Les portes du Dolpo, de Tarakot à Dhorpatan

L’accès au Dolpo depuis le Sud.

C’était la route historique pour rejoindre le Dolpo  depuis Kathmandu et Phokara en un très long voyage à pied.
Aujourd’hui l’itinéraire c’est singulièrement raccourci avec des pistes qui rejoignent directement Dhorpatan. Pourtant bien peu de trekkeurs empruntent cet accès, dans un sens ou dans l’autre.
Et c’est vraiment dommage car l’itinéraire est somptueux et mériterait d’être plus parcouru, comme retour à pied du Dolpo ou simplement pour lui même, en utilisant l’aérodrome de Juphal (à l’aller ou au retour). mais également beaucoup d’autres nouveaux itinéraires ont vu le jour comme accès au Dolpo depuis Dhorpatan ou Gurjakhani.
(Merci Pawan and Gurja Friends)

Voici quelques images de notre aventure mouvementée de la Putha Hiunchuli à l’automne 2016, et de ce retour improvisé qui nous a permit d’en faire le tour.

Accès Dolpo
C’est certainement la première fois que vous voyez cette carte car elle n’est pas encore éditée par HMH. C’est une vraie mine d’or !!!
L’avion, le moyen indispensable pour rejoindre le Dolpo., soit à l’aller, soit au retour de ce trek.

Depuis Tarakot

Le dernier village du versant Dolpo. avec une présence bouddhiste importante. C’est aussi un beau emplacement de camping très haut au-dessus de la vallée.
Rajan est devenu conducteur de mules. L’équipe de muletier de Tarakot est particulièrement efficace. Presque trop, car ils vont vraiment vite…, et loin !
En début de journée.
Avec en face le versant qu’il faudra un jour documenter pour un itinéraire en balcon, pour revenir de Dho, quand la piste sera trop présente dans le bas de la vallée. Peut être dans le cadre de la formation des jeunes guides de trek Dolpo pa.
Marc très concentré (comme au Ventoux), puis JP et Jacques & Alain. Au loin, les sommets du Dolpo.
Nous venons de franchir un petit col. La vallée qui s’ouvre conduit au Jang La
Véronique arrive au col. Nous ne savons pas encore que la journée sera très très longue !
Vero et Philippe descente tranquillement versant Rukum. Et dire que je pensait que le camp allait être installé juste derrière le col. En réalité, il nous faudra continuer jusqu’au deuxième col qui se profile à l’horizon, droit devant. Quelle galère ! Mais le cadre est splendide.
La descente du col.

Pourtant, un camp intermédiaire serait idéalement placé au pied du col… Mais toute l’équipe est déjà loin devant. Je ne sais pas vraiment où…

Les hauts plateaux entre Rukum et Dolpo. Et le chemin que nous avons parcouru la veille. Le col de Jang La est tout au fond.
Une réalité un peu dérangeante. La présence de nombreux camps de cueilleur de Yarsa gonpa avec énormément de poubelles. Une pression énorme sur l’environnement montagnard, avec parfois plus de mille personnes rassemblées dans une vallée. Mais les enjeux financiers sont gigantesque et également destructeurs.

Une autre journée commence…

Véronique et Marc. Le paysage est toujours aussi vaste et le sentier confortable.

 

Un très beau lac d’altitude qui est aussi un bel emplacement de camping. Et une pensée pour Kharma…
Dhan, aujourd’hui guide de trek et qui restera avec nous. Les muletiers prendront le sentier vers le petit col à gauche… Et nous à droite.
Et nous allons prendre un raccourci, très raide et exposé en traversant cette porte surprenante. Fabrice, Alain et Jacques, les avions de chasse nous attendent tranquillement.

A suivre..


Paulo_début Février 2017
De retour à La Grave

 

 

 

0 Partages

1 réflexion sur “Les portes du Dolpo, de Tarakot à Dhorpatan”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.