Le « nouveau » tour des Annapurna…

La carte modifie pour la première partie de l'itinéraire Tache Meta.
La carte modifiée pour la première partie de l’itinéraire Tache Meta.

« Damned..?
En cette fin de printemps, la neige est encore bien présente dans ce versant Ouest, haut perché au-dessus de Meta. Habituellement, un grands sentier fréquenté par les troupeaux de yacks et de chèvres parcoure cette combe qui permet d’accéder aux grands alpages de Namkyu.

A notre arrivée au col, la décision s’impose d’elle-même. Impossible de traverser les pentes enneigées avec notre équipe népalaise, le risque d’une glissade est trop important. Pourtant, tout le monde est bien équipé, très motivé et relativement peu chargé. Un simple faux pas serait une catastrophe sur ce sentier, au-dessus de grandes falaises. Nous traverserons donc seul ce passage exposé, uniquement en compagnie de Dhane Magyar, avec en cas…, une corde à portée de main et nos piolets. L’équipe népalaise, les porteurs et la cuisine, feront le tour par Koto et nous retrouveront à Manang à notre descente du Kang La, dans 4 jours.
Nous serons donc en lodge à Meta, Naar et Namgyal avec un sac à dos à la journée et sans de sac de couchage.

Libéré du poids de la responsabilité de l’équipe, notre traversée se fera avec beaucoup d’attention et sans aucun problème. Mais surtout, la descente sera exceptionnelle sur un itinéraire incroyable, l’un des plus spectaculaires du Népal.
Quel travail titanesque réalisé par les gens de Naar pour construire un cheminement dans un terrain où il est impossible d’imaginer un itinéraire à pied et encore moins pour des troupeaux de yacks. 

Incroyable et merveilleux…, nous passons de surprises en surprises pour déboucher enfin dans une belle forêt au-dessus de Meta. 
Un lodge, une couette et une bonne bière nous y attendent. La vie est belle ! »

Annapurna « Revisited » ?

L’idée au centre du projet «Annapurna Revisited» était de porter un autre regard, de changer de point de vue sur le tour des Annapurna. Pour une vision plus positive, plus globale et prospective du tourisme à pied dans ce territoire himalayen.
A notre arrivée à Jomosom, à la fin de notre boucle, nous ressentons ce voyage comme une petite pierre, une contribution concrète à un renouveau de ce circuit emblématique.

Pour une meilleur compréhension de notre itinérance, il est possible de diviser notre voyage en cinq parties très différentes et plus ou moins classiques ou exploratoires,. Ces différents itinéraires ne s’adressent pas au même public et ne sont pas au même stade de développement.

 1…, La première partie, sous tente, de Tache à Meta est vraiment exceptionnelle, avec peut-être l’un des sentiers les plus spectaculaires du Népal.

2…, De Meta à Naar puis Nagwal en traversant le Kang La, tout est plus simple. Il y a des lodges et un bon sentier, même si nous sommes dans une «restricted area» soumis à un permit spécial.

3…, La descente dans la vallée de la Marsyangdi, marque le retour dans la partie centrale du tour, avec Manang et ses grands hôtels, comme ville étape principale. Mais il existe quelques détours ou sentiers balcon inédits et très panoramiques.

4…, De Ledar à Jhong, nous voici au coeur de l’exploration avec la traversée du Yakawakang Pass et l’ascension du Belgian Peak à 6110m. C’est «le 3eme col» !

5…, Rejoindre Jomosom est alors un jeu d’enfant, mais qui mérite un peu d’attention pour terminer en beauté le circuit et profiter de l’ambiance du Mustang.

 

De Tache à Meta…

L'Annapurna II comme vous ne l'avez jamais vu.
L’Annapurna II comme vous ne l’avez jamais vu.
Les champs de Tache, au printemps.
Les champs de Tache, au printemps.
Au début, le sentier n'est pas encore tracé, au printemps 2014.
Au début, le sentier n’est pas encore tracé, au printemps 2014.
La dernière partie de l'arête, avec un sentier bien tracé. Nous sommes maintenant très haut au-dessus de la vallée.
La dernière partie de l’arête, avec un sentier bien tracé. Nous sommes maintenant très haut au-dessus de la vallée.
A l'arrivée à l'emplacement de camping. Il nous reste à construire d'autres plateformes pour les tentes. Mais c'est aussi le seul lieu possible.
A l’arrivée à l’emplacement de camping. Il nous reste à construire d’autres plateformes pour les tentes. Mais c’est aussi le seul lieu possible.
La suite de l'itinéraire est particulièrement spectaculaire, mais toujours très bien tracé. Le sentier remonte cette faille entre deux falaises.
La suite de l’itinéraire est particulièrement spectaculaire, mais toujours très bien tracé. Le sentier remonte cette faille entre deux falaises.
Juste en face, une très belle montagne. Peut être un prochain projet !!!
Juste en face, une très belle montagne. Peut être un prochain projet !!!

