le tour du Mont Blanc par les glaciers

Le Tour du Mont Blanc par les glaciers

Le Tour du Mont Blanc est certainement l’itinéraire de randonnée le plus fréquenté des Alpes et le plus connu internationalement.

Les randonneurs du monde entier le parcourent de multiples façons.

Mais pour des randonneurs qui rêvent d’alpinisme et qui souhaitent aller un peu plus haut, le Tour du Mont Blanc par les glaciers permet d’aborder sereinement la haute montagne et de s’approcher au plus près des glaciers et des sommets, en des lieux moins fréquentés.
Et surtout avec un bagage technique relativement modeste.

Il suffit d’oser mettre les crampons sur les glaciers et les pentes de neige, de se familiariser un peu avec l’usage de la corde.
Ce qui s’apprend très simplement en parcourant ce style d’itinéraire, qu’on dénomme souvent randonnée glaciaire. Alors que c’est bien d’alpinisme Facile dont il s’agit.

Pour effectuer le tour complet du Mont Blanc par les glaciers, il faut forcément un peu plus de temps que pour le tour classique des randonneurs.
Deux semaines semblent idéal en prenant son temps et en profitant de quelques variantes originales.

Mais un découpage en deux circuits bien distincts et qui peuvent s’enchainer correspond mieux aux contraintes économiques, familiales et sociales d’aujourd’hui.

Voici donc la première partie de ce tour du Mont Blanc par les glaciers, du Val Montjoie au Val Veni.
Des Contamines à Courmayeur par le glacier de Miage.

La suite sera bien sur programmée l’été prochain !
« De Chamonix à Courmayeur par le glacier du Trient et le Mont Dolent. »

le tour du Mont Blanc par les glaciers
Une montée bucolico-champètre.
le Tour du Mont Blanc par les glaciers
Une arête parfaite…
le tour du Mont Blanc par les glaciers
Au Refuge de Tré La Tête.
Crédit Refuge de Tré La Tête.

Un été dans les Alpes, sur le Tour du Mont Blanc.

Cet été dans les Alpes, je vous invite à un pas de côté, à juste changer de point de vue.

N’être pas seulement alpinistes ou randonneur, pas seulement compagnon de cordée ou de voyage mais un peu tout cela à la fois et avec surtout l’envie de m’accompagner dans mon projet de reporter-photographe pour témoigner «d’une autre montagne».

Une montagne à vivre, conjuguant harmonieusement culture, nature et itinérance.
Pour raconter des histoires, documenter des itinéraires et au final éditer un livre sur cette montagne de l’entre-deux, où s’entremêle alpinisme, randonnée et escalade en des déambulations aussi surprenantes que jubilatoires, sauvages et engagées.

Devenir un peu journaliste ou tout du moins observateur
et acteur du monde de la montagne.

Les séjours que je vous propose cet été n’ont donc rien à voir avec les circuits + ou – classiques des agences.
Ils sont uniques… Et certainement un peu wild !
(Bref, ils ressemblent à ce que j’aime en montagne…)
Ils partent d’une certaine «envie de montagne», de la wilderness, pour explorer l’essence d’un massif.
D’un besoin de vivre et de s’immerger dans cette montagne pour en rapporter des impressions de voyage. Riches d’émotions, d’expériences et de connaissances.

Pas de programme «ficelé» jusqu’aux moindres détails.

Au contraire, un fil directeur pour nous guider et un peu d’espace pour accueillir l’imprévu, pour choisir le meilleur chemin.
Avec un peu d’aléas aussi, un certain goût d’une aventure à construire ensemble.
Tout ce qui fait le plaisir d’un voyage à la cime comme l’écrit si bien Bernard Amy.

Le tour du Mont Blanc par les glaciers
Tout là-haut…
le Tour du Mont Blanc par les glaciers
Le Refuge des Conscrits, un beau et grand refuge.

Le Tour du Mont Blanc par les glaciers. Une idée du parcours.

  • Rendez-vous en gare de Saint Gervais  pour faciliter le co-voiturage ou directement aux Contamines Monjoie en tout début d’après-midi.
    Montée au Refuge de Tré La Tête…., avec un petit repérage du sentier du lendemain.
  • Bérangère et Refuge des Conscrits.
    Un petit sommet qui domine le cirque glaciaire de Miage et tout le Val Montjoie.
    Mais quel itinéraire allons-nous choisir en ce début de saison ?… Le raccourci des guides des Conta ?
  • Col Infranchissable et Dôme de Miage. Refuge des Conscrits.
    Cette grande journée sur le glacier de Miage et le Col des Dômes ne présente pas de difficulté, à part quelques crevasses à contourner.
    Et le premier Dôme est aussi à portée de mains pour utiliser piolet et crampons.
  • Mont Tondu et Refuge Robert Blanc.
    Un col alpin pour changer de vallée et un refuge surprenant à découvrir.
  • Vers le Rifugio Elisabetta.
    Des aiguilles surprenantes et le passage de la frontière.
    Nous voici en Val d’Aoste, et plus précisément au Val Veni.

Le choix des derniers jours va être difficile… ! Mais la météo et la forme auront aussi leurs mots à dire.

