le banc de la conche

Le Banc de la Conche, sur le Haut Tour des Écrins

Le Banc de la Conche est un itinéraire discret entre le Pas de l’Olan et le Col Turbat, utilisé comme raccourci pour les alpinistes qui retournent dans la vallée de Font Turbat après une ascension de l’Olan.

Une traversée à ne pas mettre entre toutes les godasses, pour les randonneurs-alpinismes passionnés par ce style de pointillés sur la carte.

Sur le Haut Tour des Écrins, est-ce un itinéraire qu’il est pertinent de documenter ?

Ce sera la question qu’il nous faudra éclairer le prochain été. Avec la traversée Chalance-Pigeonnier qui est aussi au programme, l’aventure du Haut Tour des Écrins continue.

banc de la conche
La descente classique du Col Turbat en vert, il reste à inscrire la traversée directe au Pas de l'Olan.

Le Banc de la Conche..., un itinéraire à découvrir ?

banc de conche
Le tracé du Banc de la Conche. Crédit : Jean Huck Audras
le banc de la conche
Un peu l'ambiance de ce Banc de la Conche... Rien à voir avec un sentier. Une Sombarderie ? Crédit : Jean Huck Audras
le banc de la conche
Une tentative d'explication de l'itinéraire... Crédit : Jean Huck Audras
  • Avez-vous parcouru cette traversée exposée du Banc de la Conche ? 
  • Qu’en pensez-vous ?

En voici une présentation sur la toile.

Merci d’avance pour vos contributions ou commentaires… 

Début Janvier 2022… En préparant les prochaines étapes du Haut Tour des Écrins. Et avec tous mes remerciement à Jean Huck Audras (des Alpes Mancelles)

3 réflexions sur “Le Banc de la Conche, sur le Haut Tour des Écrins”

  1. Bonjour Paulo Grobel,

    C’est l’itinéraire de retour de l’Olan qui figure dans le livre:
    Sommets des Ecrins – Les plus belles courses faciles – F. Chevaillot – P. Grobel – J-R. Minelli !!!

    Je l’ai pratiqué, il y a plus de 10 ans, et n’en garde pas un bon souvenir.
    Le temps annoncé dans le livre (2/3h) pour rejoindre le refuge de Fond Turbat, depuis l’altitude du pas de l’Olan est nettement sous estimé. Alors que nous avions facilement tenu les délais pour l’arête Nord de l’Olan et la descente par la voie Escarra, là , on a mis plus du double que le délai annoncé (soit 5h) pour revenir à Fond Turbat.
    – traversée de la moraine du glacier du Clôt délicate : terrain raide et sol très, très dur: glissade malvenue.
    – terrain facile mais constamment exposé (bref, terrain à chamois) au Banc de la Conche; on ne peut pas aller vite.

    Cordialement,
    Gilles Peltier
    https://gilloup.com/

    1. paulo.grobel@orange.fr

      Bonjour Gilles
      Damned, tu me parle d’un topo presque pré-historique !
      Et effectivement, Jean-René devait sacrément cavaler pour boucler ce retour en 2 ou 3 h.
      Mais aujourd’hui, nous avons pris, l’un et l’autre, à la fois de l’âge et du plomb dans la cervelle…
      Ce Banc de la Conche n’est plus simplement un raccourci avalé en courant par des alpinistes expérimentés (et un peu fatigués) en retour de course. C’est un itinéraire en lui-même, certes engagé et exposé, mais qui propose une belle mise en expérience de notre qualité de déplacement et des compétences pour assurer notre sécurité.
      Et surtout, maintenant, j’aime prendre le temps de découvrir ces replis souvent dénigrés de ce très beau massif des Écrins.
      Time is changing…
      Au plaisir de continuer cette conversation là-haut.
      Salutations depuis La Grave
      Paulo Grobel

  2. Ping : Haut Tour des Ecrins, "en Valgaudemar..."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.