Expé 2014, un petit coup d’oeil dans le rétro…

 

 

 

J’ai été particulièrement comblé par cette année himalayenne, souvent placée sous le signe de la réussite.
Et pourtant, il n’est pas si facile de réussir une ascension himalayenne.
J’en remercie tous mes compagnons de voyage et de cordée.
Et surtout, j’ai réappris à marcher après ma rencontre avec le Dragon de Number Four.


L’ascension du Belgian Peak.

Au sommet, pour une première féminine Belge. Félicitations Véro !
Au sommet, pour une première féminine Belge et Française. Félicitations à Véro et Sonia!

Au printemps…, avec une micro équipe nous avons réussi à trouver un nouveau passage sur le tour des Annapurna, «le troisième col», en gravissant au passage le Belgian Peak, un 6000 très abordable.

Je rentre véritablement comblé de ce voyage.
Une belle aventure partagée avec mes compagnons de voyage (Véronique, Sonia et Jean-Marc) et avec l’équipe népalaise sous la houlette de Bishal : un nouvel itinéraire en balcon superbe et inédit, «un troisième col» mystérieux, et même un petit sommet au passage.
Et tout cela dans le massif le plus classique du Népal !
Pas de doute, l’Himalaya et le Népal nous offre encore de belles expériences en montagne, dans un registre quasi infini. Il suffit parfois d’un simple pas de côté, d’un simple changement  de regard

Le début du compte rendu pour « Annapurna Revisited ». Encore à terminer…

La description du trajet Tache Meta.

Il manque le topo du Belgian Peak. Affaire à suivre…


La traversée du Mustang Himal.

La traversée du Col du replat !
La traversée du Col du replat !

Au Mustang, l’exploration du Mustang Himal au Nord de Lo, n’a tenu qu’à un fil, pour au final déboucher sur un itinéraire exceptionnel qui mériterait de devenir classique, «la traversée du Mustang Himal».

Au Nord de Lo, noyée dans les ondulations des dernières collines, une petite pyramide de neige capte les lumières du soir et les regards.  Aux confins du Népal, il existe un royaume de sommets et de glaciers dont personne ne parle.

Un lien pour comprendre le projet initial.

Le compte rendu de l’expédition.

Le premier topo de « La traversée du Mustang Himal ».

 Une « nouvelle » grotte aux peinture exceptionnelles, Rindzing Ling, par Etienne Principaud.


L’ascension du Gyao Kang au Tibet.

Difficilement supportable ! A Sera... Mais aussi à Laijing en pleine campagne. !  Au moins, c'est clair !!!
Difficilement supportable !
A Sera… Mais aussi à Laijing en pleine campagne. !
Au moins, c’est clair !!!

L’automne a commencé pour moi en Chine, pour prendre le train vers Lhassa et rejoindre le sommet du Gyao Kang par une nouvelle voie, avant de plonger vers Kathmandu et notre camp de base à Boudhanath.

Le trek des Lapche Kang… inédit et superbe. Avec l’agence  TIRAWA.

Le topo du Gyao Kang. C’est la deuxième voie que nous ouvrons sur la montagne.

A Lhassa, les balcons de Sera. Un itinéraire de randonnée original juste au-dessus de la ville.


 L’ascension de L’Himlung Himal, la nouvelle voie normale.

Un beau moment, pour Zangbu Sherpa. Son premier 7000 !
Un beau moment, pour Zangbu Sherpa. Son premier 7000 !

Le passage d’une grosse perturbation neigeuse a marqué dramatiquement le début de la saison de trek au Népal.

Pourtant, précautionneusement, nous avons trouvé notre chemin vers le sommet de l’Himlung. Validant ainsi la nouvelle voie normale de son versant Sud-Ouest et pour Sonia, son premier 7000 ! Un petit clin d’oeil de mon ami l’escargot et une belle confirmation de la pertinence de la progression douce et continue. Pour une belle «Slow Expedition».

La présentation du projet sur mon ancien site.

Le compte rendu de l’expé Himlung 2014.

Le topo de la nouvelle voie normale de l’Himlung, à partager sans modération.

Et le même topo, mais en Anglais ! Pour les agences et les guides UIAGM Népalais.


Sherpa Women Project by Salewa, l’ascension du Tharpu Chuli

A Boudhanath, toute l'équipe sur la terrasse de Padma.
A Boudhanath, toute l’équipe sur la terrasse de Padma.

Le projet «Sherpa Women by Salewa» a été cette année d’une «facilité» déconcertante ! Nous étions 14 personnes réunies ensemble au sommet du Tharpu Chuli en cette fin Novembre. Une ascension réalisée en cordée alpine et dans la bonne humeur… Champagne !

La présentation du projet sur mon ancien site.

Les objectifs du projet.

Le compte rendu de notre aventure. Trop top, toutes ces Women on the top !

Le topo du Tharpu Chuli… Small but beautiful !

Sherpa Women dans la presse.


 Au Népal, relation avec le ministère du tourisme…

Et puis il y a aussi de petites satisfactions personnelles, comme d’avoir réussi à faire corriger par la «Mountaineering Section» du ministère du tourisme la liste des sommets autorisés avec comme référence la carte nationale népalaise au 1/50 000 (dans ce sérail, c’est quasi une révolution !).
J’aimerais maintenant faire avancer l’idée d’une cotation à double entrée pour qualifier les ascensions himalayennes.
Un travail est aussi en cours dans la «Peak Profile Commission» piloté par la NMA, pour documenter «les 104 nouveaux sommets», où il faut que je complète les information sur les sommets de l’Ouest que j’ai proposé.
C’est surtout une belle promotion des régions de l’Ouest, concrétisé dans mon programme à l’automne 2015, par une exploration du massif du Limi Himal.

La liste des « nouveaux » 104 sommets du Népal.

Et aussi sur C2C


 

Paulo_par une belle journée de Janvier à La Grave, sans neige.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.