himalayan travellers

Combien coûte une expédition himalayenne !

Si le prix d’une expédition est LE critère principale pour choisir une ascension encadrée sur un grand sommet d’expédition, qui connait précisément les différents coûts des prestations fournies par une agence népalaise réceptrice ? 
Celle-ci vous donnera certainement un tarif « tout compris » par personnes, et il est quasi impossible de connaitre les différents postes de dépenses. Forcément, il est alors impossible de vraiment comparer deux propositions avec des tarifs différents.

Pour Himalayan Travellers, la transparence est un choix éthique, les frais d’agence et la marge sont un % du coût réel des services.

Voici le budget prévisionnel de notre expédition à l’Himlung au printemps 2019, pour 10 personnes (9+1).
La monnaie utilisée est la roupies népalaise, avec un cours du change à 120 Rps pour 1€.


Himlung 2019 : le budget

  • Transport = 2350 € = 5,47 %
  • Mules = 4550 € = 10,59 %
  • Permis = 8933 € = 20,80 %
  • Nourriture = 5333 € = 12,42 %
  • Hébergement = 1207€ = 2,81%
  • salaire = 12166 € = 28,33 %
  • VAT = 538850 = 4490 € = 13 %
  • Frais d’agence = 1951 € = 5 %
  • Marge agence = 1951 € = 5 %

le coût d’une expédition
Le budget en détail…

Transport = 282 100 (2350 €)
For members = 157 500 Nrp

  • Aéroport/Hôtel : 8 000 Nrp
  • Kathmandu/Besisahar by bus : 27 500 Nrp
  • Besisahar/Koto by jeep ( 2 days) : 52 000 Nrp
  • Koto/Besisahar  by jeep(1 day) : 44 000 Nrp
  • Besisahar/KTM by bus : 26 000 Nrp

For staff =124 600 Nrp

  • In Kathmandu : 5 600 Nrp
  • Kathmandu/Besisahar : 240 00 Nrp
  • Besisahar/Koto by jeep (1 day) : 370 00 Nrp
  • Koto/Besisahar : 370 00 Nrp
  • Besisahar/KTM : 210 00 Nrp

Pour les mules = 546 000 Nrp (4550 €)

  • Koto to BC (26 mules x 1500 Rps/j x 8 jours) : 312 000 Nrp
  • BC to Koto (20 mules x 1500 Rps/j x 7 jours) : 210 000 Nrp
  • Pourboire (complément de salaire) des muletiers (120 00 x 2) : 24 000 Nrp

Le frais du permis d’ascension = 1072 000 Nrp (8933 €)

  • Honoraire de l’Officier de Liaison (LO) : 200 000 Nrp
  • Royalties (500 $/pers x 10 ) = 5 000 x110 = 550 000 Nrp
  • Assurance hélico + staff : 292 000 Nrp
  • Permis ACA : 3 000 x 10) : 30 000 Nrp

Nourriture (lodge & camping) = 640 000 Nrp

  • For members (2 500/per day x 10  x 16 days) : 400 000 Nrp
  • For staff (800/per day x 12 X 25 days) : 240 000 Nrp

Hébergement  = 144 900 Nrp

  • Hôtel Padma (4 nuits) : 144 900 Nrp

Staff salary = 1460 000 Nrp (12166 €)

  • Nepali Guide Dipen : 180 000 Nrp
  • Nepali Leader S  (3 x 150 000) : 450 000 Nrp
  • Nepali Leader J (2 x 125 000) : 250 000 Nrp
  • Kumari : 100 000 Nrp
  • Sirdar Bishal (5000 x 30 days) : 150 000 Nrp
  • Cook (3000 x 30 days : 90 000 Nrp
  • Kitchen boys (2000 x 3 x 30 days) : 120 000 Nrp
  • Special porters (2000 x 2 x 30 days) : 120 000 Nrp

Total = 4145 000 Nrp
+ VAT = 538 850 Nrp
Total 4683 850 Nrp
+ Office charge = 468 385 Nrp
Grand total = 5152 235 Nrp
en € = 42 935…. soit 4293 /par pers


le coût d’une expédition …
Quelques remarques:

Pour les frais de permis d’ascension.
En plus des royalties de sommet, ils incluent à la fois les honoraires de l’officier de liaison et les primes d’assurances pour tous les employés népalais.

