• De Tache à Meta, le nouveau Tour des Annapurna !

    La carte modifiée pour la première partie de l'itinéraire Tache Meta.

    La carte modifiée pour la première partie de l’itinéraire Tache Meta.

    Dernière nouvelle de retour d’expé… (fin juin 2014)
    Cet itinéraire, de Tache à Meta puis à Manang par le Kang La est l’un des plus beaux du massif des Annapurna.
    Bien sûr, ce n’est pas un trek très simple à organiser car il se déroule entièrement sous tente, mais l’étape Namkyu/Meta vaut à elle seule le déplacement. C’est pour moi, une journée de trek extraordinaire, avec un sentier improbable. A faire absolument !!!
    Puis le 25 juillet, depuis Cortina… quelques compléments d’informations.

    Voici le topo guide de la première partie de l’itinéraire de Tache à Meta.
    Attention, sur la carte NA 521 «Annapurna from Manang» de Himalayan Map House, cet itinéraire n’est pas indiqué. Il le sera certainement lors de la réédition ou dans la prochaine «climbing map» des sommets de Phu, pour le Peri Himal.
    Cette page sera mise à jour à notre retour de «Annapurna Revisited» du printemps 2014.
    Et l’itinéraire sera en brochure pour l’automne 2015 chez Allibert Trekking… une belle réactivité !

    Tache, à deux pas du tour des Annapurna. Aucune enseigne, aucun lodge... !

    Tache, à deux pas du tour des Annapurna. Aucune enseigne, aucun lodge… !

     Tal – Tache
    Cette première journée de marche sur le tour des Annapurna nous permet une belle mise en jambe pour la suite de l’itinéraire. Un nouveau sentier permet de rester en rive gauche de la vallée pour observer du haut le trafic des jeeps sur la route, sur l’autre versant. Voici déjà Dharapani, quelques formalités au chekpost de L’ACAP, puis nous quittons définitivement la piste du tour des Annapurna. En traversant le pont suspendu de Thonge puis en longeant la Marsyangdi, nous voici bientôt dans les champs du village de Tache. Le village se cache sur une épaulement, bien à l’abri des regards et sous la protection d’un beau Rigzum gonpo. Pas encore de lodge, ni d’enseigne publicitaire, nous sommes dans un véritable village et nous installerons notre premier camp dans la cour de l’école. Nous sommes les bienvenues et les habitants de Tache ont construit pour nous la suite de l’itinéraire avec un nouveau sentier très large et bien tracé.

    Welcome sur le nouveau tour des Annapurna !

    Ou…

    Bagarchhap – Tache 2355 m.
    Depuis la route, le sentier principal débute à hauteur d’un lodge, directement en face du pont. Ne pas prendre l’ancien sentier en contrebas de la route, avec le balisage de l’ACAP.
    Traverser un premier pont sur la Marsyangdi puis un deuxième sur la China Khola. Dépasser l’embranchement vers la droite d’un sentier balisé qui conduit à Thonje. Continuer la montée le long d’une petite rivière, traverser un pont puis monter en ascendance à droite (chorten). Quelques virages et des escaliers conduisent à la porte du village. Campement dans la cour de l’école. Il n’y a pas encore de lodge au village.
    Montée : 350 m

    Une vue plongeante sur la route du Tour des Annapurna.

    Une vue plongeante sur la route du Tour des Annapurna.

