escalade dans les dolomites

Escalade dans les Dolomites

Les Dolomites sont comme un archipel d’une multitude d’iles qui représentent autant de massifs.
Sella, Sassolungo, Marmolada, Lavaredo, Mont Pelmo, Civetta, Cisles, Tofana, Catinaccio, Bosconero… La liste de tous les massifs des Dolomites est bien trop longue et tous les visiter demanderait plusieurs vies.

Un hôtel au pied du Pass Pordoi que nous avons souvent utilisé.

Chaque massif est différent et possède son caractère propre.
Chaque massif a des sommets spécifiques, mais aussi ses refuges et bien sûr un ensemble de voies qui en façonnent son intérêt, son identité. Impossible également de rendre hommage à tous les grands grimpeurs des Dolomites, mais au fil de nos ascensions, leurs noms et leurs histoires, enchanterons nos ascensions.

sassolungo
Le Sassolungo

Partir à la découverte de l’escalade dans les Dolomites, c’est véritablement larguer les amarres de nos habitudes d’alpiniste et se consacrer à une escalade unique. C’est gravir des sommets marquants ou plus discrets, plus ou moins classiques et par les voies les plus marquantes. C’est apprivoiser doucement toutes les techniques de l’escalade pour progresser efficacement en rocher et surtout descendre en sécurité.

les tours de sella
Les tours de SELLA

Escalade dans les Dolomites…
Le lieu

En cette fin d’été 2019, notre première escale sera le Val Gardena depuis Bolzen/Bolzano, dans le Sud Tyrol. Nous visiterons les massifs de Sella, Langkofel, Geisler et Cir. Quelques via ferrata seront peut-être aussi au programme, tellement elles sont emblématiques des Dolomites.

escalade dans les dolomites
L’exemple d’un topo d’escalade à la Fermera dans les Odles

Bien évidemment, la listes des courses de notre semaine n’est pas décidée à l’avance et nous en parlerons ensemble au refuge, en fonction de la météo. Il existe de très bons topos et des cartes précises. L’objectif sera de découvrir le mieux possible l’ensemble de la vallée et les différents massifs. Quelques voies sont définitivement marquantes.

ans les dolomites
11 longueurs pour une voie classique, dans les Cinque Dite.

Le niveau de ce premier séjour est particulièrement abordable, dans le IV+ max, pour nous permettre de bien gérer la progression de la deuxième cordée. Car l’équipement est particulièrement aéré dans les voies faciles !
Mais par contre, la longueur des voies pourra être importante, de 200 à plus de 500 m. Sans oublier la descente qui parfois peut-être particulièrement complexe comme au Langkofel (le Sasso Lungo) par la voie normale de la face Sud-Ouest et la vire du « Fassaner Band » avec 1500 m d’escalade !

escalade dans les dolomites
La voie normale du Sassolungo…

Escalade dans les Dolomites
… pour grimper en tête

pour vivre en pleine conscience nos aventures de montagne,
en grimpant en tête de cordées
dans des cordées réversibles.

Avec, en particulier, une attention particulière à un « faire ensemble » qui est devenu, au fil des ans, ma signature en tant que guide de haute montagne. Ce « faire ensemble en Alpinisme » se concrétise sur le terrain par l’adage « Tous en tête, mais pas en même temps, bien sûr… » et par un mélange de réalisation et de partage de connaissance sur le mode « Learning by doing ».
C’est un projet ambitieux de cordée autonomes et réversibles qui représente un véritable changement de paradigme.
Une forme de pratique particulièrement ambitieuse, riche d’émotions et d’expériences
Un projet marquant et passionnant qui m’accompagne tout au long de mon été en montagne.


Escalade dans les Dolomites
les dates 2019

Du dimanche 25 au samedi 31 Août 2019

Le rendez-vous est directement au Passo Sella, au Refuge CAI.
Une grande bâtisse mais idéalement située. Un co-voiturage pourra être organisé en fonction des moyens de transport des uns et des autres.

escalade dans les dolomites
Dans le petit cercle, le refuge Demetz… (Crédit Rif Demezt)

Le groupe sera très intimiste, avec 5 personneS maximum (moi y compris) pour constituer deux cordées autonomes, tout en restant relativement agiles pour pouvoir aborder de longues voies.

escalade dans les dolomites
Un livre incontournable sur les Dolomites, aux Éditions du Mont Blanc

Escalade dans les Dolomites… le budget
Le budget du séjour se divise en deux parties :

  • les honoraires de guide : 600 € en chèque dont 300 € à l’inscription, directement par virement bancaire
  • les frais de séjour : hébergement/nourriture + les frais du guide se règlent sur place.

Sur le terrain, le groupe fonctionnera avec une caisse commune, pour plus de souplesse.
Le montant de ces frais a été évalué à environ 500 € en espèces (à valider).
Cette évaluation n’inclut pas les dépenses d’ordre personnelles (comme les boissons), ni les frais de transport (remontées mécaniques).

Pour faciliter les comptes, nous utilisons actuellement l’application Tricount sur les téléphones. Chacun règle une ou plusieurs dépenses en cours de la semaine et les répartitions se font toutes seules à la fin.

Depuis le refuge Fermeda. (Crédit Rif Fermeda)
dolomites, sudtirol

Séjour d’escalade dans les Dolomites
Comment s’inscrire ?

L’inscription se fait directement auprès de moi, sur la base de l’engagement d’un guide de haute montagne
Ce n’est donc pas « une proposition d’agence » en tout compris.


Une longue histoire…, qui continue.
Pendant de nombreuses années (13 ans, je crois…) les Dolomites ont été en septembre ma destination privilégiée chaque fin d’été. Proposant parfois 3 séjours sur place, chaque fois dans un massif différent, j’ai peu à peu tissé une relation privilégiée avec les lieux. Mon objectif était alors de découvrir l’ensemble de cet univers très particulier en suivant les pas d’un grand connaisseur des Dolomites, Gino Buscaini, au travers de deux livres exceptionnels et fondateurs : « Les 100 plus belles courses des Dolomites » (orientales et occidentales). 
Puis, dans ma trajectoire de guide, l’Himalaya a pris une place plus importante et je me suis consacré presque exclusivement au Népal et aux expéditions himalayennes, oubliant pour un temps mes envies de Dolomites et d’escalade en montagne.
Il est temps maintenant pour moi, de revenir à mes premiers amours !
J’aime toujours autant l’Italie et encore plus le Sud Tyrol pour sa bipolarité culturelle et historique. J’aime ces deux langues, l’italien et l’allemand, autant leurs musicalités que leurs dissonances, cela explique et donne plus de sens à l’attraction que j’éprouve pour les Dolomites. J’aime aussi énormément l’escalade en montagne.
Voici le début d’une nouvelle aventure. 
Je voudrais donc continuer cette histoire d’itinérance dans les Dolomites et chaque années (re)-découvrir un nouveau massif en proposant un nouveau séjour. Il est temps pour moi de reprendre l’escalade…

Rendez-vous l’année prochaine dans les Tours de Vajolet et les Pale di San Martino !!!

A bientôt…
Et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.

Paulo_un peu en escalade, mais en Corse !
le 15 Juin 2019

37 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.