Pour les frais de transport
Si on inclus le coût du transport par les mules dans ce budget, il devient plus conséquent soit : 5,47 + 10,59 soit environ 15 %

Pour les salaires…
Pour se rendre compte de ce que représente les sommes versées, il est intéressant de prendre comme référence un salaire moyen mensuel à Kathmandu (par exemple 25 000 Rps). Bien évidemment, le coût de la vie à Kathmandu est bien supérieure à celui des villages, mais la plupart des népalais travaillant en altitude avec nous vivent à Kathmandu.
Les honoraires du Sirdar ou des Nepali Leader(150 000 Nrp) représentent donc 6 mois de salaire.
Pour le guide népalais, un peu plus de 7 mois de salaire.
Pour un mois de travail et environ10 jours véritablement en montagne au-dessus du camp de base. Mais pour un emploi saisonnier.

La différence entre les salaires de l’équipe de cuisine et les alpinistes est donc particulièrement importante (le double entre le cuisinier et le guide népalais). Et pourtant, nous avons valoriser les salaires de la cuisine qui restent anormalement bas pour la majorité des agences (même si le cuisinier se rattrape un peu en « bricolant » son budget nourriture) et si une forme de complément de salaire existe par le biais des pourboires (mais de manière aléatoire en fonction de la nationalité des clients et du nombre de personnes).

On peut se poser la question de la pertinence des honoraires des alpinistes, qui sont bien supérieurs à la normale, surtout en prenant en compte les journée effectives passées sur la montagne (au-dessus du CB), c’est bien sûr une conséquence de l’Everest Business et, « le salaire de la peur ».

Pour Himalayan Travellers, les honoraires des alpinistes ont été un peu réduit par rapport au tarif du marché (et surtout sans bonus de sommet). Cette baisse étant compensé par des avantages en nature (dotation de matériel technique, formation payée à hauteur de 50%).

Pour ce chapitre des salaires, on remarquera qu’il n’y a pas de porteurs de vallée, car le transport du matériel s’effectue avec des mules. C’est un avantage énorme ! 
Mais si les sentiers sont coupés et impraticables (par exemple à cause des culots d’avalanches de l’hiver), il faudrait embaucher des porteurs et donc doubler quasiment ce budget qui représente déjà 10% du coût total (et, concrètement, une augmentation de 4500 €).
Ce qui, à une semaine de décalage, aurait pu nous arriver !

Pour le guide de haute montagne UIAGM…
Pour calculer le coût de l’encadrement par un guide de haute montagne français UIAGM, il faut additionner les frais de transport (l’avion), les honoraires et le coût de la logistique.

Le coût d’un guide français UIAGM, représente environ 15 à 20 % du coût du voyage, pour un groupe important (ici 9 personnes).


Ces chiffres et ces réflexions permettent-elles de répondre à la question :
Que choisir entre un TO français avec un guide français UIAGM ou une agence népalaise en direct avec un guide népalais non UIAGM (ou UIAGM) ?

A la hache, la différence de tarif est importante (environ 40 %), mais est-ce uniquement une question de coût ?

  • Idéalement, je pense qu’il serait souhaitable que perdure encore quelques années des propositions d’expédition de TO français avec un encadrement par un guide français UIAGM. Que va faire Expédition Unlimited, Allibert ou Serac en 2020 ?
  • Mais cette offre sera bousculé par les offres des agences népalaises sur internet, avec des expéditions à dates fixes francophones (comme Himalayan Travellers) ou anglophones (avec des clients internationaux).
  • Une autre possibilité sera des propositions de TO français avec un encadrement sans guide occidentaux UIAGM, soit avec un guide népalais UIAGM (mais ils sont encore peu nombreux) ou non UIAGM (le plus simple dans cette période transitoire). Allibert avec son nouveau prestataire TRIBENI fera-t-il le pas pour les expéditions, comme il le fait pour les sommets de 6000 (Mera & Island Peak) avec Thamserku).

La prochaine étape, début 2020 sera de comparer l’offre d’Himalayan Travellers et des autres agences népalaises.
Et la présentation de l’Himlung by Himalayan Travellers sera en ligne début juin.


N’hésitez surtout pas à commentez cette page qui aborde un sujet un peu délicat et pourtant particulièrement intéressant.
Paulo_fin mai 2019 avant le Lobuche Peak
avec l’internet d’un lodge de Machermo

43 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.