• Objectif 6000 dans la vallée de Phu

    Entre alpinisme, exploration et histoires himalayennes.
    « The very lost valley and summit » first season…

    Et une photo de Jocelyn Chavy de notre ascension du Tansunjuti, il y a bien longtemps, pour illustrer cette nouvelle saison d’une aventure himalayenne captivante.


    Voici une expédition himalayenne surprenante, sans nom de sommet à gravir mais résolument dédiée à l’alpinisme et à l’exploration.
    Avec, en plus, un versant culturel passionnant.

    La vallée de Phu nous est largement familière avec ses 5 sommets à plus de 7000 et une multitude de 6000. Nous y avons réalisé de nombreuses expéditions sur beaucoup de sommets différents, plus d’une quinzaine… Pourtant, les montagnes et le territoire sont tellement immenses qu’il reste encore de nombreux sommets à découvrir, de voies d’ascension à ouvrir. par exemple, au-dessus du village abandonné de Ngaru et depuis la vallée de la Hulung Khola.

    C’est cette vallée qui nous intéresse ici et que je vous propose d’explorer.

    Au pied du Chako, que l’on pourrait aussi nommer « Paramount Peak », s’ouvre une vallée sauvage qui s’enfonce dans les montagnes. On dit qu’il y a bien longtemps, les habitants de Phu seraient venu du Tibet par un haut col, le Kongyur La (?), situé tout au fond de cette vallée de Hulung.
    Un passage bien mystérieux qui n’a pas encore été documenté, même si Tilman himself, en 1951 y a été trainer ses guêtres.
    Sacré Bill !

    Il y a quelques années, les habitants de Phu ont même commencé la construction d’une « route » vers la Chine.

    • Par où veulent-ils passer ?
    • Où en est le chantier aujourd’hui ?
    • Mystère…

    Mais ce qui est certain, c’est que les sommets aux alentours sont superbes et proposent des itinéraires intéressants pour des alpinistes un peu aventureux et curieux. Pour cela, il nous faudra remonter complètement la vallée et le Hulung Glacier.
    Arriverons-nous a trouver un passage vers le Tibet ?
    Vers le grand plateau supérieur au pied du Ratna Chuli, pour traverser le Ratna Pass ou le Hulung La ?

    Si c’est le cas, nous aurons ouvert un superbe itinéraire en boucle vers le Camp de Base du Ratna Chuli et la vallée de la Phu Khola qui aboutit bien sûr directement au village.


    Les 6000 de la Vallée de Phu.

    Une question clefs…
    Quel(s) sommet(s) allons nous gravir ?

    C’est ce que nous déciderons sur place, en ayant au préalable étudié au mieux les cartes au 50/000 et Google Earth. Et bien sûr, en fonction des conditions de la montagne, de nos envies et de nos capacités.


    Pour le retour, je vous propose un autre versant de l’histoire himalayenne à élucider. Celle du premier alpiniste occidental qui a visité Phu, de retour de l’Annapurna IV et du Kang Garu. Bill Tilman !

    Voici ce qu’il raconte dans son livre :

    « Bla Bla » coming soon…

    Je voudrais donc reprendre son trajet vers le Teri La, qui s’appelait alors le Mustang Pass. Et nos compagnons népalais ne seront certainement pas imbibé de Rakchi pour nous accompagner.
    C’est aussi l’itinéraire parcouru par Camille, Jocelyn et Ratna, lors de notre première expédition « À la recherche de l’Amotsang », avec Babulal et GST (Glacier Safari Trek) en 20xx. Puis, nous descendrons la Labse Khola jusqu’à Chhubche Kharka et le pont de Thau, Nyungbu, pour remonter au final la « Killing slope » pour Naar.
    C’est maintenant une vallée que nous connaissons parfaitement après nos différents voyages vers les sommets des Teri Himal.


    Les 6000 de la Vallée de Phu.

    Les dates
    Du samedi 3 Octobre au dimanche 1 Novembre 2020


    Rendez-vous à mon retour du Népal et durant l’été 2019 pour plus d’informations, quelques photos et tous les détails pratiques.
    Mais nous pouvons aussi en discuter ensemble au téléphone toujours au 06 42 90 75 34.

    Paulo_quelques jours à Padma, au Népal
    Mai 2019


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.