• Le Tour du Mont Blanc par les glaciers

    Entre randonnée glaciaire et alpinisme, voici une autre manière de réaliser le Tour du Mont Blanc.
    Ce Tour du Mont Blanc par les glaciers est un véritable voyage en altitude.
    Pour cette deuxième saison, l’objectif est de relier la vallée de Chamonix à celle de La Fouly, en Suisse.
    Cette partie Est du Massif du Mont Blanc propose de grands espaces glaciaires un peu à l’écart de la foule de Chamonix:

    • le glacier du Tour juste au-dessus du village,
    • le haut bassin des glaciers du Trient et d’Orny avec le Plateau du Trient,
    • le glacier de Saleina
    • et enfin, beaucoup moins connu, celui de l’A Neuve.
    le tour du Mont Blanc par les glaciers

    La première journée vers le Refuge Albert 1er

    Les passages de l’un à l’autre sont soient très connus et fréquentés, comme le Col Supérieur du Tour où se faufile la première étape de Chamonix Zermatt, soit beaucoup plus discrets comme le Col Droit ou celui de Planereuse et de Crête Sèche.

    L’ensemble du parcours représente une très belle  » Haute Route » qui permet d’aborder toutes les techniques d’un alpinisme facile.

    • Le terrain glaciaire,
    •  les pentes de neige à la montée et à la descente, 
    • un peu de rocher facile, 
    • et toutes les incertitudes de la météo et des conditions de neige.

    Les refuges qui ponctuent le trajet sont des marqueurs importants de la pratique de la montagne itinérante. Trient, Saleina et A-Neuve sont des «cabanes» helvétiques aux caractères très marqués, elles illustrent des choix d’aménagements et de gestions très contrastés.
    Le Refuge Albert 1er, notre rendez-vous du premier jour est un grand refuge facilement accessible et qui a été récemment aménagé.
    Un bel hommage à Albert 1er de Belgique…, et au savoir-faire du CAF et de toute l’équipe du gardien. La Cabane de Trient raconte, elle, une autre histoire d’aménagement en montagne, beaucoup plus surprenante.

    Le tour du mont blanc par les glaciers

    Le refuge Albert 1er


    Le Tour du Mont Blanc par les Glaciers…

    … Forcément une belle idée.
    Ce Tour du Mont Blanc par les glaciers (TMBG ?) permet de créer des passerelles entre les mondes de la randonnée et de l’alpinisme, de partager le plaisir d’un alpinisme abordable. ce qui n’est pas si fréquent dans ce grand massif dédié aux alpinistes. Cette partie du Tour du Mont Blanc est accessible aux randonneurs alpins expérimentés souhaitant « affronter» toutes les nuances des courses F (comme Facile), et aux alpinistes ayant une petite expérience de la marche en crampons et au parcours des couloirs de neige.

    Ce voyage au cœur des glaciers du massif du Mont Blanc nous permet de les approcher au plus près, de mieux les connaître et de comprendre ainsi tous les impacts de l’évolution climatique dans les Alpes. 

    Mieux comprendre…
    et donc, inévitablement, devenir plus conscient de l’importance et de l’urgence à les protéger.
     

    Y aura-t-il encore des glaciers dans quelques années ?
    Ne vont-ils pas disparaitre avec la catastrophe annoncée du réchauffement climatique ?

    Le tour du mont blanc par les glaciers

    Le plateau du Trient

    Le tour du mont blanc par les glaciers

    Et le beau refuge du Trient…

    Laissons la parole à Jean-Olivier Majastre, sociologue-anthropologue :
    « D’abord attribués à la colère des Dieux, puis aux caprices imprévisibles de la nature, les aléas climatiques dépendent aujourd’hui de la sagesse de l’humanité, ou de sa déraison. Désormais solidaires, hommes et glaciers dérivent ensemble vers un avenir incertain. Les lèvres du glacier s’ouvrent sur des profondeurs insondables, qu’il nous faut franchir, à nos risques et périls, pour inventer des lendemains ».

    Ces lendemains qu’ils nous faut inventer passent certainement, aujourd’hui, par une meilleure connaissance et un respect accru de notre environnement naturel et humain, mais aussi par une vision plus positive de ces changements. Serons-nous capables de discerner ces aspects positifs et nous adapter en conséquence ? Comment évoluerons nos pratiques de la montagne dans un massif du Mont Blanc aux glaciers de plus en plus étriqués et rares ? 

    Quel sera l’avenir de ce tour du Mont Blanc par les glaciers ?

    le tour du Mont Blanc par les glaciers

    Une autre époque…


    Le Tour du Mont Blanc par les glaciers, saison 2

    Une idée de l’itinéraire…

    • D : Albert 1
    • L :  Trient
    • M :  Saleina
    • M :  Saleina ou A-Neuve
    • J :  A-Neuve
    • V : Retour vendredi en milieu d’après-midi à Argentière, par les transports en commun !
    Le tour du mont blanc par les glaciers

    Le bassin de Salena

    Le tour du mont blanc par les glaciers

    Et le refuge…


    Le Tour du Mont Blanc par les glaciers… 

    Les dates.
    Pour un séjour unique  !

    Du dimanche 1er Juillet au vendredi 6 Juillet 2018

    Taille du groupe et fonctionnement.

    De 3 à 8 personnes.

    Soit un groupe maximum de 6 à 8 personnes (avec moi), et donc trois ou quatre cordées.
    Bien sûr, ce sont des cordées de 2 personnes, qui évoluent en autonomie.

    C’est donc un séjour d’enseignement de l’alpinisme, de type « Learning by Do-ing ».

    Concrètement, pour s’inscrire

    L’inscription se fait directement auprès de moi, par mail puis par courrier avec un chèque d’acompte des honoraires, sur la base de l’engagement d’un guide de haute montagne.

    ( 300 € à l’inscription, à l’ordre de Paul Grobel et 300 € le premier jour du séjour).

    Un virement bancaire directement sur mon compte est également possible (envoyez moi juste un mail pour avoir les coordonnées du compte)

    Et voici le lien vers le formulaire d’inscription en ligne…
    On arrête pas le progrès !

    Le tour du mont blanc par les glaciers

    Le monde des refuges…

    Le tour du mont blanc par les glaciers

    La cabane de l’A-Neuve…


    Le Tour du Mont Blanc par les glaciers

    Le budget du séjour se divise en deux parties :

    • les honoraires de guide : 600 € en chèque dont 300 € à l’inscription, à l’ordre de Paul Grobel. 
    • les frais de séjour : hébergement/nourriture, + les frais du guide.

    Sur le terrain, le groupe fonctionnera avec une caisse commune, pour plus de souplesse.
    Le montant de ces frais a été évalué à environ 400 € en espèces (à vérifier).
    Cette évaluation n’inclut pas les dépenses d’ordre personnelles (comme les boissons), les frais de transport et les remontées mécaniques.


    Et bien sûr, je reste à votre disposition si vous avez des questions.
    Surtout n’hésitez pas…
    Plutôt par mail car je suis au Népal à partir du 12 Avril 2018 en route vers le Makalu.

    Paulo_avant de monter vers Trè la Tête pour une dernière randonnée à ski

    Le tour du mont blanc par les glaciers

    Un versant du massif du Mont Blanc bien mal connu…

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.