Le premier col…

La différence surprenante entre deux versants. Mais nous sommes au printemps...
La différence surprenante entre deux versants. Mais nous sommes au printemps…
Et le regard plonge enfin vers le Kang Guru... le maitre des lieux.
Et le regard plonge enfin vers le Kang Guru… Le Maitre des lieux.
0 Partages

1 réflexion sur “Le « nouveau » tour des Annapurna…”

  1. paulo.grobel@orange.fr

    Un échange de mail sur cet itinéraire…

    La question posée

    Bonjour
    Trés inspiré par ce nouvel itinéraire mon collégue et moi même souhaitons avoir des infos concernant son parcourt.
    Nous voulons l\’emprunter fin octobre en solo.Pensez vous cela faisable sans guide ou pouvons nous trouver un horse man à Tache même afin d\’être totalement sûre du chemin.
    Nous sommes coutumier des treks au Népal et en autonomie mais solicitons votre expérience.
    Petit rappel concernant le topo exacte concernant l\’itinéraire svp.ou trouver le tracé exact et sur quel carte.

    cordialement
Jerôme et nathalie

    Ma réponse… du 12 septembre 2015

     
    Namasté Jerôme et Nathalie… 
puisque je vous réponds directement depuis Kathmandu juste avant mon départ pour Limi.
     
    C’est vraiment une bonne idée que de faire cet itinéraire, même en autonomie. Il a d’ailleurs été fait comme cela l’année passée.
    Il vous faut juste 3 jours d’autonomie depuis Tache. Et plus les sacs seront légers mieux ce sera.
    Pour le début de l’itinéraire, je vous suggère vraiment de prendre deux places dans une jeep au moins jusqu’à Tal. Pour cela, si vous dormez à Besisahar pour organiser votre transfert du lendemain par l’hôtelier c’est assez simple.
    A Tache, il est possible de trouver un hébergement sans problème en Home stay. Il suffit de vous présenter en milieu d’après-midi au village et de demander au premier villageois venu. Tout ce fera normalement très facilement et dans la famille, vous devriez aussi pouvoir embaucher quelqu’un pour aller au premier camp ou au premier col. Car c’est seulement le début qui est un peu difficile à trouver, à moins que les villageois aient terminé le sentier.
    Pour la suite, cela dépendra simplement s’il aura neigé cet automne. Et surtout combien… et comment.
    A voir sur place, mais il faudra peut être accepter que la traversée ne soit plus possible à cette période.
    Pour la carte avec l’itinéraire rectifié, elle est quelque part sur le site… Mais où ? Il faut juste s’avoir que l’itinéraire marqué sur la carte de Himalayan Map House réalisée par Tripal Gurung est en partie fausse car les villageois ont ouvert depuis le nouveau chemin par le bas, pour la première étape. J’essaye de la retrouver… ou un fichier Google.
    Depuis Kuchumro, il est possible de descendre dans la vallée de la Kali Gandaki en aval de Koto, par un sentier local, bien visible mais «dret dan’lpentu». C’est ce que nous avons du faire en rebroussant chemin lors du premier Sherpa Women Project.
    Il est également possible de descendre avant le passage du col avant la descente sur Meta. C’est l’itinéraire des chercheurs de Yersagonpa du printemps, et il abouti dans la vallée entre Koto et Meta, à l’emplacement d’un nouveau lodge en bois.
     
    Attention de Meta à Naar, soyez discret car il vous faut normalement un permis spécial Naar Phu et aussi un népalais avec vous. Mais les locaux ont aussi d’autres chats à s’occuper. Si possible, sortez de la zone par le Kang La.
     
     
    Voili, voilou.
    Je vous souhaite beaucoup de plaisir pour cette belle aventure. Un petit mot au retour serait le bienvenue pour partager sur le site. Merci d’avance.
    Que les dieux vous accompagnent.
     
    Paulo_depuis Boudhanath

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.