csv et plongée

La Carto des Vigilances et la plongée sous-marine profonde.

Quelle surprise de recevoir une Carto des Vigilances sur une plongée profonde, sans trimix. Un petit cadeau d’Alain & Luc, depuis la Martinique.

Nous avions utilisé avec Alain quotidiennement la CSV pour l’alpinisme durant l’été pour le Haut Tour des Ecrins, et aussi un peu pour notre expé dans la Hidden Valley. 

Il était déjà devenu évident que la CSV pouvait/devait dépasser le cadre initial de la représentation d’une sortie de ski de randonnée et d’un « Faire Ensemble » de plus en plus d’actualité, pour s’expérimenter avec d’autres pratiques de montagne comme la raquette alpine et l’alpinisme.

Mais je ne pensais pas qu’elle puisse aussi rapidement et facilement s’adapter à d’autres pratiques bien différentes. Comme pour cet exemple de la plongée profonde.

CSV et plongée
Un bel exemple d'une Carto des vigilances.
carto des vigilances et plongée
Et voici également le Retex positif sur cette sortie de plongée très engagée. La boucle est boucle... !

Une plongée sur l’épave du Tamaya à -84 m, et sans mélange gazeux.

Je ne connais rien à la plongée et c’est avec un grand plaisir que je me suis littéralement plongé dans la documentation accessible sur la toile. et sur cette épave du Tamaya.

A la fois :

Le Tamaya (1862-1902) était un navire trois-mâts carré français, armé à Nantes. Construit en fer en 1862 aux chantiers navals de Liverpool (Angleterre), il a coulé avec tout son équipage le 8 mai 1902 à Saint-Pierre à la Martinique, lors de la catastrophe de la montagne Pelée 1.

le tamaya
Un sacré voilier

Le 8 mai 1902, à 7 h 50, le port de Saint-Pierre, en Martinique, est dévasté par une nuée ardente produite par l’éruption de la montagne Pelée. Vingt-cinq mille personnes périssent en un instant et quelque deux cents bateaux sombrent dans les profondeurs de la rade. Le monde est frappé de stupeur devant ce phénomène inconnu et l’Académie des sciences dépêche sur place une mission de savants. Parmi eux se trouve Maurice Rollet de l’Isle, ingénieur hydrographe, dont le journal, inédit, constitue l’un des témoignages les plus captivants de l’époque. En février 1974, Michel Météry, pionnier de la plongée en scaphandre autonome, découvre la première des épaves de la catastrophe. Son histoire est celle de dix années de patientes et passionnantes investigations. Les manifestations volcaniques dureront jusqu’à la fin des années vingt, mais dés 1916, les premiers artisans de l’improbable reconstruction s’affairent dans la ville. Et le 8 mai 2002, le Belem, le dernier des trois-mâts français, que la fortune avait voulu épargner, revient sur les lieux du drame qui aurait pu être aussi le sien. A la fois beau livre, livre d’histoire et invitation à la découverte du monde sous-marin, Tamaya est un hommage à tous les marins disparus en ce jour fatidique ainsi qu’à Saint-Pierre, destination mythique pour les plongeurs du monde entier.

le tamaya

Un beau cadeau de Noël, particulièrement inspirant en ce début de saison hivernal de ski de randonnée où la CSV va nous accompagner quotidiennement.

Mille remerciements Alain !

1 réflexion sur “La Carto des Vigilances et la plongée sous-marine profonde.”

  1. Un commentaire d’Alain.
    « Ce n’était pour moi qu’un petit clin d’œil….
     
    Mais effectivement la carto des vigilances s’applique pleinement à cette activité, d’autant plus que si les risquent objectifs sont connus, et souvent sous estimés ( toxicité de l’oxygène et de l’azote à ces profondeurs ), les risques subjectifs associés à la perception de ces symptômes de toxicité et à leur gestion, peuvent conduire au désastre.
    D’autant plus que des facteurs non prévisibles et mesurables in situ, viennent modifier les données sur lesquelles se basent les algorithmes de décompression…. ( émotivité, stress, perception de soi, etc…. )
    Cartographier la plongée au préalable en identifiant les points de décision est pour nous indispensable.
     
    La carto devrait donc être effectuée à chaque fois, et différente en fonction de chaque participant ( âge, pratique, expérience, condition physique, psychisme, etc….. ).
    Que de chemin à faire !! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.