Vers le Mukot Pass entre Dhaulagiri et Dolpo. pour une expédition en Himalaya très exploratoire.

Sous le regard du Dhaulagiri, les sommets de la « Vallée Cachée ».

La « Vallée Cachée » the Hidden Valley, et le French Pass, résonnent forcément dans votre imaginaire, tant  « Annapurna, 1er 8000 » imprègne notre histoire de l’himalayisme. Les aventures exploratoires menées par toute l’équipe ont été exceptionnelles et c’est justement dans les mêmes lieux que je vous propose de poser nos pas.

Le cadre de montagne de la Vallée Cachée est dominé par la présence majestueuse du Dhaulagiri et propose une multitude de sommets plutôt abordables. Cette Hidden Valley est particulièrement propice à un projet similaire de celui du Ladies Peak, les aléas et plaisirs de l’exploration en moins. De nombreux sommets sont accessibles de 6087 à 6556 m. Certains ne semblent pas avoir encore été gravis, d’autres permettent des traversées très esthétiques. Il faut donc se pencher un peu plus sur la carte pour faire un inventaire plus précis des possibilités d’ascensions. Car bien évidement, je vous propose une expédition « à la carte », une expé à géométrie variable, dont vous pouvez choisir le niveau de réalisation et d’engagement.

Le retour peut soit être express, pour rester encore plus de temps sur les montagnes, ou au contraire devenir un mega trek en terminant le tour du Dhaulagiri pour rejoindre Muri.

Nous connaissons bien les lieux pour y avoir organisé une première expédition pour traverser le Mukot Himal et rejoindre le Dolpo. Mais cette fois nous allons nous concentrer sur les sommets du Mukot et du Hongde Himal en installant un camp confortable au milieu du glacier. L’aventure et l’immersion au coeur des montagne seront forcément grandioses.

Le Mukot Himal et les sommets de la "Vallée Cachée".

Un mois…, à l’automne 2021

Du V 22 Octobre au D 21 Novembre 2021 

C’est une expédition « à la carte », 

avec un niveau technique pouvant aller de F+ à PD + en neige

6800 €

C’est un tarif  « tout compris » comprenant l’aérien international. 

Et il faut s’inscrire auprès de SERAC.

logo sérac
Pour l'inscription, tout se fait directement en ligne sur le site de SERAC.
mukot himal, le camp de base
Un camp de base à l'écart du Tour du Dhaula et presque aux pieds du glacier.
mukot himal
Le camp d'altitude directement sur l'arête du Mukot Himal et très près du sommet. Au fond, c'est le sommet 6338. Il faudra absolument lui trouver un nom !

Les sommets de la "Vallée Cachée".

 
  • Il y a bien sûr le Mukot Himal 6087 m, c’est le plus facilement accessible et surtout c’est un très bel objectif. Nous avions campé sur son arête Nord à presque 6000 lors de notre traversée. Et le sommet nous avait échappé à cause d’une tempête de neige la veille de l’ascension.
  • Le Bishal Peak 6128 m correspond à une blague avec Bishal. je pense qu’il a été gravi mais aucun nom ne lui a été donné. Il pourrait être réalisé en une traversée vers le Mukot Himal ou en aller retour. Il est juste au-dessus du camp de base.
  • Au sud de cette arête une antécime du Sita Chuchura est également envisageable. A priori pas d’ascension de cette arête.
  • Au Nord du Mukot Himal se dessine une très belle arête de neige jusqu’au sommet 6338 avec des cols intermédiaires qui sont autant de possibilités de repli sur le Hongde Glacier. Je ne lui connais pas de nom et il n’a peut être pas été gravi.
  • Le Hongde Himal 6556 m, est également un très bel objectif, un peu plus haut que le Mukot Himal. Depuis le col, au bout du glacier son arête Nord-Est devrait être une belle ascension. Et sa grande arête Sud permet de revenir au camp de base de manière panoramique !
  • Personnellement, je ne trouve pas le sommet du Dhampus Peak vraiment esthétique, mais c’est quand même un sommet facilement accessible, en passant le premier col.
mukot himal sur Google Earth
Une vue d'ensemble de la Hidden Valley, avec bien sûr le Dhaulagiri, le maitre des lieux !
mukot himal by Google Earth
Une vue plus rapprochée du grand glacier du Hongde. Bien sûr, avec Google Earth.

La marche d'approche

Si rejoindre le village de Marpha est plutôt simple par la route, par contre la traversée du Dhampus Pass à plus de 5000m n’est surtout pas à sous estimer.

