De la Vigne à la Cime…

Une belle invitation...
Une belle invitation…

Mon été en montagne commence tout en douceur… De la Vigne à la Cime ! Quel beau programme.

Je suis très heureux de partager cette randonnée alpinistique dans le beau canton suisse du Valais. Tout me comble déjà dans cette proposition.
Le nom du circuit en exprime tout le caractère et le sens.

Au sommet du Wildhorn...
Au sommet du Wildhorn…

De la Vigne à la Cime…
Une itinérance à la fois culturelle, gustative et sportive, pour être à la fois touriste et voyageur, randonneur et alpiniste. Un peu épicurien sans doute…

De la Vigne à la Cime…
Une invitation de prendre le temps de vivre en montagne, de cheminer depuis la vallée jusqu’aux glaciers et, un petit matin éblouissant, de toucher la cime convoitée. Il s’agit aussi d’en approcher l’histoire et l’aménagement, d’en comprendre les enjeux économiques et de développement, et aussi de rencontrer les acteurs de ce territoire si vaste et divers. De nous installer au coeur de cette montagne «à vivre» et de la percevoir, de l’accueillir de tous nos sens.

vin_2

De la Vigne à la Cime…
C’est aussi le chapitre d’un prochain livre sur les randonnées d’altitude, auquel je vais consacrer mes prochains étés. Un livre pour explorer les Alpes, pour donner l’envie et dévoiler une montagne plurielle, qui conjugue voyage et randonnée, escalade et alpinisme.

sentier_logo

Les dates du séjour

Du dimanche 5 juillet  au vendredi 10 juillet 2015.

Au fil des jours.

Dimanche
Rendez-vous en fin d’après-midi à mon camp de base favori dans la vallée de Chamonix ou (peut-être) directement au coeur des vignes dans un petit hôtel (à confirmer).

Lundi 
Dans la Vallée du Rhône, depuis le village de Chamoson, une petite randonnée dans les vignes. Déplacement à Savièse et parcours du Bisse du torrent Neuf. Un véritable monument…
Transport pour l’Hôtel de Sanetch. Nous voici en montagne !

logo_sanetch_1

sanetch_1

Une histoire d’eau et de Vie !
«Entre le Rhône à 480 mètres d’altitude et le Grand Muveran culminant à 3051 mètres, la Commune de Chamoson et ses villages s’étalent sur 3500 ha de vergers, de vignobles, de mayens, d’alpages et de roches. Son histoire témoigne des combats implacables que ses habitants ont livré contre et pour l’eau. Contre l’eau torrentielle qui ravage, pour l’eau canalisée qui nourrit la terre et le cep.»
Cette histoire se découvre tout au long du sentier « Du Cep à la Cime » et rend hommage à la nature et aux hommes qui ont façonné ce pays de montagne et de vignes.

Qu’est-ce qu’un bisse ? : Un bisse est un canal de faible pente, souvent à ciel ouvert, qui amène l’eau des torrents vers des terres agricoles pour les irriguer et les enrichir de limons fertiles. (E. Reynard).

Et voici le site de ce bisse exceptionel. http://www.torrent-neuf.com

Un sacré parcours...
Un sacré parcours…

bisse_1

logo_audannes

En descendant vers le refuge...
En descendant vers le refuge…

Mardi
Traversée du Col des Audannes. Un passage délicat avec cordes et échelles, et forcément de la neige en prime. Quand la randonnée se transforme en alpinisme…
Nuit au refuge des Audannes.

Col_des_audannes_1

"Le" passage technique...
« Le » passage technique…

Grd_Gouilles_1

Mercredi
Le Wildhorn 3247 m par le Schniedejoch et le Col des Eaux Froides. Descente par le glacier de la voie normale vers la cabane du Wildhorn.
Nuit à la Cabane du Wildhorn 2303 m.

Le Wildhorn depuis la cabane.
Le Wildhorn depuis la cabane.

Jeudi
Entre alpages et bergeries, une journée de transition pour accéder au cirque très sauvage de la Gelten Hutte. Cascades à volonté…
Nuit à la Gelten Hutte 2002 m.

w2g_1

Vendredi 
La traversée de l ‘Arpelistock 3035 m.
4 h depuis la cabane de Gelten
L’itinéraire…
«Ascension par Rottal sur un sentier visible à travers de l’herbe et des éboulis en direction de la crête 2685m. Depuis là, monter en direction sud-ouest vers la crête 2949m et par la crête nord-ouest vers le sommet.»
Descente par l’arête Sud et retour au Col de Sanetch.
Séparation en milieu d’après midi.

1407596241_wildhornhuette-schweiz-4

Le niveau technique.

Cette itinéraire se déroule en haute montagne, dans les alpages et même dans les vignes (et les caves !).
il s’adresse à la fois :

  • aux randonneurs montagnards à l’aise dans tous les terrains
  • aux alpinistes débutants.

Il faut être en bonne forme physique
Et aucune expérience préalable d’alpinisme n’est nécessaire.
il s’agit donc bien d’un itinéraire d’initiation à la haute montagne et à l’alpinisme.

Le budget du séjour.

800 €
Le prix ne comprend ni le transport ni les repas de midi.
Mais tout le reste ! A consulter sur la fiche technique de SERAC.

Taille du groupe.

Pour ce séjour très simple techniquement, la taille du groupe est de 5 à 7 personnes.
Nous évoluerons en petites cordées de 2, soit 4 cordées y compris la mienne.

Pour s’inscrire.

Il faut contacter SERAC, une agence de voyage dédiée aux guides et aux accompagnateurs en montagne,  qui s’occupe de toute la partie administrative des séjours et des voyages que j’organise.

Par téléphone, 04 76 86 46 84 ou par mail, « contact(at)serac-montagne.com »

Et voici le lien pour l’inscription en ligne.

Pour plus d’informations…

N’hésitez pas à me contacter directement par mail, car je suis ce printemps au Népal, au Manaslu puis au Mustang.
Et une fiche technique avec toutes les informations pratiques sera envoyée à tous les participants.

Bon printemps et à bientôt.
Paulo, le 7 Avril, à La Grave.
… par une très belle journée !

Des conditions d'enfer, pour le Glacier du Tabuchet !
Des conditions d’enfer, pour le Glacier du Tabuchet !

Un peu plus d’information…

http://www.saviese-tourisme.ch/valais/bienvenue.html

http://www.chamoson.ch/commune/sentier-cime.html

 

bisse_carte

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.