  • Le refuge Gonella dans un Haut Lieux incroyable.
    C’est la porte d’entrée de l’ascension du Mont Blanc par le versant Italien… On continue ?
  • Le refuge Monzino. Un très beau refuge chargé d’histoire au pied de la face Sud du Mont Blanc et un passage discret vers le cirque de la Noire de Peuterey.
    Un itinéraire superbe.
  • Le refuge Torino et la traversée de la Vallée Blanche.
    Un retour très esthétique par les glaciers et par le haut, directement à Chamonix.
le Tour du Mont Blanc par les glaciers
Au départ du Refuge de Tré La Tête. Crédit Paulo Grobel

Niveau technique

C’est un séjour qui s’adresse à des randonneurs expérimentés souhaitant découvrir la haute montagne et pratiquer un alpinisme facile.
Il n’y a donc pas de difficulté technique, simplement une immersion dans un environnement complexe avec du temps pour se familiariser aux techniques nécessaire.
Une bonne forme physique est obligatoire, même si je suis plutôt adepte de la Slow Attitude.

le Tour du Mont Blanc par les glaciers
Pour monter au Mont Tondu…
le Tour du Mont Blanc par les glaciers
Nous voici en Savoie… Crédit Refuge Robert Blanc.

La Tour du Mont Blanc par les glaciers. En bref…


le Tour du Mont Blanc par les glaciers
En Italie… Crédit Refuge Elisabetta

Le Tour du Mont Blanc par les glaciers… Les dates.

Pour un séjour unique  !
Du dimanche 25 Juin au samedi 1er Juillet 2017

Taille du groupe et fonctionnement.

De 3 à 8 personnes.
Soit un groupe maximum de 6 à 8 personnes (avec moi), et donc trois ou quatre cordées.
Bien sûr, ce sont des cordées de 2, qui évoluent en autonomie.
Et c’est également un séjour d’enseignement de l’alpinisme, de type Learning by Doing.

le Tour du Mont Blanc par les glaciers
Le Val Veni. Crédit Refuge Elisabetta
le Tour du Mont Blanc par les glaciers
Crédit Refuge Elisabetta
Refuge Robert Blanc.
Un refuge minuscule et mythique ! Mais un sacré détour…
le Tour du Mont Blanc par les glaciers
Pour passer de Monzino au Refuge de La Noire.

Le tour du Mont Blanc par les glaciers… sur la toile.

Le Refuge de Tré La Tête
http://www.trelatete.com/le-refuge/

Le Refuge des Conscrits
http://webzine.lescontamines.com/le-refuge-des-conscrits-un-refuge-qui-temoigne-du-passe/#.WMW0wxh7S9Y
http://refugedesconscrits.ffcam.fr/home.html

https://www.petzl.com/fondation/projets/passerelle-refuge-conscrits?language=fr#.WMW3eRh7S9Y
http://www.i-trekkings.net/dossiers/dossiers.php?val=2617_interview+christine+mattel+gardienne+refuge+des+conscrits

Pour la Bérangère… Et hop un p’tit selfie…
https://www.youtube.com/watch?v=C8LGAw0rBds
https://www.facebook.com/Refuge-des-Conscrits-374780659315451/

Le Refuge Robert Blanc
http://refugerobertblanc.fr
https://www.facebook.com/refugerobertblanc
http://refugerobertblanc.fr/topo-photos-sentier-thomas-rocques/
http://www.pierrepisano.fr/albums/tondu-escalade.htm

le Refuge Elisabetta
http://www.rifugioelisabetta.com
https://www.youtube.com/watch?v=j3CPsJB68Ro

Le Refuge Torino
http://www.rifugiotorino.com/Index.php

Le Refuge de La Noire
https://www.guidedaltitude.com/single-post/2016/07/06/Aiguille-Noire-de-Peuterey-Arête-Sud

le Tour du Mont Blanc par les glaciers
Le très beau Refuge Monzino. Un Must !… Crédit Paulo Grobel
le Tour du Mont Blanc par les glaciers
Crédit Refuge des Conscrits.

Concrètement, pour s’inscrire

L’inscription se fait directement auprès de moi, par mail puis par courrier avec un chèque d’accompte des honoraires, sur la base de l’engagement d’un guide de haute montagne.

Et voici le lien vers un formulaire d’inscription en ligne…
On arrête pas le progrès

Sur le terrain, nous fonctionnerons avec une caisse commune, pour plus de souplesse.
Le montant de ces frais a été évalué au mieux.

Soit : 600 € en chèque dont 300 € à l’inscription, à l’ordre de Paul Grobel.
Et environ 350 € en espèces pour la caisse commune.
Cette évaluation n’inclut pas les frais de transport, ni de remontées méaniques (?!).
La journée d’honoraire de Samedi est offerte, pour descendre tranquillement dans la vallée.

Et encore une bonne nouvelle, si vous êtes en couple ou si vous venez avec un(e) ami(e)…
vous bénéficié d’une réduction de 50% de mes honoraire pour la 2ème personnes !


 Au sujet du matériel.

Voici une page dédiée à ce chapitre important.
En commençant par les chaussures … et encore en travaux

Chaussures de randonnée ou d’alpinisme ? Crédit Salewa…

Paulo, en mars depuis Hyères
puis à mon retour du Népal en Juin 2017.

 

26 Partages

2 réflexions sur “Le Tour du Mont Blanc par les glaciers”

  1. Françoise Deschamps

    Je suis super intéressée, j’en parle à mon mari ( je le trainerai bien avec moi) et je vous recontacte.Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.