l'arête des clochettes

L’Arête des Clochettes, en hiver…, ou au printemps !

Welcome dans le monde surprenant de la Rando-Alpinisme hivernale (ou même printanière. !)…

« Ça ressemble à rien, mais c’est vraiment super… ! »

 S’exclame mon compagnon de cordée de retour au Bar du Lautaret, à « La ferme de Sonia ».

l'arête des clochettes
Une petite montagne..., mais qui nécessite quand même de mettre les crampons.

Cette expérience d’alpinisme hivernal facile est l’occasion d’exprimer la différence entre « Être en montagne » et « Faire de la montagne », d’éclairer aussi le rôle de notre ego dans le choix de nos activités ou de nos réalisations en montagne. Et notre manière d’en parler, de les partager. Il faut que cela soit rentable !

Car comment parler d’une sortie et du bonheur d’être en montagne (et qu’elle soit valorisée par un nombre important de Like) quand le sommet ou la voie n’existe même pas ?

arête des clochettes
Nous voici sur l'arête, piolet à la main et corde en bandoulière. Allons-nous l'utiliser ?
arête des Clochettes
La suite s'enchaine tranquillement, entre arête de neige et rocher facile

L'Arête des Clochettes...

Que cette Crête des Clochettes est belle, justement par son insignifiance et sa facilité.

Cette expérience peut se vivre en hiver, mais aussi au printemps, justement à l’entre-deux des saisons. En Mai, c’est également une belle manière de découvrir crampons aux pieds le Pays de La Meije car ce style d’arête est encore bien enneigée.

 

L'arête des Clochettes, versant pratique

Les informations pratiques se réduisent au minimum. A vous d’inventer le reste…, et pourquoi pas de partager ici vos impressions ou humeur.

Point de départ et ascension :

  • Se garer au parking du Col du Lautaret et prendre le temps d’un petit café à La Ferme.
  • Traverser la route, repérer ce bout de montagne et choisir le meilleur itinéraire pour rejoindre la crête. Suivre l’arête le mieux possible et aux grands gendarmes choisir le bon versant pour les contourner. Atteindre ainsi le Col des Clochettes, et descendre droit dans la pente (versant Col du Lautaret bien sûr).
  • Il faut bien sûr faire attention aux conditions nivologiques.
 
raquettes alpinisme
Depuis sommet... Par où allons-nous descendre ?

Matériel :

  • Piolet et crampons. 
  • Une corde peut être utile pour rassurer son compagnon de cordée.

C’est donc le lieu idéal pour faire découvrir la montagne hivernale et se balader sur une arête vraiment abordable.

arête des clochettes
La descente...

Ce jour là, en plein hiver, nous avions prévu d’aller au Râteau, mais le deuxième tronçon était fermé.


Que faire au dernier moment… ?

La Crête de Chaillol ou cette Arête des Clochettes sont forcément de belles alternatives, surtout par temps moyen.

la descente..., directe
Pour revenir au col, rien de plus facile. Dré dans'l pentu.

Paulo, Lundi 6 Avril… une nouvelle semaine de confinement commence. Et j’espère, peut être en Mai, remettre les crampons dans ce style de balade…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *