ladies peak

Ladies Peak and Jugal Himal ?

Il existe encore au Népal des massifs peu connus et rarement fréquentés. Paradoxalement, c’est le cas d’un des massifs le plus proche de Kathmandu dont les sommets sont même visibles par temps clair depuis la capitale. Le massif du Jugal Himal.

Pas la peine de prendre l’avion pour traverser le pays, quelques heures de jeep depuis Kathmandu et nous voici à pied d’oeuvre.

Je vous propose un projet un peu particulier. Plusieurs sommets de plus de 6000 dans le cadre d’une véritable expérience d’expédition et de haute altitude. Pas un sommet, juste en passant, mais une immersion en haute montagne sur des glaciers imposants. Et surtout, sans personne ! Pas de risque d’embouteillage !

C’est donc une expédition idéale pour découvrir l’alpinisme au Népal dans des conditions proches des grandes aventures exploratoires d’antan. Et c’est également une expédition à la carte, puisque au moins 3 sommets très différents sont accessibles depuis le même camp de base et depuis le même glacier

 Le nom de cette expédition peu faire sourire, Ladies Peak…, mais elle a également pour objectif de rendre visible l’alpinisme féminin en Himalaya et, en particulier la Première Expédition Féminine de Monica Jackson & Elisabeth Stark en 1955.

Une expédition idéale pour découvrir l’alpinisme au Népal sur des sommets de 6000 m

Un mois… 

entre fin Octobre et mi novembre 2020

C’est une expédition « à la carte », avec un niveau technique PD/ PD+ en neige, soit l’équivalent de la traversée du Mont Blanc

C’est un tarif en « tout compri comprenant l’aérien international soit : 6800 €

L’intérêt de cette expédition au Jugal Himal ne réside pas dans l’altitude importante des sommets, mais plutôt dans le caractère, la beauté du massif et dans la qualité de l’expérience himalayenne proposée. 

  • Le premier élément important reste la confidentialité du Jugal Himal. Nous avons de grandes chances d’être seuls au camp de base et durant l’ascension. Et c’est un luxe rare. Nous avons aussi peu d’informations précises sur les sommets envisagés.
  • C’est également une expé « à la carte » avec plusieurs sommets possibles avec des altitudes et des difficultés très diverses.
  • Et surtout la technicité des sommets inscrit cette expérience dans une réalité alpinistique. Bien sûr, pas de cordes fixes et une attention particulière à la qualité de l’acclimatation et à notre progression encordée.
expedition himalayenne
L'équipe népalaise du printemps 2019, de retour du sommet. Crédit Milan Gurung

Le Ladies Peak et les sommets du Jugal Himal

  • Il y a bien sûr le Gyaltzen Peak (6151 m) avec une ascension finale un peu technique ( peut être PD +). L’équipe népalaise de Maya (encadrée par des guides UIAGM Népalais) a choisi de le gravir avec des cordes fixes. Ce qui enlève tout l’intérêt de ces »petits » sommets qui sont de véritables laboratoires d’une progression himalayenne « by fear means », à condition bien sûr de les gravir encordés. C’est le sommet de notre permit d’ascension…
  • Puis, bien caché à droite de Gyaltzen, il y a aussi un autre sommet plus facile (Le Tsha Tung), presque à portée de mains et plus simple, mais au Tibet. Il a été gravi en 2005 par une petite équipe de British sous la houlette de Victor Saunders (himself !). Mais aucune voie par le versant népalais…
  • Un peu plus haut en remontant le glacier, également intéressant car il est plutôt crevassé, le Ladies Peak alias Gumba Chuli à 6256 m propose une arête plus large. C’est aussi un bel objectif, hautement symbolique.
  • Un étage plus haut, et donc avec un camp d’altitude de plus, le Leonpogan East (6733 m) est un grand sommet (presque 6800) qui marque la fin du glacier, avec une vue directe sur la face Sud Shishapangma. 
Panch Pokhari

Ladies Peak et Jugal Himal... les infos pratiques

De 5 à 8 personnes, et nous pourrons évoluer de manière autonome en fonction des projets.

Il n’y a pas de topo détaillé de ces sommets. Il nous faudra les documenter à notre retour.

  • J’estime la cotation du Gyaltzen Peak à III/ PD + en neige, en cotation himalayenne
  • Le Tsha Tung est un peu plus simple, F+/PD
  • Celle du Ladies Peak à III/ PD en neige.
  • Et pour le Leonpogan East à IV/PD en neige, toujours en cotation himalayenne.

A valider bien sûr sur le terrain.

 
  • Il s’agit d’une progression continue avec 2 ou  3 camps d’altitude en fonction des sommets.
  • Nous progresserons toujours encordé, par cordées de deux personnes (éventuellement 3), et surtout jamais seul.
  • Les cordées peuvent être Franco-Népalaises.

L’équipe d’encadrement.

  • Pour la marche d’approche, jusqu’au camp de baseC’est Bishal Rai (ou Kumari Kulung) qui sera le guide de trek, assisté par Paulo Grobel.
  • Pour la partie alpinisme et le sommet. Deux guides de haute montagne, Paulo Grobel (UIAGM) et l’un des guide népalais d’Himalayan Travellers (certainement Dipen Bothe ). Plus, un Nepali Leader pour 2 personnes (par équipe de tente).

Pour l’instant impossible de savoir si nous pourrons réaliser ce voyage au Népal. Mais si les frontières sont ouvertes et si les avions fonctionnent l’équipe d’Himalayan Travellers est prête à nous accueillir.

  • Donc (jusqu’à nouvelle ordre) cette expédition est maintenue et confirmée. Un petit groupe est d’ailleurs sur les startingblocs.
  • Pour simplifier l’histoire, les modalités d’inscription ont été simplifié, il n’y a pas d’acompte à verser.
  • Si ce voyage vous intéresse, je vous invite à me contacter (au 06 42 90 75 34) pour en discuter puis, à vous inscrire en ligne pour nous permettre de vous réserver une place. Avec SERAC, nous ferons le point au fur et à mesure de l’évolution de la situation.
  • Je vous invite également à lire attentivement la page des informations complémentaires de cette expédition et en particulier le chapitre « Avant de s’inscrire ».

Toutes la partie administrative : le règlement, l’aérien, les assurances, est assurée par SERAC, une association de tourisme, dont je suis membre, qui regroupe des guides et des accompagnateurs. 
C’est donc à SERAC qu’il faut s’adresser pour toute demande d’inscription, via le site internet.

 

pour l’instant rien n’est encore décidé… Normal !

ladies peak

Toujours en plein confinement, ce samedi 2 Mai 2020… Pour y croire encore et présenter cette nouvelle expédition le mieux possible… Et le 25 septembre 2020 pour définitivement reporter ce projet à l’automne 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *