crête de la Buffe

La Crête de La Buffe, ski de randonnée & raquette alpine

Sur le territoire de La Grave-Villar d’Arène, on pourrait croire qu’il y a d’un côté la Meije et de l’autre, le plateau d’Emparis.

Cela semble si simple…

Mais, si notre regard s’attarde un peu avec douceur, si notre regard se pose avec plus d’attentions sur les détails du tableau, d’autres réalités apparaissent.

  • Une multitude de petits sommets, à l’hombre des grands, qui semble insignifiants, inexistants, mais se révèlent extra-ordinaires et magnifiques quand il sont drapés de blanc.
  • Une morphologie complexe de vallons, de croupes, de serres et de bosses sans nom qui modèlent un paysage d’une prodigieuse complexité et ouvre un véritable labyrinthe d’itinéraires à ski ou en raquettes, qu’il est possible d’entrelacer à l’infini.

Au Pays de la Meije, une déambulation jubilatoire est de rigueur pour en découvrir de mystérieux replis, et la Crête de la Buffe en est une invitation inspirante.

la crête de la buffe
Au départ du Chazelet, le premier hameau du Rivet du Pied. Toute une ambiance...
les aiguilles d'arves
Juste admirer les Aiguilles d'Arves est aussi un bel objectif pour ce voyage à la Crête de la Buffe.
refuge du pic du mas de la grave
L'arrivée au refuge du Pic du Mas de La Grave..., par beau temps !

Ce chapitre, en associant le ski de randonnée et la raquette alpine, est aussi un plaidoyer pour des pratiques multiples. Alors que trop souvent la raquette est regardée avec condescendance par les skieurs. Ici, le terrain se prête très bien à une cohabitation, sur des itinéraires parfois identiques ou très différents. 

Faire l’effort de traces de montée bien distinctes éviterait certainement des tensions entre pratiquants et quelques noms d’oiseaux…

crête de la buffe
À ski, l'ambiance de l'arête de cette Crête de la Buffe.
crête de la buffe
En raquette, l'arête de la Buffe... Forcément panoramique !
crêtes de la Buffe
Le tour classique complet. Des Rivets jusqu'au refuge du Pic du Mas de la Grave

La traversée des crêtes classique, jusqu’à la Buffe du Milieu, 2796 m.

C’est donc l’itinéraire principal qui va permettre de structurer cet article. Il est relativement fréquenté au départ et les groupes s’éparpillent ensuite vers différents objectifs.

crête de la buffe
Le début de l'itinéraire, sur la piste enneigée.
crête de la buffe
Mais pourquoi donc tous les groupes prennent-ils la trace en rouge ? Alors que la trace bleue est plus simple (moins de conversions).
Un zoom sur la trace avec ce passage étroit et un peu raide. Pas de doute, celui qui a tracé aime les conversions ! Et, réalisé ainsi, ce n'est pas une course d'initiation.
crête de la buffe
Voici une capture d'écran d'IphiGéNie avec les pentes à 30°. Le passage étroit est bien dans des pentes raides à plus de 30°. Est-ce à cause de ce fichu itinéraire en bleu que tous le monde passe par là ? Plus à droite, en utilisant la piste les pentes sont vraiment moins raides...
crête de la buffe, départ
Pour mieux se rendre compte des deux itinéraires, voici les traces réellement effectuées. La verte correspond à la montée et la rouge a été réalisé à la descente en évitant complètement les pentes à 30°.
Puis, au premier replat. Pas mal cette trace !
la crête de la buffe
L'arête, large et panoramique.
la crête de la Buffe
En raquette, direction le refuge du Pic du Mas de La Grave
crête de la buffe
Après le sommet de la Petite Buffe, l'arête est toujours aussi simple.
crête de la buffe
Juste "être" entre ciel et terre, dans le grand Blanc...
ski de randonnée Paulo Grobel
la rampe à Régis
Le vallon d'accès au point 2007, un peu étroit et qui nécessite des conditions nivologiques stables.
Le premier ressaut permet d'accéder à des pentes plus simples.
Depuis le point 2007, l'accès à "la rampe à Régis..."
avec les pentes à 30°, tout est plus clair !
crête de la buffe
À la sortie du premier ressaut, les pentes sont largement plus douces
Le début de la montée
Et l'accès au sommet par la rampe.

La Petite Buffe par « la Rampe à Régis ».

Un nom surprenant, à défaut d’une toponymie plus locale… C’est aussi l’itinéraire que je préfère pour rejoindre le refuge du Pic du Mas de la Grave. L’arête Sud-Est de la Petite Buffe, en raquette alpine, est aussi le prétexte à une belle journée en montagne.

la crête de la Buffe
Un exemple d'itinéraire pour éviter les cailloux de l'arête.
Le cairn du sommet...
Une déambulation jubilatoire, rien de bien difficile !
Le vallon de Martignare, de belles pentes à skier...
le vallon de Martignare
La descente du col avec la suite de l'itinéraire et le Goleon en ligne de mire.

La Buffe du milieu par le vallon de Martignare, et le col 2743.

