ski de randonnée

Le tour du Grand Paradis en ski de randonnée

Pour les randonneurs et pour les alpinistes, le nom de Grand Paradis évoque forcément un sommet de 4000 m emblématique du Val d’Aoste, l’un des plus abordable aussi.

Mais c’est oublier que c’est avant tout un grand massif alpin et un Parc National extraordinaire. Que de multiples vallées et sommets en construisent l’architecture et qu’ils sont le plus souvent méconnus et peu fréquentés

Bien sûr, il faut gravir un jour le Grand Paradis, et encore plus à ski, tellement les glaciers se prêtent à la pratique du ski. Mais il est particulièrement intéressant d’en faire aussi le tour, pour en découvrir les différents versants. 

Au Sud, depuis le refuge Pontese ou pour le versant Est, depuis le petit bivouac Carlo Pol au fond de la vallée de Cogne, pour une prochaine année.

 Perfectionnement au ski de randonnée.

Un raid alpin, sur des glaciers relativement simples

Du dimanche 23 au vendredi 28 Avril 2023

Soit 6 jours de ski

1300 € pour un séjour en « tout compris », organisé par SERAC.

 

Voir la rubrique infos pratiques

logo sérac
Pour l'inscription, tout se fait directement en ligne sur le site de SERAC.

Tour du Grand Paradis, le projet...

Il s’agit bien sûr d’en faire à la fois l’ascension et le tour, en s’attardant un peu plus vers le versant Sud. En séjournant au refuge Pontèse avec la Becca di Gay en ligne de mire, un sommet exceptionnel à ski.

Le tour du Grand Paradis est un raid itinérant, dans un terrain alpin et sur des glaciers plutôt classiques, nécessitant piolet et crampons, et parfois la corde. Les refuges sont gardés et confortables.

Il s’adresse à des skieurs de montagne ayant déjà réalisé des raids mais sans forcément d’expérience alpine (d’alpinisme). C’est donc aussi une belle occasion pour aborder des itinéraires plus techniques, d’apprendre à évoluer à ski et avec des crampons en sécurité et en autonomie.

Forcément, la CSV nous permettra de prendre en compte de multiples vigilances : la nivologie et l’orientation, les pentes de neige (plus ou moins raides) et le terrain glaciaire (plus ou moins complexe), pour vivre ce raid le plus sereinement possible. Beaucoup d’articles sur ce site expliquent cette CSV et les différentes vigilances associées. 

Bonne lecture et n’oubliez pas les petits stabilo ! 

Raid à ski Grand Paradis, les infos pratiques...

Nous serons un groupe au maximum de 7 personnes au total (soit 6 + 1) ce qui est très agréable, pour vous comme pour moi. Le minimum est de 4, (soit 3+1).

Réduire la taille du groupe est l’une des Méta règles du « Faire ensemble » et c’est pour moi un critère très important à respecter.

Voici les grandes lignes de l’itinéraire que nous adapterons au mieux en fonction des conditions de la montagne et de la météo. Et je vous invite à me contacter pour avoir plus de détails sur le parcours, la difficulté des ascensions ou les choix possible durant le raid pour s’adapter.

Nous serons en demi-pension dans les refuges Vicor EmmanuelPontèse et Victorio Sella.

Ce séjour est organisé sur la base du « Tout Compris ». Il est géré par SERAC, une Association de Tourisme  dédiée aux guides et aux accompagnateurs en montagne. SERAC fait également office de secrétariat pour moi quand je suis en montagne ou en expédition, n’hésitez donc pas à contacter directement Charlène ou Noëlle au 04 76 86 46 84, si vous avez des questions.

 

Le budget est de 1300 €.

 

Le prix comprend :

  • L’organisation du séjour.
  • L’encadrement par un guide de haute montagne et tous ses frais.
  • Les hébergements choisis en 1/2 pension (soit, les repas du soir et les petits déjeuner).

 Le prix ne comprend pas : 

  • Les transports, aller-retour jusqu’au point de rendez-vous.
  • Les pique-niques de midi.
  • La location éventuelle de matériel de ski de randonnée.
  • Vos assurances personnelles.
  • Toutes les boissons.
  • Les frais à caractère personnel.
  • Et tout ce qui n’est pas prévu sous la rubrique « le prix comprend » bien sûr !

C’est très simple !  Il vous suffit de m’envoyer un E-mail (ou un rapide coup de téléphone au 06 42 90 75 34) pour vérifier s’il reste de la place pour ce séjour.

Puis de s’inscrire en ligne sur le site de SERAC, avec ce lien (à venir)

Vous pouvez aussi joindre directement Amélie ou Noëlle au 04 76 86 46 84 si vous avez des questions et que vous n’arrivez pas à me joindre.

RDV à Midi dans le Valsavaranche, à l’auberge Gran Paradiso, au départ de la montée au refuge Victor Emmanuel.

C’est le matériel classique de ski de randonnée (ski, peau & couteaux). 

Pour les packs de sécurité, je peux vous en prêter quelques-uns gracieusement. Ce Pack (DVA/pelle/sonde) est bien-sûr obligatoire tout comme IphiGéNie. Bien sûr, nous aborderons l’utilisation de ces outils sur le terrain, pour que tous les participants soient le plus à l’aise possible.

ski de randonnée

Comme pour les autres séjours de ski de randonnée que j’organise, voici un petit schéma de l’ANENA pour rappeler que nous prendrons le temps d’aborder les quelques techniques de sécurité indispensables, comme l’utilisation du DVA, de la pelle et de la sonde.

Mais aussi IphiGéNie, une APP de cartographie, pour la préparation et les pentes à 30°, et pour savoir se positionner exactement sur le terrain. Disposer chacun d’IphiGéNie est d’ailleurs une méta règle du « Faire Ensemble » et il est indispensable de l’installer sur son téléphone.

 Et nous  mettrons en pratique la CSV dès la première sortie.

Au Paradis..., skier sur les glaciers...

Progression sur glacier et sauvetage en crevasse

Au printemps, la plupart des raids à ski se déroulent sur glaciers, des glaciers plus ou moins crevassés. Et d’emblée en évoquant ces glaciers, on pense crevasses, secours et moufflages.

Pourtant, je crois que la réalité est toute autre…

Le ski sur glacier est avant tout source de plaisir.

Pour en profiter pleinement, pas la peine de se prendre la tête avec des techniques complexes et des moufflages sophistiqués. Il s’agit avant tout d’expliquer que le ski sur glacier n’est pas compliqué, si l’on respecte quelques précautions simples.

Une page sur le ski sur glacier nous permettra de mieux évoluer sur ces grands glaciers et d’apprendre les techniques nécessaires.  Nous prendrons donc le temps d’aborder ce sujet tout au long de notre itinéraire, en utilisant bien sûr la CSV hivernale.

La CSV s’est construite initialement en intégrant le concept de la vigilance encadrée de la nivologie et en l’adaptant. Mais très rapidement, il nous a semblé indispensable de prendre en compte d’autres types de vigilance, comme le manque de visibilité, le risque de chute, le terrain glaciaire, l’alpinisme.

Sur un itinéraire sur glacier, il est possible d’identifier plusieurs modes différents de vigilance qui se succèdent. Les manières de se déplacer seront peut être différentes : avec ou sans consignes précises, encordés ou non.

Voici un article éclairant…

EN TRAVAUX pour encore quelques photos… Sorry 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *