Manaslu 2015, le compte-rendu

La préparation commence…

24 & 25 Janvier 2015, première rencontre de toute l’équipe à La Grave, chez moi dans notre petite maison des Hières.
Un week end très studieux avec juste quelques balades dans les environs pour prendre l’air. Pas assez de neige, ni de glace… Dommage.

Et voici une page qui sera mise à jour au fur et à mesure de la préparation.

prepa_4

En montant vers le Signal de La Grave.
En montant vers le Signal de La Grave.
Damned, il fait grand beau dehors !!!
Damned, il fait grand beau dehors !!!

prepa_1


Portraits…

Une équipe solide et très complémentaire.

Daniel. Nous avons été ensemble au Dhaulagiri et au Shisha.
Daniel.
Nous avons été ensemble au Dhaulagiri et au Shisha.
Jérôme, pro de l'image. Nous avons été ensemble à l'Annapurna IV.
Jérôme, pro de l’image. Nous avons été ensemble à l’Annapurna IV.
Julien...
Julien…
Frank, déjà pas mal d'expés ensemble, dont le Cho Oyu.
Frank, déjà pas mal d’expés ensemble, dont le Cho Oyu.
Christian, jeune retraité !
Christian, jeune retraité !
Essayage de chaussure Pour Ingrid.
Essayage de chaussure Pour Ingrid.

Et pour Jérôme...

Frank continue son entrainement. En tête au vallon du Diable durant la semaine de cascade, juste après le we.
Frank continue son entrainement. En tête au vallon du Diable durant la semaine de cascade, juste après le we.

 


Pour mieux comprendre l’ascension du Manaslu

Projet Manaslu 2015, sur le nouveau site.

Le Topo du Manaslu, sur l’ancien site.

Le compte rendu du Manaslu au printemps 2009, avec beaucoup de pages liées. Toujours sur l’ancien site.

Une autre manière de vivre les expéditions, sur le nouveau site.


 

Parenthèse à 8000…

Un film surprenant de François Damilano qui explore les motivations des protagonistes d’une expé à 8000.


Des infos sur le coût du permis d’ascension.

La nouvelle réglementation, un tarif par personne plutôt que par groupe.
La nouvelle réglementation, un tarif par personne plutôt que par groupe.

Et une explication… in Nepalmountainnews.com

« The new royalty fee for foreigners will come into effect from January 1, 2015.

However, the group royalty system will stay in place. A Mt Everest expedition that may have a maximum of 15 members (group) currently costs $10,000 per person. For Nepali climbers, the royalty fee has been set at Rs 75,000 per person during the spring season and Rs 37,500 and Rs 18,250 during the autumn and winter/summer, respectively. The latest fee structure for Nepali climbers will come into effect from February 13, 2014.

Government officials said the royalty fee was very high for Nepalis and it used to take at least a two-month process to get royalty waiver from the government. As a result, many of them were forced to climb mountains as guides of expedition teams. Fixing the minimum royalty amount for Nepalis will end such practices, the officials said.

The royalty fee for foreigners aspiring peaks of 8,000 meters or more (except Everest) has been revised to $1,800 per person from $5,000 during the spring. It will cost $900 and $450 per person during the autumn and winter/summer, respectively.

“The move is aimed at attracting and encouraging more individual climbers in the country,” said Madhu Sudan Burlakoti, chief of the Industry Division under the Ministry of Culture, Tourism and Civil Aviation. “We have revised the fee as there were numerous complaints from foreign mountaineers that climbing cost was too high in Nepal.”

(Et voici une information vraiment intéressante !)

The government on July 16, 2013, had completely waived off royalty fee for climbers for peaks located in the mid-and-far western development region for five years. »

Petit commentaire personnel…
En 2014, le coût du permis pour le Manaslu était de 10 000 $ pour 7 personnes, et 1500 $ par personne supplémentaire.
Soit pour notre petit groupe de 7, 10 000 $
Cette année, il sera de 1800 x 7 soit 12 600 $.
Drôle de manière de baisser le coût des permis d’ascension !

Effectivement, c’est une baisse du coût pour les petites équipes de moins de 5 personnes.