 La stratégie de déplacement et d’acclimatation devra être au centre de nos préoccupations. Cette phase d’acclimatation est aussi une très bonne entrée en matière qui nous permettra de mieux vivre notre séjour en haute altitude et en ces lieux un peu loin du monde. Notre expérience de la traversée du Mukot Himal en 2016 va forcément nous aider pour choisir le meilleur découpage et pour ne surtout pas oublier le PFH (le P… de Facteur Humain, si présent en nivologie).

Je vous invite à vous balader dans les différents podcasts sur l’acclimatation réalisés durant le premier confinement. Et en particulier celui-ci.

mukot himal, la marche d'approche
Yack Kharka, un camp intermédiaire au dessus de Marpha.
mukot himal, approche
En traversant le Dhampus Pass, avec le Tukuche, un presque 7000 très intéressant. Crédit : Christine Hamel
mukot himal, l'ascension
Les dernières pentes vers le Mukot Pass, où nous allons installer nos tentes. Crédit : Christine Hamel

Mukot Himal, quelques infos pratiques

Un groupe au maximum de 8 personnes, le nombre de participants est donc limité à 7 personnes.

L’objectif est de pouvoir évoluer de manière autonome en fonction des différents projets, avec l’aide de l’équipe népalaise. Par exemple pour la descente, soit par le Tour du Dhaula, soit directement sur Marpha.

  • Il s’agit d’une progression continue avec 2 ou  3 camps d’altitude en fonction des sommets.
  • Nous progresserons toujours encordé, par cordées de deux personnes (éventuellement 3), et surtout jamais seul.
  • Les cordées peuvent être Franco-Népalaises.

L’équipe d’encadrement.

  • Pour la marche d’approche, jusqu’au camp de baseC’est Bishal Rai qui sera le guide de trek, assisté par Paulo Grobel.
  • Pour la partie alpinisme et le sommet. Deux guides de haute montagne, Paulo Grobel (UIAGM) et l’un des guide népalais d’Himalayan Travellers (certainement Dipen Bothe ). Plus, un Nepali Leader pour 2 personnes (par équipe de tente).

Toutes la partie administrative : le règlement, l’aérien, les assurances, est assurée par SERAC, une association de tourisme, dont je suis membre, qui regroupe des guides et des accompagnateurs. 
C’est donc à SERAC qu’il faut s’adresser pour toute demande d’inscription, via le site internet.

Voici le lien pour s’inscrire auprès de SERAC.

Si ce voyage vous intéresse, je vous invite à me contacter (au 06 42 90 75 34 ou par mail) pour en discuter puis, à vous inscrire en ligne.

Elle se déroule généralement en été durant un we et cette année, probablement à La Grave. Elle est un élément important de la réussite de votre voyage et votre participation y est attendue… Mais je ne sais pas encore si cette rencontre sera possible.

mukot himal expedition
L'équipe népalaise d'Himalayan travellers... Une belle ambiance au milieu de nul part.
Mukot Himal Expedition

Paulo, le 7 Mai 2021… Le confinement se termine et l’été s’approche, enfin !

mukot himal expedition
Le début du glacier approche avec juste une petite pente et des gravillons. Ensuite tout sera simple jusqu'au camp 1.
mukot himal expedition
La carte au 50/000 du Mukot Himal. Une aide précieuse pour la préparation, avec Google Earth !

1 réflexion sur “Sous le regard du Dhaulagiri, les sommets de la « Vallée Cachée ».”

  1. Mougenot Laurent

    Salut Paulo,
    Quel plaisir de revoir ces photos du Dolpo 2016 à l’occasion de ton article dans ta Newsletter.
    L’emplacement choisi du camp de base est vraiment idéalement situé près du Tukuche Peak et du French Pass.
    En 2016, le sommet du Mukot Himal n’a jamais été si proche pour notre groupe…
    La descente du Mukot Pass en direction du village de Mu en neige, puis glace, puis passage de la rimaye reste pour moi le meilleur souvenir de terrain d’aventure que j’ai eu l’occasion de faire grâce à ton goût de la découverte d’itinéraires !
    Nous étions sans doute les premiers – et peut être les derniers – à y passer…
    Que de bons souvenirs pour moi et des moments magiques à venir pour tes prochains clients.
    J’espère que les conditions actuelles n’ont pas de conséquences trop importantes sur ton travail et celui de Bishal.
    A ce croiser un de ces jours dans les pentes…
    Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *