Danphe Shail

DANPHE SHAIL, le topo

Il faut vraiment avoir envie de gravir ce petit Danphe Shail pour oser se lancer dans cette aventure,
tellement l’entreprise semble longue et complexe.

Maintenant que la première ascension a été réalisé, l’organisation est beaucoup plus simple et c’est un beau prétexte pour visiter l’Upper Dolpo en profondeur et cette région particulièrement isolée. En particulier les villages de Ku, Pho et Bhijer.

Et voici le compte rendu de ce beau voyage.

Ku village Upper Dolpo
Ku, un village du bout du monde.
Danphe Shail
Les pentes très abordable de notre sommet.

DANPHE SHAIL, le topo

Deux informations importantes.

  • Ku est le point de départ de cette ascension.
  • Le permit d’expedition du Danphe Shail dispense du permit de trek Upper Dolpo.

La marche d’approche jusqu’à Ku.

Il existe quatre possibilités.

  • Deux itinéraires par Juphal : soit par Dho et Saldang soit par Phoksundo et Shey.
  • Par Jomosom et Chharka.
  • Par Mugu et Pho.

Le retour constitue également un beau voyage en utilisant un itinéraire différent de l’aller.
A chacun de choisir la meilleur combinaison en fonction du temps disponible.

Yeti Airlines
Quelle belle arrivée sur le petit aérodrome de juphal !
Tout simplement exceptionnel.

Les cartes…

Pour l’instant, je n’ai pas encore mis à jour les cartes d’Himalayan Map House.
Il vous faudra donc utiliser les cartes topographiques népalaise au 1/50 000

Et la serie des superbes cartes GHT :
Trekking Map 100 Série au 1/100 000, par Robin Boustead
MUGU DOLPO NP109

Voici d’autres cartes de Günter Seyfferth in www.himalaya-info.org
Un site d’une extrême richesse, à visiter absolument !

danphe shail map
Une vue d’ensemble avec le versant Tibet ! Crédit Günter Seyfferth in www.himalaya-info.org
danphe shail map
La carte de la région frontalière entre Dolpo et Mugu. Crédit Günter Seyfferth in www.himalaya-info.org

Danphe Shail. Pour rejoindre le camp de base.

il faut deux jours depuis Ku, à la montée. Et un seul jour à la descente.
Le premier jour est le plus compliqué pour les mules (sauf si le sentier a été un peu amélioré).

Il est judicieux de camper 1h après la confluence.

Pour la deuxième journée, seule la dernière partie de l’itinéraire jusqu’au Ian BC est un peu difficile avec les mules et donc… tout dépendra de votre muletier.

Durant votre ascension, les mules peuvent redescendre à un grand alpage à la deuxième confluence, un endroit superbe avec de l’eau et de l’herbe à profusion. Il faut alors prévoir la logistique en conséquence.

La durée de l’ascension.

Il faut compter 5 à 6 jours depuis Ku.

L’accès au camp de base se fait avec des mules et seul le premier jour est un peu compliqué dans les gorges de la xx Khola.
Le choix de l’emplacement du camp de base se fera en fonction de la disponibilité de l’eau.
Le Camp de Base de Ian Wall étant le plus haut, c’est peut être celui avec le moins de problème d’eau (éventuellement camper au bord du lac résout le problème mais il est plus compliqué d’y arriver avec des mules…).

Depuis notre camp de base à 5040 m, il reste donc xx m de dénivelée.

  • 1/3 dans les alpages,
  • 1/3 dans des éboulis infâmes,
  • 1/3 sur les pentes de neige très agréables du dôme sommitale.
Danphe Shail
Dhan et Deepen et un vrai passage à gué !
Danphe Shail
Une vue depuis notre camp d’altitude. Le camp de base est quelque part très loin dans le bas de la vallée.
Danphe Shail
Au sommet…

Le camp d’altitude ? Oui et Non…

Il est possible de partir directement du camp de base mais c’est un gros effort rendu plus difficile par le terrain de gros blocs. C’est aussi plus simple depuis le camp de base du haut (celui de Ian)

Un camp d’altitude est conseillé :

soit à mi chemin, au niveau du deuxième lac à xxx m, entre les deux parties d’éboulis en 3h de montée. C’est le choix qui répartie le mieux les efforts, mais oblige le lendemain à débuter l’ascension par une partie peu agréable et à l’ombre.

soit beaucoup plus haut, juste avant le glacier, soit 4h d’effort. Donc avec l’obligation de porter toutes les affaires dans les cailloux mais avec le bonheur de parti tranquillement le lendemain matin.

Mais quel plaisir de mettre les crampons juste devant la tente, au soleil levant !

Danphe Shail
Une ambiance toute tranquille.

Danphe Shail. La difficulté de l’ascension.

Le plus difficile reste le parcours dans les éboulis pour rejoindre le glacier.

Puis celui-ci ne présente pas de difficulté.

Les pentes sont modérées et il n’y a pas de crevasse.
Que du bonheur…

Et donc la cotation est II/F en neige. En cotations himalayennes.

Danphe Shail
Mais quel est le sommet du Danphe Shail ?

Bien sûr, je reste à votre disposition si vous avez des questions.
N’hésitez surtout pas.


Bon voyage.

Et merci de poster vos impressions à votre retour.

Paulo_un dernier jour à Boudhanath

boudhanath
Toujours le même plaisir d’être ici.

.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.