    Tache – Maghe Khola 3620 m.
    Une longue journée essentiellement montante conduit au prochain camp. Attention, pas d’eau en chemin…
    A l’Ouest du village traverser la rivière puis les champs cultivés. Descendre à la 2eme rivière, la China Khola, et remonter sur le plateau de Ghimjung . Au milieu des champs repérer un gros bloc. Le sentier débute juste en face. Il contourne les champs et remonte une grande combe un peu boisée. En décembre 2013, le sentier n’était pas encore terminé et c’était plutôt une sente utilisée par les animaux. Avec un peu d’attention, il est malgré tout assez visible. Un peu plus haut, on retrouve le nouveau sentier que l’on ne quittera plus jusqu’au camp de la Maghe Khola. Il rejoint une première crête, s’élève en lacets jusqu’à une deuxième arête avec des bergeries provisoires (Ridge Kharka, 3044 m). Quelques lacets et une traversée conduisent à un col bien marqué 3190 m, Rug Pass, où commence sur l’autre versant la forêt des arbres brulés. Le sentier descend légèrement puis continu en traversée en montant au milieu des troncs calcinés. Peu après, on arrive à des abris sous roche 3511 m. Continuer encore 1/2 h en traversée avec des montées et descentes jusqu’à la Maghe Khola 3620 m.

    L'Annapurna II comme vous ne l'avez jamais vu.

    L’Annapurna II comme vous ne l’avez jamais vu.

    Maghe Khola – Kuchumro Kharka
    Traverser la rivière et continuer plus ou moins en traversée jusqu’à sortir de la forêt. Le sentier continue en traversée jusqu’à un petit col. Descendre à une rivière 3526 m, puis à une deuxième et remonter en face dans un couloir étroit avec des petits lacets. Déboucher sur un premier col 3928 m. Belle vue sur la suite de l’itinéraire qui descend un peu dans une forêt de rhododendrons puis remonte de nouveau un petit couloir étroit moins long que le précédent mais avec toujours beaucoup de petits lacets 4088 m. Vue exceptionnelle depuis un promontoire à gauche. Du col, traverser plus ou moins horizontalement jusqu’à rejoindre le bord de la Kote Khola, (bergerie, source et lunch place, 4075 m). Traversée la rivière et rejoindre des bergeries. Remonter la combe de la Kote Khola plutôt au centre sur une croupe. Traces de sentier, jusqu’à déboucher sur un groupe important de bergeries, Kuchumro Kharka.

    Les bergeries de Kuchumro

    Les bergeries de Kuchumro

    Kuchumro Kharka – Namkyu Pass 4860m – Namkyu Kharka.
    Monter dans les alpages au-dessus des bergerie jusqu’à un premier replat, (grand chorten, kharka) et continuer dans la combe. A mi-parcours (ancien chorten), remonter des pentes d’éboulis de plus en plus raide puis traverser à gauche pour rejoindre de grandes pentes d’herbes. Les remonter au mieux pour atteindre un col avec de nombreux cairns. Le sentier continue à flan sur l’autre versant pour rejoindre les alpages de Namkyu. Passage exposé en cas de neige. Si la neige est dure, remonter l’arête, the Lucky Ridge, jusqu’à la dernière petite pointe pour pouvoir descendre directement dans une pente moins raide sur des replats en contrebas.
    Puis une traversée amene à la bergerie de Namkyu.

    Le Kanguru, le "Maitre des Montagnes", la montagne emblématique de Naar.

    Le Kanguru, » la montagne blanche », le sommet emblématique de Naar.

    Namkyu Kharka – Meta…

    En traversant à flan l’ensemble des alpages, nous voici en face de notre itinéraire de la veille. Quelle perspective…
    De la dernière bergerie, une courte montée donne accès à un petit col. Nous sommes quasi à l’aplomb de Meta et le meilleur est encore à venir… une descente aussi improbable qu’exceptionnelle. Les gens de Naar ont réalisé un travail titanesque pour construire un cheminement dans ce terrain abrupte où il est impossible d’imaginer un itinéraire à pied et encore moins pour des troupeaux de yacks. C’est certainement l’un des sentiers les plus spectaculaires du Népal. Mais attention, la descente est délicate et nécessite un pied très sûr.

    Incroyable et merveilleux…, le plaisir de la marche est bien présent et nous passons de surprise en surprise pour déboucher enfin dans une belle forêt au-dessus de Meta. Une dernière rivière à traverser et les lodges sont à portée de main.

    Plus haut, en route vers Phu, le paysage change radicalement.

    Plus haut, en route vers Phu, le paysage change radicalement.

    Un commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

    1. paulo.grobel@orange.fr
      Publié dans 28 décembre 2015 le 04:01

      Un message de Éric Ricard, du 24/12/15

      «Bjr.
       vous avez rédigé l’article « Balcons nord – le tour des Annapurnas revisité » dans le trek mag 160 de Février/Mars 2015. Au delà de la qualité et de l’intérêt de l’article, j’ai deux questions svp :
      – je n’arrive pas tout à fait à mapper le chemin décrit dans le roadbook 1 avec ce que j’ai sur la nera maps NA 504 au 1/100000, notamment pour la 1ère partie jusque Yarka Pass (4860m). Serait-ce du à la même erreur dont vous parlez par rapport à la NA 521 ?
      – je souhaiterai faire cette variante en Octobre 2016 avec mon épouse. Si le tracé de la carte est a peu prêt confirmé, ca monte haut rapidement (4500m pour dormir a Kuchumro Phedi et 4900m au Kuchumro pass dès le 2ème jours). N’est-il pas nécessaire de s’acclimater un peu à l’altitude avant ? On part direct de Tache à 2300m et 2J après on passe 4900m sans problème ?
      Merci d’avance de vos conseils et de votre retour d’expérience.
      Quelle fabuleuse région.
       Cordialement»
      XXXXXX

      Et la réponse…

      «Bonjour… ou plutôt Ahoha

      L’endroit où je me trouve n’est pas le plus propice pour répondre à ces questions sur le Népal, car je n’ai pas de carte sous les yeux et l’ambiance est bien peu népalaise… Un coucher de soleil, sur une plage du Pacifique !

      1… OUI, c’est normal de ne pas s’y retrouver, car la carte est fausse ou du moins, le sentier indiqué a été remplacé par un nouvel itinéraire plus direct taillé par les villageois de Tache. Les noms des lieux ne sont pas clairs non plus, cela viendra avec le temps.
      La rectification de cette carte se trouve quelque part sur mon site… dans le topo peut être.

      2… Pour un parcours à l’automne, c’est effectivement la bonne saison et c’est encore mieux s’il vous est possible de partir le plus tôt possible de mi septembre à début octobre.

      3… Le premier camp n’est pas Kuchumro, mais le camp d’avant près de la rivière. Par contre, l’effort de montée est important et il faut bien gérer l’étape (eau et lunch), également avec les porteurs et l’équipe, pour bien trouver le départ du sentier (demander au villageois, car la partie basse n’a pas été terminé (tremblements de terre et blocage indien oblige…).
      Mais, je l’ai réalisé deux fois, sans souci majeur pour nous.

      4… «On part direct de Tache à 2300m et 2J après on passe 4900m sans problème ?»
      C’est plutôt trois jours après.
      Et OUI, ce n’est pas forcément simple car la prise d’altitude est rapide. Mais je ne vois pas comment s‘acclimater avant. Peut être en faisant une journée à la carte à partir des bergeries de Kuchumro, par exemple en allant au col de droite (Kuchumro ?) en aller retour.
      Ou encore en faisant :
      J1 : camp de la Khola.
      J2 : Le lunch place dans le bas de la vallée de Kuchumro (celui que nous avons utilisé pour Sherpa Women en 2013).
      J3 : Kuchumro Kharka (2h) pour le camp et un aller retour au col ou en montant vers les grands chorten.
      J4 : La traversée du col de Namqe.
      C’est ce qui me semble le plus Slow Attitude.

      Voili, voilou.

      Je ne sais pas si cela est vraiment compréhensible.
      Peut-être faudrait-il travailler avec la carte? Ou de vive voix ?
      Mais n’hésites pas à me re-contacter, je reste à ta disposition.

      Salutations Hawaiiennes et bonnes fêtes de fin d’année.
      Paulo_depuis Maui Island