C’est aussi l’itinéraire de la traversée du refuge du Goléon au refuge du Pic du Mas de La Grave, qui deviendra au fil des saisons classique et fréquenté.

la crête de la buffe, descente
La large croupe de la Cache, un itinéraire de descente et de montée.
croupe de la cache
Une vue large de la Croupe de la Cache. On y retrouve facilement le petit point de la bergerie de la Cache.

La Crête de La Buffe par la Croupe de la Cache

La Croupe de la Cache doit son nom à la bergerie qui trône sur le début de l’arête, entre deux vallon assez raide.

croupe de la cache
Une petite cabane dans le grand Blanc.
cabane de la cache
Une descente (ou une montée) pas forcément simple à négocier. Avec des pentes à 30° !
cabane de la Cache
Le terrain sous la cabane, un peu raide, mais gérable en prenant des précautions.

La traversée des crêtes classique, depuis le refuge du Pic du Mas de La Grave.

C’est l’itinéraire de retour au Chazelet, avec de belles options de descente à l’arrivée. Mais aussi le début d eta traversée vers le Vallon de Martignare pour rejoindre le refuge du Goléon.

crête de la buffe
Une ambiance de l'Infernet...

Les Pics de la Buffe du Milieu, sommets Sud et Nord

Ces deux sommets se situent à l’extrémité Nord de la Crête de la Buffe. Ils sont donc particulièrement loin de tout, même si l’utilisation du refuge du Goléon ou du Pic du Mas de La Grave modifient et rendent plus simple leurs accès.

pic du mas de la grave
L'arête Est du sommet principal depuis la Baisse de Recoude. La petite pyramide de la Cime de la Buffe du Haut n'est pas mal non plus !
martingale
Versant Martignare,avec quelques traces de descente depuis le col 2743.

Les itinéraires de descente...

La longue crête des sommets de la Buffe propose des descentes très variées à la fois pour le ski et en raquette.

Versant Est, Martignare.

Il s’agit du versant de Martignare, particulièrement sauvage et peu visible. La principale descente concerne le col ou le sommet de la Buffe du Milieu.

la crête de la buffe
Le Pic du Mas de La Grave, et le versant Ouest de la crête de la Buffe.
crête de la buffe
Versant refuge du Pic du Mas de La Grave, les itinéraires de descente. En Vert, l'itinéraire classique. Mais avec peu d'enneigement...
crête de la buffe
Les itinéraires de descente avec en bleu la Croupe de la Cache. Avez-vous remarqué la grande avalanche de plaque depuis l'arête de la Buffe du milieu (en jaune) ?

Versant Ouest, Buffe.

Le versant du Vallon de la Buffe est beaucoup plus fréquenté, avec de multiple itinéraires, qui permettent soit d rejoindre le refuge, soit de revenir au Chazelet.

Le début de la descente, quand les conditions sont bonnes...
Puis juste au dessus du refuge...
avalanche, buffe du milieu
Quand les conditions sont moins bonnes, pas de souci. il faut juste bien rester sur l'arête. À retrouver sur la base de données Data-Avalanches.
refuge du pic du mas de la grave
Une belle situation avalancheuse aux alentours du refuge du Pic du Mas de La Grave. Avec quatre avalanches de plaque observables, à la même altitude mais dans des versants différents...
la crête de la buffe
La deuxième croupe, après celle de la Cache. En début de saison, avec peu d'enneigement.
En avant plan, une Crête des Grandes Buffes un peu impressionnante de loin, mais au final assez aisée.

La Crête de la Grande Buffe

grandes buffes
Sur IphigéNie, l'itinéraire de la traversée des Grands Buffes en raquette alpine. Janvier 2021
Le même itinéraire, avec les pentes à 30°. Question avalanches, juste la descente et le canyon sont un peu complexes.

Voici un itinéraire en traversée très agréable plutôt destiné à la raquette alpine. Même si une descente à ski existe versant sud, juste avant la deuxième bosse.

la grande buffe
À la traversée des Crêtes de la Grande Buffe. Valentin, sorti d'affaire !

Si vous avez besoin d'un encadrement professionnel ?

Trois solutions :

  • Le bureau des guides de La Grave, pour trouver un guide de haute montagne
  • L’ESF La Grave-La Meije, pour trouver un moniteur de ski
  • Et moi bien sûr, car je suis aussi à votre disposition en tant que guide indépendant. Vous pouvez me contacter par mail (paulo.grobel(@)orange.fr) ou au 06 42 90 75 34

Paulo, Janvier 2021, à la fois en ski de randonnée et en raquette alpine… Pour valoriser un territoire très particulier de La Grave-Villar d’Arène.

Pour le Pic du Mas de La Grave, voici une page dédiée à la raquette alpine.

Le maitre des lieux, le Pic du Mas de La Grave, toujours aussi beau au soleil couchant.

2 réflexions sur “La Crête de La Buffe, ski de randonnée & raquette alpine”

  1. Mouthier loyrion anny

    Merci Paulo pour le partage des beaux itinéraires tout simples et la pédagogie de tous tes articles
    À bientôt un jour dans Belledonne ? Qui sait !
    Bises et à nous de faire vivre 2021 différemment !
    Anny

  2. Ping : Crête de la Buffe, 2420 m et descente par la Croupe de la Cache.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *