabuchet, le Bec de l’Homme ou le Gros Léon.
Le refuge de l’Alpe est un lieu de séjour facilement accessible, point de départ de grands itinéraires classiques sur les sommets des Ecrins.
Le téléphérique des glaciers de la Meije est également très intéressant pour de belles descentes ou pour accéder facilement à des sommets très alpins.
Pour faire le Tour de La Meije, il faut forcément s’engager et basculer de l’autre côté, versant Vénéon.
La Grande Ruine et le refuge d’Adèle propose une belle descente dans la Vallée des Etançons où le Refuge du Promontoire est un rendez-vous incontournable.
Savez-vous qu’il est possible de prolonger le séjour en ces Hauts Lieux pour se rapprocher du Râteau en un aller-retour surprenant aussi technique que pédagogique ?

Pour conclure, le petit couloir du Serret du Savon nous ouvre la porte du retour vers La Grave en un point d’orgue exceptionnel : la descente du Glacier de l’Homme.
Mais, parmi les multiples possibilités, au final, quelle tonalités saurons-nous donner à cette semaine ?

Le tracé de la descente du Tabuchet. Un bel enchaînement de courbes.
Le tracé de la descente du Tabuchet. Un bel enchaînement de courbes.
Au loin, le Goléon... le "Hausberg" du petit village des Hières.
Au loin, le Goléon… le « Hausberg » du petit village des Hières.

Une idée du programme.

Dimanche :
Rendez-vous à La Grave «chez le guide», en fin d’après-midi pour préparer le matériel et notre semaine.
Beaucoup de possibilités existent pour combiner itinéraires et hébergements, en voici un exemple parmi d’autres… Les étapes ont été calibrées pour permettre des apprentissages techniques et pour en profiter le mieux possible.

Lundi :
Quelques virages et un petit sommet pour reprendre contact avec le monde du ski de montagne. A nous de choisir la meilleure option.
Hébergement à la maison des Hières.

Mardi :
Montée au Refuge Adèle Planchard, un petit refuge de l’Oisans.

Mercredi :
Le Col de la Casse Déserte et la descente au refuge du Chatelleret.
Si tout va bien, nous pourrons même rejoindre directement le Refuge du Promontoire pour y dormir deux nuits.

Jeudi :
Brèche de la Meije et Refuge du Promontoire et un regard par delà le col pour préparer la traversée du lendemain.
Ou, si nous avons dormi au Promontoire, le passage de la brèche et un sommet un peu technique sur l’arête Est du Râteau.

Vendredi :
Un départ matinal pour un itinéraire grandiose en versant Nord de La Meije. Objectif, le nouveau refuge de l’Aigle.

La carcasse de l'ancien refuge de l'Aigle, en fin de printemps 2013 lors du démontage.
La carcasse de l’ancien refuge de l’Aigle, en fin de printemps 2013 lors du démontage.
Souvenirs, souvenirs...
Souvenirs, souvenirs…

Samedi :
La descente du Glacier de l’Homme et en apéritif, l’ascension de la Meije Orientale.
Séparation en fin d’après midi.

 

Être en pleine montagne en hiver...
Être en pleine montagne en hiver…
Le tour d ela Meije est un raid qui se déroule sur glacier, l'occasion de se préoccuper de quelques techniques indispensables.
Le tour de la Meije est un raid qui se déroule sur glacier, c’est aussi l’occasion de se préoccuper de quelques techniques indispensables.

 

Les dates.

Du Dimanche 3 Avril au Samedi 9 Avril 2016.

Le budget.

900 € comprenant encadrement, hébergement et nourriture.

C’est un séjour qui se déroule quelques jours à partir de chez moi et vous êtes mes invités.
Il faut prévoir un budget pour les (éventuelles) remontées mécaniques, pour la location du DVA et des skis, car je ne dispose pas forcément du matériel nécessaire à prêter.


Loic, Sonia et Frank...
Loic, Sonia et Frank…

Le niveau technique.

C’est un séjour de perfectionnement au ski de montagne visant la réalisation d’un raid technique et engagé.
Une expérience des raids à ski est nécessaire, ainsi qu’une bonne aisance à ski en toutes neiges. Une expérience de l’alpinisme est recommandée.


Nombre de participants.

Pour plus de convivialité, pour la qualté des randonnées et du ski, le nombre de participants est limité à 5 personnes maximum avec un minimum de 2 personnes.


 

SERAC, une agence de voyage, qui s'occupe de toute la partie administrative.
SERAC, une agence de voyage, qui s’occupe de toute la partie administrative.

Pour s’inscrire…

C’est très simple, il suffit de vous adresser à SERAC à Grenoble. Au 04  76 86 46 84.
SERAC est un regroupement de guides et d’accompagnateurs, qui s’occupe de toute la partie administrative de mes séjours en France ou à l’étranger.
Noëlle et Stéphanie vous feront parvenir une confirmation de votre inscription puis, je vous enverrais un document précisant l’organisation de ce séjour.

Et voici le lien vers la fiche d’inscription pour ce Tour de la Meije.

Sur le glacier du Tabuchet, tout en bas... La Grave.
Sur le glacier du Tabuchet, tout en bas… le hameau des Terrasses.

 

Et pour ne pas se perdre.

Un petit point rouge pour trouver la maison.
Un petit point rouge pour trouver la maison.

chezmoi_off
Mais un PDF sera peut être plus utile.

Une "rencontre" décisive...
Une « rencontre » décisive…

Bon hiver

Paulo_de retour à La Grave le 20 Janvier 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.