Mais il me semble surtout que cette nouvelle mesure bénéficie au final aux agences népalaises qui peuvent ainsi plus facilement regrouper des « alpinistes » individuels venant de tous horizons.
C’est la tendance actuelle, relevé par Arnette dans son analyse sur l’Everest. Plus de 50% des opérateurs sur l’Everest sont maintenant des agences népalaises.
C’est une évolution logique et légitime. Mais tout va trop vite… une collaboration et une transition en douceur serait préférable.
Surtout, je ne pense pas que cela augmente la qualité des services proposés et de l’encadrement sur le terrain. Pour l’instant, il y a trop peu de guides de haute montagne Népalais diplômés UIAGM (ou trop de guides de facto non diplômés) et ces agences ne font pas systématiquement appel à un guide diplômé. Elles préfèrent souvent une débauche de moyens individuels (porteurs d’altitude, corde fixe systématique, oxygène) qui renforce encore l’absence de solidarité et de collaboration au sein de ces pseudo équipes.
Malheureusement, il est probable que ce mouvement va se généralisé pour les sommets de 7000 m.

Ce nouveau système de permis a également pour objectif de limiter le regroupement des équipes pour partager le coût d’un permis.
Voici notre exemple concret : nous souhaitions partager ce permis avec une autre équipe française de 5 personnes.
Avec l’ancien système le coût du permis s’élève à 10 000 + (1500 x 5) soit la bagatelle de 17 500 $.

Cette année, le calcul sera plus simple ! 1800 x 12 soit 21 600 $
Sans oublier les 2500 $ par expé pour ce cher officier de liaison et le temps passé au ministère pour faire les formalités administratives.
La différence représente une augmentation du coût de plus de 6000 $ !!!

“The move is aimed at attracting and encouraging more individual climbers in the country,”
Mais l’alpinisme est-elle vraiment une activité sportive individuelle ?


Un profil éloquent. le mélange de deux techniques !
Un profil éloquent. Le mélange de deux techniques !

Planning, gestion des jours et choix du jour d’ascension pour le sommet.

Il sera intéressant de comparer le planning préparé et la réalité de nos déplacements sur la montagne en fonction de tous les aléas rencontrés.
Ce planning n’est bien sûr qu’indicatif et certaines journées (en italique) peuvent facilement être modifiées.
Il y a également quelques journées en plus, à intégrer au fur et à mesure des besoins.

Pour le créneau du sommet, par expérience, il se situe dans une petite période de 5  à 6 jours.
A nous d’être opportuniste et au bon endroit au bon moment. De savoir attendre en haut si nécessaire ou au contraire d’accélérer si c’est indispensable. La Slow Attitude n’a bien sûr de Slow que le nom !

La relation privilégiée avec «notre» prévisioniste météo est alors capitale, comme notre capacité à aller doucement tout au long des premières phases de l’expédition.

  • le trek et la traversée du Larkye.
  • L’installation au camp de base.
  • La première montée au camp 2 pour y déposer toutes nos affaires.

C’est tout ce qui fait le plaisir et la complexité d’une ascension à 8000.
Et c’est aussi ce que peu de gens valorisent ou retiennent : ce temps passé hors du monde, simplement à gravir un montagne et en très haute altitude.


 

les nouvelles Everest de Millet.
les nouvelles Everest Summit de Millet.

Le matériel

Une page complète est en préparation…

Ambiance pas vraiment hivernal au pays de la Meije...
Ambiance pas vraiment hivernale au pays de la Meije…

 


 

SOS MAM

Dans le cadre du projet SOS MAM de l’IFREMMONT une plateforme de téléconsultation a été créée.
Comment ça marche ?
L’idée est de créer, un dossier par expédition avec les noms des participants sur la base de données de l’IFFREMMONT. A chaque expédition est rattachée un code. Ce code sera nécessaire pour les participants à l’expe.

Chaque participant remplit un dossier médical en ligne qui sera automatiquement relié à l’expe et donc consultable par le médecin au bout du fil en cas de problème et de Télé-consultation.

La première étape consiste donc à aller sur le site , puis cliquer dans « s’inscrire à une expé».
Il faut pour cela créer votre dossier médical personnel et le remplir. Puis relier votre dossier à l’expédition Manaslu 2015 grâce au code.
Attention, cela demande un peu de temps et de patience…
Rendez-vous à notre retour pour un petit compte rendu sur ce service que j’utilise depuis bien longtemps, mais pas encore sous cette forme très formelle.


 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.