Le topo de la Cima d’Ambiez

La Cima d’Ambiez, un grand et beau sommet du Vallon d’Ambiez, au dessus du Refuge Agostini. 

Sa voie normale, qui était jusqu’à présent plutôt une voie de descente pour les voies d’escalade, a été rendu fréquentable grâce au nouvel équipement réalisé par les guides du Trentino dans le cadre du projet « La via delle Normali ».

Et pour ce topo en Français, j’ai essayé d’y intégrer des informations sur les modes de déplacement  pour l’élaboration d’une CSV.

escalade dans les dolomites
Un livre indispensable...
cima d'ambiez
La carte de l'itinéraire d'approche et de la voie.
refuge agostini
Déjà dans la brume, le refuge Agostini...

Approche.

Du refuge Agostini suivre le sentier 358 jusqu’au pied de la Cima d’Ambiez (trois courts passages équipés de câbles). Rejoindre la vire de la Face Est et la suivre à gauche jusqu’au bout. Cairn, éboulis et petite terrasse pour s’équiper.

dolomites de brenta
Dans les via ferrata aussi, l'équipement a évolué. Et là aussi l'équipement est au top !
cima d'ambiez
Pascale, sur la vire d'approche au pied de la face Sud-est. Une autoroute...
Dolomites de Brenta
Un équipement très pertinent.

La voie d'ascension.

Un large couloir sépare la Cima d’Ambiez et la Torre d’Ambiez et conduit à un col, la Forcella.

  • Remonter ce couloir, d’abord facilement (corde courte et micro longueurs pour de courts ressauts) puis avec deux longueurs avec dalles et petits couloirs (III, équipement et relais en place) jusqu’à la Forcella. 
  • Puis avec des longueurs, parfois courtes :
  • Traverser en ascendance à gauche en versant ouest jusqu’à un premier relais sous une paroi noire.
  • Traverser horizontalement pour 15 m et remonter à la vire supérieure (scellements en place) pour la suivre à droite (relais).
  • 10 m à droite, un scellement indique l’attaque d’un petit couloir, le remonter et par une traversée à  gauche (scellement) et un petit ressaut conduit à la grande vire supérieur (la deuxième vire). 
  • A droite, un petit mur avec un scellement indique le départ du dièdre couloir qu’il s’agit de remonter en 6 longueurs (2x26m puis plus courtes, III max, relais de descente)
  • On atteind la 3ème vire.
  • Le terrain devient moins raide avec des vires. En corde courte, suivre de petites sentes (cairns) et de courts ressauts jusqu’à l’arête sommitale qui devient plus horizontale.

Une petite croix au sommet et le libro della vette.

cima d'ambiez
Le superbe croquis d'Elio pour la montée. En venant des voies de la face Est, la descente n'en sera que plus simple...
cima d'ambiez
Isa en tête dans les Dolos, grâce à un équipement au top !

La descente

Par le même itinéraire. En corde courte jusqu’à la troisième vire puis en enchainant les rappels jusqu’à la Forcella, puis à l’attaque (relais très bien équipés, utilisés à la montée).

La descente en versant Nord est également parfaitement équipée. Mais elle se déroule dans un versant à l’ombre, avec un peu plus de risque de chute de pierre. Elle aboutit à la Bocca d’Ambiez, puis rejoint le glacier par une via ferrata (échelles) et une roture qui peut être délicate. Un ré-équipement de ce passage est nécessaire, car il est équipé actuellement avec une corde fixe peu agréable.

cima d'Ambiez
Dans la descente de la Cima d'Ambiez, les rappels s'enchaînent. Surtout, être efficace !

Horaires

À adapter en fonction des compétences, bien sûr.

  • 1h d’approche
  • 3h jusqu’au sommet
  • 2h30 à 3h de descente au refuge

Paulo, fin septembre 2022, pour commencer un nouveau chapitre sur les topos des voies normales de la Brenta.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *