Le Panbari et la Haute Route de Samdo…, à ski !

 

Derrière le Larkye Pass, sur le tour du Manaslu, ce nouvel itinéraire à ski parcourt la haute vallée de l’Hatharha Saya Khola au Nord de Samdo, avec un col à 6400 m et cinq sommets de plus de 6000 m le long de la frontière Chinoise.
Avec, en prime le Panbari, un superbe sommet à presque 7000 m.

L’ambiance de ce raid à ski rappelle la Traversée des Dômes de la Vanoise.
Mais, sous tentes, en autonomie totale, et surtout en haute altitude.

Une belle trace de montée...
Une belle trace de montée…
L'entrée à Binthang.
L’entrée à Bimthang.
la vallée au-dessus de Samdo.
la vallée au-dessus de Samdo.
Au camp de bas, à l'automne.
Au camp de bas, à l’automne.

Ski d’Himalaya…

Faire du ski de randonnée en Himalaya transcende radicalement l’Himalayisme en y apportant plus de sérénité lors des montées, et (parfois !) un plaisir immense à la descente, avec une liberté rarement goûtée dans ces immensités enneigées.
Par contre, le support d’une équipe népalaise est quasi impossible et nous oblige a reconsidérer totalement notre organisation et nos manières de faire.

Une merveilleuse invitation à inventer un grand voyage en altitude.

Un beau trajet, encore à inventer
Un beau trajet, encore à inventer.

Et, « Ski d’Himalaya » est aussi la suite de l’évolution de ma pratique dans les Alpes…
Simplement « faire ensemble ».


La Haute route de Samdo

En cet automne 2017, voici une expédition à ski qui concentre tout mon savoir-faire, ma connaissance du Népal et de l’Himalaya.
C’est aussi la suite de notre aventure «Ski d’Himalaya», à la Putha Hiunchuli à l’automne 2016, pour promouvoir le ski de montagne au Népal, avec l’ouverture de nouveaux itinéraires et le partage d’expériences et d’informations.
Je souhaitais aussi conclure notre aventure de l’automne 2008 où nous avons découvert la Montagne aux 1800 rivières.

La Haute Route de Samdo est une traversée à ski inédite, avec des sommets vierges à plus de 6000 et de grands glaciers que personne n’a jamais traversés.
Peut être le premier raid à ski du Népal et une future référence !

Comme dans les Alpes…

La pointe Kuntz, une belle arête à parcourir skis aux pieds en un exercice rare.
La pointe Kuntz, une belle arête à parcourir skis aux pieds en un exercice rare. Pour un superbe raid à ski, que je redécouvre chaque hiver.
Le passage un peu technique, une traversée du plateau à l'arête frontière.
Le passage un peu technique, une traversée du plateau à l’arête frontière.

Une idée de l’itinéraire.

L’organisation de cette Haute route de Samdo repose sur l’expédition d’alpinisme au Panbari, aux même dates.

  • Depuis le début du tour des Annapurna, nous allons traverser le Larkye Pass, par un tour du Manaslu «à l’envers» pour mieux nous acclimater.
    C’est l’itinéraire idéal pour rejoindre Samdo, en « Slow Trek» bien sûr.
  • Depuis Samdo, un village du bout du monde, la première étape consiste à rejoindre le haut glacier de Fokan, au Dôme de l’Hindu Himal à 6306 m, par des pentes plutôt régulières et très skiables.
  • La suite de l’itinéraire est relativement simple malgré l’altitude, un grand plateau glaciaire avec un col à 6442 m au pied du Panbari, un «presque 7000».
  • Pour accompagner le petit groupe des alpinistes, allons-nous y tracer quelques courbes pour une première à ski à 6950 m ?
  • Puis il nous faut traverser une pente un peu raide pour rejoindre l’arête frontière et notre porte de sortie. À partir de maintenant, nous sommes seuls, tous les sommets sont vierges et il nous reste «simplement» à glisser vers la fin des glaciers enneigés près du Gyu La.
  • Et de rejoindre tout le monde à Samdo.
Toute les montagnes qu'il nous faudra traverser.
Toute les montagnes qu’il nous faudra traverser.
Un peu à pied...
Un peu à pied…
Puis, beaucoup plus facilement, skis aux pieds.
Puis, beaucoup plus facilement, skis aux pieds.
La fin de la traversée...
La fin de la traversée…

La Haute Route de Samdo…
Cette traversée en autonomie n’est pas une mince affaire.

La progression douce, expérimentée sur les 8000 (Manaslu ou Cho Oyu) et que j’utilise depuis plus de 10 ans sur tous les sommets népalais, me semble la seule solution pour traverser ces grandes étendues glaciaires.
Il nous faudra simplement l’adapter à un raid à ski en traversée !

Être autonome en Himalaya pour une traversée en altitude de plus de 10 jours reste encore aujourd’hui un véritable challenge.
Une idée un peu folle et très Grobélienne… of course.

Cet itinéraire est dédié à Pierre Neyret…, à l’autre bout de la chaîne Himalayenne.

Un programme précis de l’itinéraire sera communiqué lors du week end de préparation.

Les tentes et l'altitude, deux composantes majeures de notre voyage.
Les tentes et l’altitude, deux composantes majeures de notre voyage.
Et bien-sûr le sommet du Panbari.
Et bien-sûr le sommet du Panbari.
Le début du plateau, beaucoup plus simple à ski !
Le début du plateau, beaucoup plus simple à ski !

Les dates :

Du samedi 21 octobre au dimanche 19 Novembre 2017.
Avec une rencontre de préparation pour l’ensemble du groupe le week end du 15 et 16 Juillet 2017 à Chamonix .
Cette rencontre est très importante (quasi obligatoire) et participe déjà de la réussite de notre aventure.

Budget :

6900 €.
A noter… Il n’y a pas de pourboire à prévoir.
Ni de bonus pour le sommet à payer.
Tout est inclus !


Niveau des participants :

xxxxx

Progression continue et « Slow Expedition »…

Un détour s’impose pour bien comprendre de quoi il s’agit.
Prenez le temps de parcourir ces deux pages de mon ancien site qui sont aussi des compil de mon expérience himalayenne.

La stratégie de l’escargot.
De la Slow Attitude à la progression douce.
Bien évidemment, la progression douce ne résout pas, comme par magie, toutes les problématiques de la haute altitude.
Mais au moins, elle les rends plus douces à vivre…


Paulo_entre Chant et Diois
Au gite La Sauvagine
Le 2 août 2016 puis le 2 Février à La Grave

62 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.